PUBLICITÉ

2nd Skin ou comment survivre à la crise

18 juin 2020 - Par Johanne Martin

En février, 2nd Skin procédait à l’acquisition d’ID pro, un imprimeur majeur à Québec. En mars, la crise de la COVID-19 frappait. Qu’à cela ne tienne, l’entreprise, qui se spécialise dans le matériel promotionnel imprimé, a décidé de développer sa boutique en ligne My2ndSkin. Ensuite reconnue comme service essentiel par le gouvernement pour l’impression de chandails pour les employés d’une chaîne d’alimentation, 2nd Skin a pu « ouvrir la machine » en offrant l’impression de masques personnalisés pour entreprises ou particuliers, en vente sur tonmasque.ca.

Sérigraphie, broderie, DTG – une technique permettant d’appliquer l’encre sur une pièce de tissu par l’entremise d’une imprimante haute définition –, transfert vinyle, impression numérique de petit et grand format : 2nd Skin réunit une multitude de procédés afin de répondre à tous les besoins en matière de vêtements et de masques, mais aussi d’objets promotionnels, et ce, directement du manufacturier, sans intermédiaire. Fondée il y a 16 ans, l’entreprise, qui a déménagé son usine dans de nouveaux locaux tout juste à temps, continue de se positionner sur le marché malgré les circonstances actuelles difficiles. Le regroupement des services de vente et de production se traduit par de meilleurs prix, une qualité optimale et des délais plus courts pour la clientèle.

« L’acquisition-fusion que nous venions de faire nous place dans la liste des cinq plus gros imprimeurs textiles au pays. Éventuellement, l’objectif consiste à occuper le premier rang. Avec nos 17 000 pieds carrés de superficie de production et nos neuf presses automatisées, nous offrons un maximum de possibilités à nos clients. Nous n’avons cessé d’évoluer et de nous adapter, y compris dans l’optimisation des opérations et les ajustements liés à la distanciation », note le propriétaire de 2nd Skin, Rémy Vézina.

« Nous n’avons cessé d’évoluer et de nous adapter, y compris dans l’optimisation des opérations et les ajustements liés à la distanciation. »

Aucune limite

T-shirt, manteau, casquette, masque ou autre objet promotionnel : s’il n’existe pratiquement aucune limite, il faut rappeler que pour une compagnie, il s’agit d’un excellent moyen de promouvoir son image. Chez 2nd Skin, 80 % des commandes concernent des vêtements. Au-delà des articles peu coûteux, les entreprises choisissent de plus en plus d’associer leur logo à la notoriété de grandes marques. Utilité et originalité demeurent parmi les attributs recherchés.

« Les tendances actuelles touchent beaucoup les produits qui sont équitables, biologiques et écologiques, y compris le domaine alimentaire, ajoute la directrice des ventes de 2nd Skin, Nathalie Bergeron. La demande pour des articles technologiques connaît une hausse – cette année, on enregistre un engouement pour les écouteurs sans fil rechargeables –, mais les crayons et les tasses restent des classiques qui continuent de faire leurs preuves. »

« Les tendances actuelles touchent beaucoup les produits qui sont équitables, biologiques et écologiques, y compris le domaine alimentaire. »

De Halifax à Saskatoon, 2nd Skin a fait sa marque, mais aspire à élargir davantage son territoire de vente. Autrement, outre sa plateforme en ligne conviviale et sans intermédiaire, elle propose aussi aux entreprises la création d’une boutique virtuelle privée qui facilite grandement la gestion de leurs commandes. Enfin, pour aider les clients dans la conception ou encore la modification de leur image, elle offre un service de design et d’infographie.

Boutique en ligne : 2ndskin.ca

Achat de masques personnalisés :tonmasque.ca

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 17 septembre au 9 octobre 2020
Du 1er au 31 octobre 2020
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X