PUBLICITÉ

Nature urbanisée

11 avril 2014 - Par Patrice Bélanger, agronome et horticulteur

Créé et réalisé par Les Artisans du paysage, cet aménagement s’est vu décerner le 1er prix dans la catégorie « Des façades invitantes » lors du 35e Concours provincial de l’Association des paysagistes professionnels du Québec, qui a eu lieu en février dernier.

Avec la complicité des propriétaires, l’architecte paysagiste Isabelle Nadeau a su répondre entièrement aux besoins de ceux-ci, tout en gérant les contraintes du site. Il fallait d’abord parvenir à créer un équilibre entre les surfaces structurantes et les aires de plantation, cela afin de minimiser l’impact visuel du garage et du stationnement par rapport à l’ensemble de la résidence.

AVANT

AVANT

APRÈS

APRÈS - Photo : Pierre Pelletier, ProAction photo

Parmi les contraintes avec lesquelles il fallait négocier, mentionnons l’ombre projetée par la résidence et par les arbres entourant le site, ainsi que la présence des deux grands conifères. Il a fallu leur accorder une attention particulière, tant pour le choix des vivaces que pour les zones d’implantation, cela afin de tirer profit au maximum de la lumière disponible. Afin d’assurer l’intégration des deux épinettes (Picea sp.) matures, l’architecte a privilégié des hostas et des couvre-sol pour remplacer le gazon. Elle a intégré ces conifères inestimables dans de nouvelles plantations en ajoutant des arbrisseaux, des arbustes et beaucoup de vivaces, pour ainsi leur offrir un écrin plus diversifié, naturel et moins compétitif que la pelouse.

Photo : Pierre Pelletier, ProAction photo

Il fallait aussi diriger l’attention du visiteur vers l’entrée principale en concevant un accès piétonnier intime et accueillant. Afin de diriger le regard vers cette entrée, on a donc créé deux grands paliers, aussi solennels que sécuritaires. Enfin, pour créer une ambiance enveloppante, l’architecte a proposé un aménagement tout en rondeurs. L’utilisation de très grands arcs de cercle apporte fluidité et sobriété dans le traitement de l’espace.

*Zoom sur : Les jeux de textures et de teintes ainsi que la végétation luxuriante. Ils caractérisent les aires de plantation et créent un contraste avec la structure formelle de la résidence. Le contraste entre le tapis du couvre-sol et les vivaces imposantes dynamise également la plantation et lui confère un aspect naturel.

Saviez-vous que…

Les pelouses exigent beaucoup de soins. Vous pouvez avantageusement remplacer certaines sections de pelouse par des couvresol à faible entretien, comme l’herbe aux écus (Lysimachia nummularia) ou encore, la petite pervenche (Vinca minor) à l’ombre et le thym laineux (Thymus pseudolanuginosus) au soleil.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 16 novembre au 24 décembre 2019
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X