PUBLICITÉ

Ryan Gosling : De l’Espagne à La La Land

4 décembre 2017 - Par Jacques Noël

© Blade Runner 2049

Acteur, réalisateur, producteur et compositeur, Ryan Thomas Gosling est né le 12 novembre 1980 à London, Ontario.

Élevé dans une famille mormone, il grandit à Cornwall, à une heure de Montréal. Son père, Thomas Ray Gosling, est voyageur de commerce pour une papetière. Sa mère, Donna Wilson, secrétaire, lui fait l’école à la maison, parce que le petit souffre d’un trouble d’apprentissage et est victime d’intimidation.

À 11 ans, Ryan monte sur les planches, jouant dans The Mickey Mouse Club aux côtés de Britney Spears, Christina Aguilera et Justin Timberlake. Plus de 17 000 aspirants s’étaient présentés à Montréal à cette « Voix Junior » avant l’heure afin d’apparaître dans la série télévisée.

JPEG - 832.2 ko

Acteur solidement établi, parmi les meilleurs de sa génération, Ryan a joué jusqu’ici dans une vingtaine de films, dont le dernier opus de Denis Villeneuve, Blade Runner 2049 , et une quinzaine de séries télévisées. Son rôle dans Half Nelson lui a valu une première nomination pour l’Oscar du meilleur acteur en 2007. L’année suivante, il a eu une autre nomination, pour les Golden Globes cette fois-ci, pour Une fiancée pas comme les autres .

En nomination pour sa solide performance du pianiste de jazz en perdition dans La La Land , il a raflé le Golden Globe, mais a échappé, encore une fois, l’Oscar. Mais le charme de sa sœur, qui l’accompagnait pour l’occasion, n’a pas échappé aux téléspectateurs. Les courbes de la belle Mandi ont mis la Twittosphère en émoi, au point de voler la vedette à Ryan. « Nous sommes à la moitié de la cérémonie et le grand gagnant est n’importe quelle personne qui a pu rencontrer la sœur de Ryan Gosling », « S’il vous plaît, présentez-moi à la sœur de Ryan Gosling », « ll y a vraiment de bons gènes dans la famille. » Sa blonde, Eva Mendes, pas trop piquée des vers non plus, avait préféré rester à la maison pour s’occuper de leurs deux fillettes plutôt que d’accompagner le beau Ryan sur le Red Carpet. Pas toujours facile, la vie d’artiste.

JPEG - 531.2 ko

Un Robidou
Avec un nom comme Gosling, on pourrait penser à une déformation de Gosselin. Ben non. C’est Bélair. Robidou, en fait. Robido, même. Comment en est-on arrivé là ?

Mary Ivette Brown (1926- ?), la grand-mère du comédien, est une Franco-Ontarienne par sa mère, Marie-Anne Bélair (1907- ?), originaire de Glengarry, un fief francophone situé près de la frontière québécoise. Les deux tiers du canton parlent toujours français.

Les Bélair sont en Ontario depuis la moitié du 19e siècle. Les Bélair, dit Robidou, venaient de Vaudreuil. L’ancêtre, André Robido, était espagnol, fils de Manuel Robido et de Catherine Alva de Burgos.

En 1661, Robido est marin en Bretagne. On le retrouve ensuite à La Rochelle, où il entre en contrat avec Antoine Grignon, qui l’amène en Nouvelle-France. Après ses trois années de travail comme engagé auprès d’Eustache Lambert, il reçoit la concession d’une terre à Saint-Laurent, île d’Orléans. En 1665, il échange sa concession pour une autre terre, du côté de Lauzon.

En 1667, à Québec, André Robido, dit l’Espagnol, épouse Jeanne Leduc, dite Denotte, (1645-1696), une Fille du roi, qui lui donnera 13 enfants. Après un premier enfant, les Robido, qui deviennent des Robidou, s’établissent à La Prairie, où naîtra Guillaume (1675-1754) qui, lui aussi, aura 13 enfants.

Étienne (1724-1801), le petit-fils de Guillaume, aura 17 enfants à Sainte-Anne-de-Bellevue avec Catherine Clément (1726-1787). Son petit-fils, Lévis-Olivier (1834- ?), devient un Bélaire, dit Robidou. Lorsque son fils, Julien-Olivier (1873- ?), le père de Marie-Anne (l’arrière-grand-mère de Ryan), va s’établir en Ontario, le nom de Robidou disparaît pour devenir Bélair.

Les Robidou se sont éparpillés à travers tout le continent. L’un deux, Joseph, partira à la conquête de l’Ouest. Il a fait construire l’une des premières maisons de pierres à Saint Louis. Ses fils seront de célèbres marchands de fourrure ; Joseph fondera Saint Joseph au Missouri et donnera le nom de Yellowstone au plus important parc national des États-Unis. Isidore a été le premier trappeur de Taos au Nouveau-Mexique et Louis, le premier maire de Santa Fe. Une histoire fabuleuse, malheureusement inconnue ici.

LIGNÉE DE LA FAMILLE BÉLAIR DE RYAN GOSLING

GOSLING, Thomas Ray
WILSON, Donna

GOSLING, Thomas Ray
BROWN, Mary Ivette (1926- ?)
Mariés vers 1945, Ontario

BROWN, Joseph (1903- ?)
BÉLAIR, Marie Anne (1907- ?)
m. 1er juin 1925, Glengarry, Ontario

BÉLAIR, Julien-Olivier (1873-1898)
SEGUIN, Mathilda (1876- ?)
m. 28 mars 1898, Prescott, Ontario

BÉLAIRE, Lévis Olivier (1834- ?)
ROCHON, Marie-Anne
m. 12 janvier 1858, L’Orignal, Prescott, Ontario

BÉLAIRE, dit ROBIDOU, Olivier (1785-1858)
BALTHAZAR, dit BELLEVILLE, Marguerite (1790- ?)
m. 7 janvier 1812, Vaudreuil

ROBIDOU, Étienne III (1752-1837)
DION, Marie-Thérèse (1760-1787)
m. 20 octobre 1777, Vaudreuil

ROBIDOU, Étienne II (1724-1801)

CLÉMENT, Catherine (1726-1787)
m. 4 février 1743, Sainte-Anne-de-Bellevue

ROBIDOU, Étienne (1699-1723)
LAROCHE, Marie-Anne (1702-1724)
m. 24 novembre 1721, Longueuil

ROBIDOU, Guillaume (1675-1754)
GUÉRIN, Marie-Françoise (1680-1757)
m. 11 juin 1697, Montréal

ROBIDO, André (1640-1678)
DENOTTE, Jeanne (1645-1696)
m. 7 juin 1667, Notre-Dame-de-Québec

LIGNÉE DE LA FAMILLE PROULX DE RYAN GOSLING

GOSLING, Thomas Ray
WILSON, Donna
Mariés

GOSLING, Thomas Ray
BROWN, Mary Ivette (1926- ?)
Mariés vers 1945, Ontario

BROWN, Joseph (1903- ?)
BÉLAIR, Marie Anne (1907- ?)
m. 1er juin 1925, Glengarry, Ontario

BROWN, Frederic (1871- ?)
PROULX, Rosalie (1864- ?)
m. 13 février 1899, St-Alexandre, Glengarry, Ontario

PROULX, Louis (1849- ?)
ROBERTSON, Jane (1853- ?)
m. 16 septembre 1872, L’Orignal, Prescott, Ontario

PROULX, Thomas (1819- ?)
LARIVIÈRE, Sophie (1825- ?)
m. 20 octobre 1846, St-Polycarpe, Soulanges, Québec

PROULX, Thomas (1786-1871)
PILON, Geneviève (1792- ?)
m. 9 janvier 1815, Vaudreuil

PROULX, Augustin (1747-1820)
WATIER, Véronique (1761- ?)
m. 2 février 1779, Soulanges

PROULX, Joseph (1718- ?)
CLÉMENT, Marie-Charlotte (1717-1795)
m. 10 février 1738, Pointe-Claire

PROULX dit LEPOITEVIN, Jacques (1677-1757)
PILON, Jeanne (1689-1768)
m. 1er février 1706, Lachine

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 13 au 17 décembre 2017
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X