PUBLICITÉ

Le Kilimandjaro à Québec : une marche à la fois pour la recherche en neurochirurgie

18 juin 2019 - Par - Magazine PRESTIGE -

Sur la photo : Danielle Goulet, directrice-clientèle soins intensifs, traumatologie et neurosciences, CHU de Québec-Université Laval ; Kathy Gélinas, porte-parole de la 9e édition, et Marie-Claude Paré, présidente et chef de la direction, Fondation du CHU de Québec (au centre), en compagnie des neurochirurgiens du CHU de Québec-Université-Laval et des membres du comité organisateur. © Luc Montminy


Le samedi 8 juin dernier, plus de 2 000 participants, bénévoles et supporteurs, se sont rassemblés au Parc de la Chute-Montmorency à l’occasion du Kilimandjaro à Québec.

Cette 9e édition a réuni 66 équipes dynamiques qui, en plus d’avoir relevé un défi physique, ont déployé de grands efforts de collecte de dons. C’est avec enthousiasme que la Fondation du CHU de Québec et le comité organisateur ont dévoilé un résultat de 164 000 $ destiné entièrement à la recherche en neurochirurgie au CHU de Québec-Université Laval.

Cet événement sportif organisé par la Fondation du CHU de Québec, en collaboration avec l’équipe du Service de neurochirurgie du CHU, a mis les participants au défi de gravir à 60 reprises, en équipe, les 487 marches du grand escalier, ce qui équivaut à la hauteur du célèbre mont Kilimandjaro, en Afrique (5 892 mètres).

Chaque équipe, formée de 6 à 10 personnes, s’était engagée à amasser un minimum de 1 500 $ en dons pour la recherche en neurochirurgie. De plus, une vingtaine de jeunes âgés de 12 ans et moins ont aussi pu participer grâce au Mini-Kili. Ils ont gravi l’escalier autant de fois que désiré pendant 45 minutes et ont ainsi fièrement contribué à la cause.

La recherche en neurochirurgie permet de sauver des vies

En 2011, Mme Kathy Gélinas apprend qu’une tumeur cérébrale est la cause des symptômes accablants qui affectent grandement son quotidien. La Dre Karine Michaud, neuro-oncologue et neurochirurgienne au CHU de Québec-Université Laval, pratique alors une résection partielle de la tumeur. Entre août 2011 et avril 2018, Mme Gélinas a reçu de nombreux traitements de chimiothérapie pour venir à bout de trois récidives de sa tumeur. Heureusement, grâce aux avancées de la recherche, la Dre Michaud a pu procéder à une deuxième neurochirurgie permettant alors de retirer complètement la tumeur.

Aujourd’hui en rémission, Mme Gélinas apprend à vivre avec des problèmes de concentration et de vision, mais elle est encore plus déterminée à vivre pleinement. Fière ambassadrice de cette 9e édition, elle perçoit son rôle comme une occasion unique de s’impliquer.

« Grâce à Dre Michaud, à son équipe, et aux avancées de la recherche, je suis en vie et j’ai plusieurs projets que je compte bien réaliser. C’est très important pour moi de faire ma part et je tiens à remercier tous les donateurs qui ont contribué généreusement à MA cause. » - Kathy Gélinas, pote-parole du 9e Kilimandjaro à Québec

Les deux équipes formées des proches de Mme Gélinas ont d’ailleurs effectué une collecte de fonds exceptionnelle de plus de 16 000 $.

« Le soutien des donateurs de la Fondation du CHU de Québec est essentiel pour nos équipes médicales et de recherche. C’est une aide financière inestimable qui nous permet de repousser les limites de la médecine, d’améliorer constamment la qualité de vie de nos patients et parfois même de leur sauver la vie. » - Dr Jérôme Paquet, chef du Service de neurochirurgie du CHU de Québec-Université Laval et membre du comité organisateur.

Soulignons que cette spécialité représente une pointe d’excellence au CHU et qu’il s’agit de l’une des plus grandes équipes du genre au Canada.

PUBLICITÉ
X