PUBLICITÉ

Club Vacances Toutes Saisons

8 décembre 2011 - Par Gilles Levasseur

Moteur touristique pour la MRC Côte-de-Beaupré

Les coulisses de l’entrepreneuriat recèlent souvent un parcours que la raison n’aurait pas nécessairement prévu. En effet, Jean-Guy Larouche, qui possédait dans les années 1970 à Montréal une fabrique de contenants de plastique, était loin de penser qu’un jour, il ferait figure de précurseur en proposant, à l’ombre du mont Sainte-Anne, le concept du temps de vacances partagé. Récit d’une belle histoire empreinte de passion.

Jean-Guy Larouche, propriétaire du Club Vacances Toutes Saisons
Jean-Guy Larouche, propriétaire du Club Vacances Toutes Saisons

Originaire de la région du Lac-Saint-Jean, Jean-Guy Larouche ne semblait nullement destiné à jouer les hôteliers sur la Côte-de-Beaupré. La vente de son usine montréalaise conclue, il se porte acquéreur d’une grande ferme en Estrie, « sept années d’une formidable zoothérapie avec des vaches du Limousin », se souvient-il. Puis, il décide d’investir dans l’immobilier, en achetant notamment un vaste terrain à Beaupré, sur lequel il fait ensuite construire 36 condominiums à la demande d’un groupe d’acheteurs. Toutefois, la flambée des taux d’intérêt de la fin des années 1980 refroidit les ardeurs des investisseurs, si bien que seulement le tiers des unités trouvent preneur. « Après avoir vainement tenté de vendre les condos vacants, raconte M. Larouche, j’ai choisi de les louer. C’est alors que j’ai découvert, au tournant des années 1990, la compagnie de vacances à temps partagé Resort Condominiums International (RCI). Ce fut le début d’un fructueux partenariat, qui m’a permis à la fois de rentabiliser progressivement mon parc immobilier, d’attirer une clientèle internationale dans la région de Québec et sur la Côte-de-Beaupré, et de permettre à nos membres de profiter du réseau mondial de destinations RCI. »

Sonia Gravel, directrice générale, et Jean-Guy Larouche, propriétaire, consultent le répertoire du Resort Condominiums International (RCI) qui compte près de 5 000 destinations de résidence dans plus d’une centaine de pays.
Sonia Gravel, directrice générale, et Jean-Guy Larouche, propriétaire, consultent le répertoire du Resort Condominiums International (RCI) qui compte près de 5 000 destinations de résidence dans plus d’une centaine de pays.

Un important projet de rénovation

Aujourd’hui, Club Vacances Toutes Saisons exploite un total de 120 condos, dont 37 en gestion privée, le reste des unités étant consacré au temps partagé. Cinq chambres d’hôtel font aussi partie du complexe hôtelier. Équipés de toutes les commodités, les condos seront entièrement remis au goût du jour (planchers, mobilier, luminaires et électroménagers) au cours des deux prochaines années en mettant à profit les trois mois de faible affluence, l’endroit étant fréquenté presque à longueur d’année en raison de l’attractivité de la réputée station de ski Mont-Saint-Anne, à proximité de la ville de Québec. Outre un restaurant, on retrouve à l’extérieur un court de tennis, deux piscines, une aire de jeux pour enfants et un espace barbecue. Évidemment, les services de conciergerie sont inclus.

Redorer le blason du temps partagé

Fondée en 1974 par Jon et Christel DeHaan, la compagnie RCI est devenue l’un des plus importants courtiers de vacances à temps partagé du monde, comptant quelque 3,6 millions de membres et près de 5 000 lieux de résidence dans plus d’une centaine de pays. Les membres peuvent acheter à l’avance du temps de séjour en points ou en nombre de semaines — en forfaits de 10, 20 ou 39 ans — et même les échanger contre des billets d’avion, par exemple. « Si le temps partagé a déjà eu mauvaise presse en raison de certains exploitants peu scrupuleux ayant miné la crédibilité de ce créneau touristique, tient à préciser Jean-Guy Larouche, il n’en reste pas moins que, pour nous, cette formule est très positive depuis 20 ans déjà, alors que nous comptons aujourd’hui près de 5 000 membres. Je ne suis pas surpris d’un tel résultat étant donné la foi que j’ai en cette formule éprouvée et le soin méticuleux que les membres de notre équipe — une trentaine de personnes — apportent à la satisfaction de notre fidèle clientèle. Nous sommes actifs depuis longtemps dans ce marché et nous entendons le demeurer. Cela dit, comparativement aux voyages traditionnels, le concept du temps partagé permet des économies d’environ 50 % et a pour principe de base que chaque client se sente chez lui partout où il se trouve en vacances dans le monde. »

Ce vaste condominium de deux chambres est équipé de toutes les commodités.
Ce vaste condominium de deux chambres est équipé de toutes les commodités.

Moteur touristique régional

Club Vacances Toutes Saisons agit aussi comme un important promoteur d’activités touristiques dans la région. « Nous insistons pour présenter à notre clientèle internationale les différents attraits de la capitale et de sa périphérie, explique Sonia Gravel, directrice générale. Comme tout est payé à l’avance, ces vacanciers disposent souvent d’un budget plus substantiel pour visiter différents sites, pour l’observation des baleines par exemple. Beaucoup d’entre eux font une sortie chaque jour ! » Ce rôle de promoteur touristique n’est pas sans réjouir les commerçants, qui profitent notamment du fait que les visiteurs se voient remettre la carte-passeport préparée par les divers intervenants économiques.

À ce propos, voici le témoignage de la copropriétaire de L’atelier Paré, Économusée de la sculpture sur bois, de Sainte-Anne-de-Beaupré, Françoise Lavoie : « À titre de membre de la table de consultation du CLD, permettez-moi de dire que l’on vous cite souvent comme un exemple à suivre quant à la promotion de la région et de ses attraits. » M. Ludo Vault, propriétaire de la pâtisserie Praline et Chocolat, abonde dans le même sens : « L’an dernier, nous avons vraiment eu beaucoup de clients, qui, j’en suis certain, ont été ravis, grâce à vous, de découvrir notre établissement. Vous participez au développement de la Côte-de-Beaupré tout en accommodant vos clients. En travaillant tous ensemble, c’est vraiment positif ! »

Rassembler les gens

« Tout bien réfléchi, conclut Jean-Guy Larouche avec son sourire habituel, je crois que mon véritable talent n’est pas d’acquérir et de gérer des condos, mais de rassembler les gens, de savoir m’entourer de personnes compétentes et passionnées par ce qu’elles font. Quand je constate la synergie qui cimente notre belle équipe et le bonheur que j’ai à y contribuer, je me dis que la vie a bien fait les choses… »

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Jeudi 21 octobre 2021
Du 7 au 30 octobre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ