PUBLICITÉ

Le CoolSculpting ou remodeler son corps sans chirurgie

3 octobre 2016 - Par Marc Jean

Il y a de cela des années, des scientifiques de l’Université Harvard ont constaté que les enfants qui mangeaient des glaces avaient des fossettes. Ils ont réalisé que les glaces gelaient et éliminaient de petites poches de cellules adipeuses. L’idée que le froid puisse cibler les cellules adipeuses sans abîmer la peau ni les tissus environnants est le fondement même de la cryolipolysis®, une science éprouvée sur laquelle se base la technique du CoolSculpting.

Avant


Outre la chirurgie esthétique et la chirurgie reconstructive, la Dre Céline Roberge, de la Clinique de chirurgie plastique et esthétique de la Cité, propose des soins esthétiques de pointe à sa clientèle. Parmi ceux-ci, le CoolSculpting, une technique non invasive qui élimine, par le refroidissement, les cellules adipeuses localisées. « Bon nombre de personnes accumulent de la graisse tenace (les fameuses poignées d’amour) malgré les régimes qu’elles suivent et la pratique d’activités physiques, explique la chirurgienne plasticienne. Et bon nombre ne souhaitent pas avoir recours à la chirurgie pour régler cette situation. La technologie du CoolSculpting devient alors une solution intéressante, sûre, efficace et durable. » En effet, le CoolSculpting est une procédure reconnue et approuvée par la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux). À ce jour, plus de trois millions de personnes dans le monde y auraient eu recours.

Avant

Après


Comment agit le CoolSculpting ?

Cette technologie utilise le refroidissement contrôlé afin de cibler et de supprimer uniquement les cellules adipeuses coriaces. Dans les semaines qui suivent le traitement, le corps transforme naturellement la graisse « gelée » et se débarrasse progressivement de ces cellules mortes en suivant le processus d’élimination naturel. « C’est pour cette raison que les résultats sont durables, renchérit la Dre Roberge ! Cette procédure non invasive peut réduire entre 20 % et 25 % le nombre de cellules adipeuses des zones traitées. »

Enfin, détail d’une grande importance : « Cet appareil offre les résultats de la lipoaspiration sans les désagréments et les risques reliés à cette intervention. Il n’y a pas d’anesthésie, pas de chirurgie, donc pas de période de convalescence et aucune restriction après le traitement », conclut la spécialiste. 


  • Pour savoir si vous êtes un bon candidat ou une bonne candidate au CoolSculpting, vous êtes invité à prendre rendez-vous pour une consultation : cliniquedelacite.com
  • Pour en savoir davantage sur cette technique : coolsculpting.com

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X