PUBLICITÉ

Jade Mountain, Sainte-Lucie - Séjour idyllique entre ciel et mer

30 mars 2018 - Par Pierre Houle

Les « sanctuaires » du Jade Mountain - Photos : © Pierre Houle

Le Jade Mountain est un bijou d’hôtel situé sur l’île volcanique de Sainte-Lucie dans les Petites Antilles, au sud de la Martinique, dans l’arc des Îles du vent. Cette oasis romantique, qui se classe parmi les plus beaux hôtels au monde, offre une aventure intime avec la nature luxuriante de la forêt tropicale environnante. L’hôtel dresse sa silhouette au milieu de la verdoyante colline de l’anse Chastanet. L’architecture audacieuse et insolite s’apparente à un labyrinthe, qui mène tout droit au 7e ciel !

JPEG - 1 Mo
JPEG - 561.4 ko

Ode à la beauté

Le Jade Mountain ‒ nom inspiré de la pierre précieuse chargée de propriétés magiques ‒ a quelque chose d’envoûtant. On a vraiment l’impression d’entrer dans une cité secrète dont la doctrine de vie repose sur l’intimité et la contemplation. La contemplation d’un paysage qui en met plein la vue sur l’emblème de l’île, les Pitons, ces deux aiguilles volcaniques qui surgissent de la mer. Dans ce complexe écoluxueux, le voyageur laisse derrière lui les outils technologiques du quotidien pour entrer en totale communion avec la nature, là où le temps s’arrête littéralement.

JPEG - 813.6 ko

Le maître d’œuvre des lieux, l’architecte canadien d’origine russe Nick Troubetzkoy, a conçu son hôtel dans le plus grand respect de l’environnement. La configuration architecturale surprend par ses multiples passerelles aériennes privatives qui mènent directement aux chambres appelées « sanctuaires ».

JPEG - 1.2 Mo
Plage Anse Mamin

La surprise est totale lorsque vous ouvrez la porte de votre sanctuaire et que vous constatez que votre suite est dotée de seulement trois murs. Le quatrième étant inexistant, vous avez la douce sensation de vivre à l’extérieur, au rythme de la brise et au son de cette forêt teintée de mystère le soir venu. Quelle expérience unique que de s’endormir avec dame nature qui murmure avec la forêt !

JPEG - 1.2 Mo
Cet hôtel atypique est le fruit du travail de l’architecte canadien d’origine russe Nick Troubetzkoy. La configuration architecturale surprend par ses multiples passerelles aériennes privatives qui mènent directement aux chambres appelées « sanctuaires ».
JPEG - 1 Mo
Le Jade Mountain a remporté plusieurs prix, dont celui du meilleur hôtel des Caraïbes par le réputé Conde Nast Traveler pour une quatrième année d’affilée. Les voyageurs peuvent arriver en hélicoptère à cet hôtel cinq étoiles, car il est le seul à avoir son propre héliport.

Les sanctuaires ont tous une vue vertigineuse à 180 degrés sur les Pitons et disposent aussi de piscines à débordement qui rendent l’endroit tellement invitant, qu’on a souvent envie de rester cloîtré dans ce havre de paix à l’abri de tous les regards.

JPEG - 1.1 Mo
Luxe haut de gamme, design et architecture se fondent dans un cadre naturel absolument paradisiaque, qui en met plein la vue sur l’emblème de l’île, les Pitons.

Le cacao, l’or noir du Jade

Nous avons séjourné au Jade Mountain lors de l’annuel Festival du chocolat. Une plantation de cacao 100 % bio qui compte près de 1 500 arbres se trouve à proximité de l’hôtel. Le Jade Mountain produit son propre chocolat et offre des visites guidées de sa ferme biologique, Emerald Estate.

JPEG - 851.1 ko
Le Festival du chocolat a lieu chaque année au Jade Mountain. Une occasion unique de visiter sa plantation de cacao 100 % bio qui compte près de 1 500 arbres au cœur de la ferme Emerald Estate.

Lors du festival, en plus de découvrir les cacaoyers, nous avons assisté à la récolte et à la transformation du cacao. Une expérience mémorable de la terre à la table ! Il est assez étonnant de constater qu’il y a autant d’étapes et de savoir-faire pour en arriver à la production de produits chocolatés. Cueillette de la gousse, extraction des fèves, fermentation de celles-ci sous des feuilles de bananiers, période de séchage au soleil suivie de la torréfaction, de la liquéfaction et de l’étape finale qui consiste à tempérer le chocolat.

Et voilà enfin le moment venu d’en faire une barre qui sera aromatisée selon nos goûts. Quelle fierté nous avons eue de faire notre propre barre de chocolat ! Au Jade Mountain, l’or noir se décline sous toutes ses formes et on l’exploite partout ! En cuisine, bien sûr, mais aussi comme potion magique intégrée aux soins thérapeutiques du spa. Que diriez-vous d’un soin du visage ou d’un enveloppement au chocolat ? Un pur délice corporel et olfactif !

JPEG - 1.2 Mo
Le chef Allen Susser veille à toutes les étapes de production du chocolat. Ici, les fèves de cacao sont séchées au soleil.

Le Festival du chocolat du Jade Mountain se tient toujours en décembre, moment de la récolte du cacao qui se fait soigneusement de façon artisanale. Le séjour comprend plusieurs activités dont des ateliers culinaires et une magique sortie en mer au coucher du soleil sous la thématique « Champagne, chocolats et truffes. »

On peut sans aucun doute affirmer que les épicuriens sont comblés à cet hôtel de rêve, notamment pendant ce festival où tous les sens sont sollicités, au cœur d’une île ensorceleuse à la végétation exubérante.

JPEG - 862 ko
Gousse de cacao

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 16 au 19 août 2018
Lundi 20 août 2018
Du 2 au 23 août 2018
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X