PUBLICITÉ

BIENVENUE AU PARC TECHNO - Connaissez-vous bien le Parc techno ?

7 juillet 2011 - Par Marie-Josée Turcotte

Posez cette question aux gens qui vous entourent. La plupart vous répondront qu’ils en ont certes entendu parler. Quelques-uns seront même en mesure de vous nommer deux ou trois organisations qui s’y trouvent, mais très peu savent ce qu’on y fabrique précisément, et encore moins qu’il s’agit d’une véritable communauté d’affaires et d’une immense pépinière de talents, implantée au cœur d’un milieu de vie comme on en trouve peu à Québec. Voici donc, en quelques points, ce que vous devriez savoir à propos du Parc technologique du Québec métropolitain (PTQM).

  • Saviez-vous que le PTQM regroupe plus d’une centaine d’entreprises et de centres de recherche spécialisés ?

On les classifie d’ailleurs en sept sous-catégories (voir l’encadré). Bien que leurs champs d’expertise diffèrent, toutes ces organisations ont un point en commun : la technologie se trouve au cœur de leur travail. Elles l’étudient ou la développent dans un cadre de recherche fondamentale et appliquée, elles l’utilisent afin de fabriquer des produits ou d’offrir des services de pointe, ou encore, elles offrent du soutien technique aux entreprises des divers pôles technologiques.

Si ces données paraissent quelque peu intangibles, les applications des travaux qui sont menés sur le territoire du PTQM sont, pour leur part, on ne peut plus concrètes. À titre d’exemple, l’INO a travaillé sur un projet avec un dentiste ontarien, dans le but de développer un laser visant à détecter de façon précoce les lésions de l’émail dentaire, avant même l’apparition des caries (lire le reportage complet en page 28). Toujours dans le domaine de la dentisterie, le CRFI et BEGO Canada, deux entreprises qui cohabitent sous le même toit au Parc techno, ont jumelé leur expertise afin d’offrir un service à la fine pointe de la technologie en implantologie dentaire. Le président et cofondateur du CRFI, le Dr Marc Beaumier, est d’ailleurs l’un des premiers à avoir développé un ensemble de logiciels utilisés dans la fabrication des implants (lire le reportage complet en page 34). Et ce ne sont là que deux exemples qui démontrent, hors de tout doute, que l’innovation peut avoir un impact réel sur la vie courante.

  • Saviez-vous que le PTQM, c’est plus de 5 000 travailleurs dont la moyenne d’âge est de 30 ans ?

Et parce que le Parc technologique est aujourd’hui reconnu pour l’expertise de ses chercheurs dans des secteurs de pointe, il parvient à attirer non seulement du personnel hautement qualifié des quatre coins de globe, mais également des investisseurs et de nouveaux joueurs.

Robe LIA, JAX N JOE / Robe et col doublés en tricot extensible / Manchettes avec boutons pression en cuir véritable / 325 $ / © Jocelyn Bernier

En effet, en 2010-2011, ce sont plus de 102 millions de dollars qui ont été investis par 7 entreprises du PTQM afin d’amorcer ou de compléter la construction de nouveaux bâtiments. À titre d’exemple, l’INRS est en train de construire un bassin hydraulique de 120 mètres – le 4e plus gros bassin du genre au monde ! – qui permettra de simuler vagues, marées et courants. Par ailleurs, l’un des chercheurs du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS, le professeur Rajeshwar Dayal Tyagi, est une sommité dans son domaine. L’an dernier, l’homme, qui est détenteur d’un doctorat en génie biochimique de l’Institut indien de technologie, a reçu un important prix de portée internationale pour ses travaux sur la valorisation des boues d’épuration et des eaux usées par la bioconversion, lors du congrès biennal de l’International Water Association (lire le reportage complet en page 31).

Défilé de la collection Aguaclara du Miami Swim Week / © FWS / Michael A. Clubine

Enfin, cinq nouvelles entreprises ont élu domicile au Parc techno en 2010-2011 : le Centre en imagerie numérique et médias interactifs, DiagnoCure, OmniVigil Solutions, Phytronix Technologies et Techno Marine. Chef de file dans le domaine des analyses médicales, les Laboratoires Bio-Médic ont, pour leur part, choisi de doubler la superficie de leurs locaux en s’installant dans l’un des nouveaux immeubles multilocatifs du PTMQ.

  • Saviez-vous qu’il existe maintenant un parc technologique à Lévis, et qu’il travaille en partenariat avec le PTQM ?

À l’occasion de la publication de son rapport annuel en juin 2011, la direction du PTMQ a indiqué qu’il reste 1,3 million de pieds carrés à vendre dans le parc , soit 9 % seulement de la superficie totale. C’est pourquoi l’accent, au cours des prochaines années, sera mis davantage du côté de l’Innoparc de Lévis, dont la phase 1 devrait générer des investissements de 100 millions de dollars, avec l’établissement de 75 entreprises devant créer aux alentours de 1 200 emplois. Ça promet !

  • Enfin, saviez-vous que le PTQM propose un milieu de vie unique à Québec ?

Et c’est sans doute ce qui le distingue par-dessus tout des autres parcs de la grande région de Québec. En effet, de nombreux efforts sont déployés afin que les 5 000 employés du PTQM aient accès à une multitude de services visant à faciliter la conciliation travail-famille (comme l’accès à un CPE exclusivement réservé aux travailleurs des entreprises du Parc techno), mais également à une programmation complète d’activités – conférences, visites d’entreprises, groupes de sports et activités de réseautage – visant à nouer des liens entre les différents membres de la communauté, sur l’heure du dîner ou en formule 5 à 7. À titre d’exemple, le 21 juin dernier, l’équipe du Parc techno a organisé un pique-nique afin de souligner l’arrivée de l’été.

Marjory Durocher, Agence Caractère

Le but avoué de ces efforts concertés est fort simple : offrir une valeur ajoutée au milieu de travail afin d’attirer et de fidéliser de précieux employés qualifiés. Selon Nathalie Quirion, directrice générale du PTQM, les ressources humaines représentent un enjeu crucial pour la plupart de ces entreprises, dont plusieurs sont des chefs de file à l’échelle internationale dans leur domaine. Bien que le dernier bilan du Parc techno soit positif, de nombreux défis, dont celui de l’expansion, l’attendent encore !

Le Parc techno regroupe plus de 100 entreprises spécialisées. Celles-ci sont classées en 7 sous-catégories :

  • Nouveaux matériaux
  • Optique-phonétique et électronique
  • Sciences de la vie
  • Services aux entreprises
  • Technologie de l’environnement
  • Technologie de l’information
  • Technologies du bois

Consultez le www.parctechno.com/fr/registre/ pour accéder au registre complet des entreprises.

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Jeudi 21 octobre 2021
Du 7 au 30 octobre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ