PUBLICITÉ

CLASSE AFFAIRES SEPTEMBRE 2019

L’assistant virtuel : un employé à part entière

13 septembre 2019 - Par Johanne Martin

Des consommateurs de plus en plus exigeants et une compétition à l’échelle mondiale commandent une modernisation de l’approche client. Ces nouvelles réalités, combinées à la rareté de la main-d’œuvre, ouvrent la voie à l’assistant virtuel, qui devient indispensable pour les entreprises de service et les détaillants.

« Un assistant virtuel intelligent est un robot conversationnel qui peut dialoguer avec les utilisateurs par écrit et en langage naturel et qui s’adapte à des emplois sophistiqués et personnalisés. En plus de répondre aux besoins du client en fonction de son profil, de son historique ou de son contexte de navigation, il est aussi en mesure de lui faire des suggestions », présente Jeremy Benoit, président d’Intelliwork, une entreprise de Québec.

« Un assistant virtuel intelligent est un robot conversationnel qui peut dialoguer avec les utilisateurs par écrit et en langage naturel et qui s’adapte à des emplois sophistiqués et personnalisés. » ‒ Jeremy Benoit, président d’Intelliwork.

Capable d’automatiser les processus clairs d’une organisation afin de libérer du personnel de tâches de bureau, l’assistant virtuel joue le rôle d’un employé à part entière. À cet égard, il offre un service uniforme 24 heures par jour, sept jours par semaine. L’assistant s’harmonise en outre aux plateformes déjà utilisées par les clients, soit celles accessibles sur le Web, les textos, Facebook, tout comme les assistants populaires tel Google Home.

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 12 au 21 septembre 2019
Samedi 21 septembre 2019
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X