PUBLICITÉ

Les terroirs offrant le meilleur rapport qualité-prix-plaisir

9 février 2016 - Par Philippe Lapeyrie, sommelier et chroniqueur

En matière d’achat de vin, tout le monde en veut pour son argent, et quand on croit faire la bonne affaire, on en achète quelques quilles. Mais quelles régions ou quels pays viticoles nous livrent des flacons abordables ou, comme on le dit souvent, les meilleurs vins de semaine ?

D’entrée de jeu, certaines zones de la planète sont peut-être moins recommandables. En effet, des régions comme le bordelais, le Piémont, la Bourgogne, la Toscane, la Californie ou le Rhône septentrional mettent plus rarement en bouteille des crus à petits prix. Mais d’autre part, la péninsule ibérique, qui inclut l’Espagne et le Portugal, est sans rival en ce qui concerne les bonnes emplettes vins. Vous devrez aussi avoir l’œil sur les régions de l’Italie méridionale, comme les Pouilles, la Sicile ou les Abruzzes. Pensez aussi au sud de la France, incluant la Provence, le Sud-Ouest, mais aussi, et surtout, à l’imbattable Languedoc-Roussillon, qui nous livre des rapports qualité-prix exceptionnels.

Plusieurs pays du Nouveau Monde sont également à surveiller. Pensez au Chili ou à l’Argentine et, bien sûr, aux désormais chouchous des consommateurs québécois, l’Afrique du Sud et l’Australie. Leur climat souvent favorable aide à la bonne maturité du fruit et ils ne connaissent pratiquement pas le sens des mots « millésime catastrophique ».

Les domaines qui sont aptes à livrer de belles aubaines à la SAQ sont souvent de gros producteurs. Ils ont les reins plus solides sur le plan financier et ils mettent en bouteille beaucoup de vin annuellement. Ils sont capables de vendre de bonnes quantités de vin à plus petite facture à notre monopole. Au cours des deux ou trois dernières années, de multiples produits offrant satisfaction et coûtant entre 8 $ et 12 $ l'unité ont disparu de notre marché. Il en reste, mais il faut fouiller un peu plus pour les dénicher. Ne croyez surtout pas qu’il s’agit tous de vins maigres, chétifs et squelettiques en raison de leur prix d'ami ! Certaines cuvées pourront vous surprendre ; par contre, vous devrez leur donner un petit coup de main pour les mettre en valeur. Premièrement, ces types de vins, qui se trouvent en « début de gamme », méritent fréquemment d’être dégourdis quelques minutes en carafe avant leur dégustation. N’oubliez pas non plus de les servir entre 15 et 16 degrés (je parle des rouges, bien sûr !). Cette température de service leur donnera un peu plus de vigueur, de fraîcheur ainsi qu’un fruité plus éclatant.


Les Vignes Retrouvées Saint-Mont

10667319 | 12,85 $


Château Coupe Roses Minervois 2011
00894519 | 22,25 $


Arboleda Cabernet Sauvignon
10967434 | 19,95 $


Cortes de Cima Chaminé
10403410 | 14,95 $


 

 

 

 

 

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Jeudi 27 avril 2017
Du 15 au 30 avril 2017

/ AGENDA

Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X