PUBLICITÉ

L’aventure selon Ford Ranger - Activités « flottantes » pour profiter à fond de l’été

7 juin 2019 - Par - Magazine PRESTIGE -

Enfin, un peu de soleil et de chaleur ! Il est plus que temps d’en profiter pour jeter vos embarcations à l’eau et pratiquer quelques activités nautiques ! Robuste et allié fiable sur la route, Ford Ranger, « un dur de dur », vous aidera à vous rendre… à bon port !

Pourquoi choisir la Ford Ranger ?

Les amateurs de camionnettes recherchent des véhicules offrant les meilleures capacités de charge et de remorquage, une consommation de carburant raisonnable et une dotation complète. Voilà ce qu’offre la nouvelle Ford Ranger 2019.

Dotée d’une cabine double jumelée à un plateau de 6 pieds ou d’une cabine SuperCrew plus spacieuse et d’un plateau de 5 pieds, elle se veut pratique et adaptable aux besoins de chacun. On le constate en découvrant le vaste éventail d’accessoires proposé par le constructeur. Il va des rallonges, couvercles et doublures de plateau aux systèmes d’éclairage d’appoint, en passant par les supports pour vélos et kayaks, et même les tentes pour deux personnes !

JPEG - 527.6 ko

La Ranger peut d’ailleurs transporter beaucoup de choses grâce à sa charge utile de 1 650 lb (748 kg) et sa capacité de remorquage de 7 500 lb (3 402 kg) : les meilleures cotes de sa catégorie.

Pour cette camionnette prisée des travailleurs comme des vacanciers, Ford a recours à un moteur EcoBoost de 2,3 L couplé à une boîte de vitesses automatique à 10 rapports exclusive dans ce segment. Énergique comme pas un, il produit 310 lb-pi, le couple le plus élevé des moteurs à essence de sa catégorie. Ajoutez à cela ses 270 chevaux, et vous voilà fin prêt pour atteindre, vous et tout votre équipement, les plus hauts sommets.

JPEG - 644.8 ko

Et pour être prêt à sortir des sentiers battus, il suffit d’opter pour l’ensemble hors route FX4. Il ajoute des plaques de protection et des pneus, des amortisseurs et une suspension adaptés à la conduite loin du bitume, mais aussi un différentiel arrière à blocage électronique. À cela s’ajoute un système de gestion du terrain, qui procure quatre modes de conduite : normal, gazon/gravier/neige, boue/ornière et sable. De quoi séduire les plus aventureux !


/ Situé à seulement 30 minutes de Québec, le Parc national de la Jacques-Cartier est l’endroit plus que parfait pour pratiquer le kayak et se laisser porter par la rivière Jacques-Cartier, tantôt calme, tantôt agitée. C’est aussi l’endroit rêvé pour faire du camping au cœur de l’une des plus belles vallées glaciaires au Québec.

/ À cheval entre la province de Québec et les États-Unis, le lac Champlain est réputé pour attirer les maniaques de bateau et les amateurs de nautisme. À moins de trois heures de Québec se trouve la marina de Saint-Jean-sur-Richelieu et sa rampe de mise à l’eau.

/ Finalement, le pêcheur dans l’âme trouvera son compte au Domaine Shannon à Maniwaki, en Outaouais. Une longue route à parcourir (environ huit heures) et vous devrez rouler les 70 derniers kilomètres sur le gravier, mais il semble que ce soit l’un des endroits les plus foisonnants en Amérique du Nord pour pêcher le doré et le brochet. La saison s’étire jusqu’à la fin du mois de septembre.

Pour en savoir davantage sur le Ford Ranger 2019

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X