PUBLICITÉ

Le Centre des congrès de Québec a 20 ans

5 décembre 2016 - Par Gilles Levasseur

Un leader régional en tourisme d'affaires

Depuis son ouverture le 29 août 1996, le Centre des congrès de Québec a vu son rôle évoluer et sa proactivité s’accroître progressivement. D’abord promoteur de salles visant à attirer des événements dans la capitale, cette organisation est devenue au fil des ans un véritable leader régional en tourisme d’affaires et un moteur important de développement économique.

En deux décennies, le Centre des congrès a accueilli 2 179 événe-ments, y compris 1 028 congrès, près du quart d’entre eux étant d’envergure internationale. Cette activité a généré des retombées totales de 1,8 milliard de dollars, trois millions de nuitées, des revenus fiscaux et parafiscaux de 389 millions de dollars pour les gouvernements et ds revenus de 436 millions de dollars pour les hôtels et restaurants.

P.-Michel Bouchard, président-directeur général. (Photo : Marc-Éric Baillargeon)


Par ailleurs, le Centre a maintenu et créé en moyenne 1 200 emplois, sans compter le rayonnement international de Québec en tant que destination de premier choix pour la tenue de congrès et d’événements d’affaires. « Nous avons choisi d’être une destination de niche, où dans les événements de 700 à 1 200 participants, ceux-ci se sentent comme dans un tout-inclus, explique son président-directeur général, P.-Michel Bouchard. Autour des salles de réunion, la vieille ville, les attractions dignes d’intérêt, les établissements hôteliers et de restauration sont accessibles à pied. Notre plus grande fierté en 20 ans — surtout avec la concurrence des Paris, Amsterdam, Las Vegas et autres grandes capitales — est d’avoir globalisé notre modèle, presque sans équivalent au Canada, qui se présente comme un guichet unique sous la coordination du regroupement Québec Destination Affaires. Au-delà des intérêts particuliers des entreprises et des individus, tout le monde contribue à valoriser la destination. »

Créé à l’automne 2013, cet organisme résulte de l’unification des équipes de vente de l’Office du tourisme de Québec et du Centre des congrès. La trentaine de membres qui en font partie sont des acteurs directs de l’industrie touristique, notamment des planificateurs d’événements, des hôteliers de toutes tailles, des gestionnaires de sites exceptionnels, etc., qui travaillent en étroite synergie pour la Ville de Québec.


Survol des 20 ans du Centre des congrès de Québec en quelques chiffres :

  • Nombre d’événements : 2 179, y compris 1 028 congrès
  • Retombées économiques : 1,8 G$
  • Revenus fiscaux et parafiscaux pour les gouvernements : 389 M$
  • Revenus pour les hôtels et restaurants : 436 M$
  • Création d’emplois : 1 200 

Distinctions et innovations

Certifié LEED-CI et EB, BOMA BESt et AIPC Quality Gold Standards, le Centre a été nommé Meilleur palais des congrès au monde (AIPC) en 2006 et a été finaliste en 2014. L’équipement se distingue par ses hauts standards de gestion, le savoir-faire de son personnel regroupant 65 personnes et l’excellence de son service à la clientèle. Salué pour son expertise en matière de développement durable, il a été le premier centre des congrès au pays à instaurer un programme clés en main pour l’organisation d’événements écoresponsables. Le Centre a aussi innové au Canada en proposant un accès Wi-Fi haute vitesse gratuit dans tous ses espaces.

Un savoir-faire reconnu

Au fil des ans, le Centre des congrès de Québec a affirmé son savoir-faire exceptionnel en tenant des événements marquants, ce qui a contribué à accroître la notoriété de la destination dans le monde. Mentionnons notamment les Floralies, le Sommet des Amériques, le Sommet de la Francophonie, le Sommet international des coopératives, le 10e Congrès SportAccord et les Jeux mondiaux d’hiver des maîtres.

Par ailleurs, le Centre a pu compter sur la constance de plusieurs organisations québécoises qui lui ont été fidèles depuis l’ouverture. La Fédération québécoise des municipalités, le Mouvement des caisses Desjardins, l’Union des producteurs agricoles du Québec, l’Association des intervenants en fournitures de bureau, BMR, la Chambre des notaires du Québec, la Fédération de la santé et des services sociaux, la Fédération québécoise des pharmaciens propriétaires du Québec et la Centrale des syndicats démocratiques figurent parmi la liste des organisations qui y ont tenu leur congrès année après année.

Des résultats à la hausse

Le nouveau rôle joué par le Centre des congrès a eu des retombées positives : dans la dernière décennie, le chiffre d’affaires a presque doublé. « Avec une quinzaine de millions en subventions, nous générons de 100 à 120 millions de dollars dans l’économie régionale chaque année, explique P.-Michel Bouchard. À lui seul, novembre 2016 a réussi à amasser 15 millions en retombées économiques, et ce, dans une période touristique normalement plus tranquille ! Dans les trois prochaines années, nous avons déjà signé pour la tenue de 22 congrès internationaux, sans compter ceux qui font toujours l’objet de démarchage. Notre prochain défi consiste à recenser en détail l’impact de l’ensemble des réunions d’affaires se tenant à Québec. Plus nous allons documenter l’impact de ce type de tourisme, plus la destination sortira gagnante. »

Pour en savoir davantage : convention.qc.ca

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Jeudi 27 avril 2017
Du 15 au 30 avril 2017

/ AGENDA

Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X