PUBLICITÉ

Deux Québécois autour du monde - San Francisco, la ville au 42 collines

9 mai 2019 - Par Cendrine Chénel et Claude Trudel

Cette série de chroniques régulières raconte le périple en caravaning autour du monde de deux Québécois : Cendrine Chénel et Claude Trudelle. Voici le septième volet.

Aujourd’hui encore, comme les aventuriers de la Ruée vers l’or, à la recherche de pépites d’or, des milliers de touristes du monde entier … et nous se ruent vers San Francisco pour en découvrir ses trésors et on comprend pourquoi !

Métropole californienne, San Francisco, malgré sa dense population - seconde ville la plus peuplée des États-Unis après New-York - garde un caractère humain et chaleureux.

« Frisco » est le berceau des mouvements hippie, bobo ou hipster, et des droits acquis de la communauté gaie. « San Fran » est tourné vers l’océan, au-delà de la baie et de son fameux Golden Bridge, tourné vers l’avenir.

Avec ses vues imprenables sur l’océan pacifique, ses célèbres rues pentues et sinueuses, son ambiance détendue, son pittoresque Cable Car, son architecture et son mythique Golden Gate Bridge, il est difficile de ne pas succomber au charme de San Francisco.

Nous y avons passé trois jours, c’est le minimum ! Nous en aurions bien pris le double pour profiter de tout ce qu’offre « The City that Knows How ». San Francisco regorge de musées, de lieux à visiter, de parcs et d’attractions. Juste se balader est une activité en soi, un réel plaisir de simplement flâner pour admirer l’architecture des maisons victoriennes ou longer la Baie de San Francisco.

Pour profiter au mieux de votre prochaine visite, voici, exceptionnellement, nos 10 incontournables !

1- Cable Car

JPEG - 431.4 ko

Emblématiques, les fameux tramways ont été introduits en 1873 pour aider les locaux à gravir les nombreuses collines sur lesquelles la ville est construite. Aujourd’hui, les quelques Cable Cars encore en service offrent aux touristes un excellent moyen de découvrir la ville de façon historique. Ça monte, ça descend, ça vire, on vous garantit que petits et grands trouveront leur compte. Les lignes Powell-Mason et Markt-Powell sont les plus pittoresques. Les Cable Cars mènent aux principales attractions telles que le Fisherman’s Wharf, Ghirardelli Square et la tortueuse Lombard Street. Le prix du billet est de 7$ US.

2- Maisons victoriennes

La première image qui nous vient à l’esprit, après le pont, bien évidement indétrônable, ce sont les maisons typiques de la ville. Il y en a partout dans le coeur de San Francisco. Les plus célèbres ou les plus photographiées sont les six « Painted Ladies » bordant Alamo Square, du 710 au 720 Steiner Street. Construites entre 1892 et 1896 par Matthew Kavanaugh, qui habitait alors au 722 Steiner Street. Qualifiées de « paysage de carte postale », les demeures colorées sont aujourd’hui un symbole de la ville et de son passé. Mais ne vous attardez pas seulement à celles-ci, il y a en d’aussi belles … presque partout.

3- Chinatown

JPEG - 563 ko

Dépaysant, assurément ! Chinatown se situe au nord de l’Union Square. Nous y sommes entrés par un tunnel reliant l’Amérique à l’Asie en quelques foulées… Rien à voir avec celui de New-York ou même de Montréal, le quartier chinois de San Francisco est unique, un tout autre empire. Il est à la fois le plus important en dehors de l’Asie et le plus ancien du genre en Amérique du Nord. Presque entièrement détruit dans le tremblement de terre de 1906, Chinatown a été entièrement reconstruit dans un style authentique. Avec ses temples, théâtres, épiceries, magasins, boutiques de souvenirs, des pharmacies avec de vieilles panacées, Chinatown est devenu l’un des principaux quartiers de San Francisco. Bouillonnant !

4 -SFMoma

Nous ne pouvions par passer par « The City by the Bay » sans profiter de sa richesse culturelle. N’ayant que trois jours et amateurs d’art moderne, nous avons privilégié le San Francisco Museum of Modern Art, l’un des plus grands musées au monde consacré à l’art moderne et contemporain. La notoriété des artistes exposés et la qualité de ses présentations ne sont plus à faire. Pour en savoir davantage : sfmoma.org

5- Civic Center - Financial District

JPEG - 388.9 ko

C’est le coeur des affaires de la ville. La tour Transamerica (ou pyramide Transamerica) y trône, c’est le deuxième plus haut gratte-ciel de la ville. On ne s’y attarde pas, mais la vue est impressionnante.

6 - Pier 39 et Fischerman’s Wharf

JPEG - 379.5 ko

Ce quartier longeant la baie de SF, situé au nord de la ville, est le point de départ pour les croisières et la visite d’Alcatraz. Les abords du ports sont un peu trop touristiques à notre goût, mais une visite en vaut tout de même la peine. Au Pier 39, vous pourrez observer des centaines d’otaries qui y ont élu domicile. Un vrai spectacle en soi, les unes poussant les autres pour avoir la meilleure place pour se dorer la couenne au soleil en rugissant de mécontentement. Amusant ! Le Fischerman’s Wharf est l’endroit idéal pour déguster poisson ou crustacés frais du jour ou encore, la délicieuse soupe de palourdes servie dans une miche.

7 - Golden Gate Bridge et croisière

JPEG - 187.2 ko

Le célèbre, le mythique, l’icône de la Californie, ornant la baie, le pont de San Francisco est probablement le site le plus photographié de la ville, avec sa couleur rouge soutenue par le bleu de l’eau et ses deux tours perçant parfois les nuages bas. Il reste le troisième plus long pont d’une seule travée du monde. Le saviez vous ? Les fils d’acier qui composent ses câbles permettraient de faire trois fois le tour de la terre !

Nous avons fait une croisière dans la baie de San Francisco jusqu’au célèbre pont. Plusieurs formules étaient offertes, nous avons pris la plus courte et la moins chère et étions ravis de notre choix. Du large, on a une vue splendide sur la ville permettant de mieux voir encore les collines renommées de la cité. Passez sous le Golden Gate Bridge est unique mais, mieux encore, rouler dessus est inoubliable, ce que nous avons fait pour nous diriger vers Sausalito. À savoir : il y a des frais de péage de 7 $ pour emprunter le pont lorsque vous entrez dans la ville mais c’est gratuit pour en sortir.

8 - Alcatraz - The Rock

Située sur une île dans la baie de San Francisco et fermée depuis 1963, cette prison a entre autres accueilli des prisonniers célèbres dont Al Capone. Nous n’avons d’Alcatraz que vu l’île et pas pu visiter la prison en elle-même. Les réservations se font des semaines, voire des mois à l’avance… ne faites pas comme nous, planifiez !
Il reste que nous pensons que cette visite est un incontournable ! Pour en savoir davantage

9 - Street art - Mission District

Une visite s’impose à la Mission Dolores, 6e des 21 missions édifiées en Californie, rendue célèbre grâce au film Vertigo d’Alfred Hitchcock. San Francisco constitue l’arrière-plan de ce drame interprété par l’envoûtante Kim Novak et le tourmenté James Stewart dont une célèbre scène se déroule à Mission Dolores.

JPEG - 513.6 ko

Ce quartier historique, le plus ancien de SF, redevenu branché grâce à ses murales, son street art et ses étudiants vaut incontestablement un après-midi de visite.
Les murales aux messages engagés évoquant l’immigration, le rôle des femmes et des droits de l’homme, sont toujours d’actualités. À San Francisco, il n’y a pas besoin d’aller très loin pour trouver du street art. En effet, à chaque coin de rue, on peut tomber sur un graffiti. Mais s’il y a un quartier où le street art règne en maître, c’est bien Mission District. C’est presque difficile de trouver un mur vierge !

Balmy Alley est certainement l’allée la plus connue du quartier car elle est entièrement recouverte de fresques. Les sujets qu’elles évoquent sont intemporels : la gentrification, le SIDA, la guerre, la paix… Autour se trouvent d’autres petites rues, elles aussi recouvertes de fresques : Lilac street, Clarion Alley et Bartlett street.

10 - Sausalito

JPEG - 322.3 ko

Au sortir de San Francisco, après avoir passé le Golden Gate Bridge, se trouve Sausalito dont la particularité sont ses maisons flottantes. Plus de 500 maison-bateaux sont arrimées à l’année. La communauté flottante de Sausalito a vu le jour après la guerre, lorsque le fils d’un entrepreneur local a commencé à investir dans des bateaux, des ferries, des péniches, et les a mis non loin de la propriété de son père. Ce campement inusité a alors attiré les bohémiens dans les années 50, suivis de près par les hippies dix ans plus tard. Entre temps, une vraie communauté de floating homes s’est créée… un autre art de vivre !

Voilà donc 10 bonnes raisons de vous envoler ou de rouler vers San Francisco ! Belle découverte et si vous voulez en voir davantage, jetez un coup d’oeil sur notre Vlog - Deux Québécois autour du monde. Une image vaut milles mots !

Et toujours pour plus de trucs et conseils pratiques : www.deuxquebecoisautourdumonde.com

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 12 au 21 septembre 2019
Samedi 21 septembre 2019
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X