PUBLICITÉ

EN PAGE COUVERTURE : Latitude 46 - Un site résidentiel exceptionnel à Lac-Beauport

1er septembre 2011 - Par Gilles Levasseur

À 10 minutes du centre-ville de Québec, à l’entrée de Lac-Beauport, un site résidentiel exceptionnel prendra bientôt forme : Latitude 46. Impressionnant projet écoresponsable de 160 millions de dollars totalisant 181 hectares, Latitude 46 est piloté par la société européenne Partners-To Group, qui signe dans plusieurs pays des projets résidentiels, hôteliers ainsi que des maisons de retraite de grande qualité. D’ici les prochaines années, nichées sur d’immenses terrains, 230 résidences de style montagnard contemporain, moyen et haut de gamme, épouseront une montagne gorgée d’air pur en totale harmonie avec la nature. Trois constructeurs de qualité ont été sélectionnés par l’entreprise afin de construire les maisons, dont Les Constructions Première Classe et Construction McKinley.

Un site résidentiel exceptionnel prendra bientôt forme à Lac-Beauport : Latitude 46
Un site résidentiel exceptionnel prendra bientôt forme à Lac-Beauport : Latitude 46

Partners-To Group

La nouvelle référence dans la région de Québec

L’objectif de MAclinique médicale Lebourgneuf : créer un milieu de vie de qualité supérieure afin de prendre en charge chaque patient dans sa globalité et dans des délais rapides. © Marjorie Roy, Optique Photo

Le charme bucolique du futur site résidentiel a tellement séduit le chef de la direction de Partners-To Group, Norbert Bäumker, que celui-ci prévoit s’y installer. « Depuis ma première visite, sur la recommandation de l’entrepreneur qui a construit notre hôtel au Luxembourg, explique M. Bäumker, j’ai été impressionné par la qualité de vie exceptionnelle, la culture si riche et accueillante et les panoramas à couper le souffle de Québec et de Lac-Beauport, sans parler de l’économie très forte. En tant qu’hôtelier professionnel et investisseur immobilier international depuis plus de 35 ans, j’entrevois dans votre région plusieurs occasions d’affaires emballantes à long terme. »

De fait, profiter d’un tel environnement dans un lieu à la fois si accessible et dépaysant est une véritable bénédiction. Tout juste passé le centre de ski Le Relais et l’école Montagnac, on y accède par le chemin de l’Éperon, qui plonge dans la forêt vers l’ouest. Les partenaires planchent depuis trois ans sur ce projet en concertation avec le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, la municipalité de Lac-Beauport et la Communauté métropolitaine de Québec, la collaboration des élus ayant agréablement surpris le promoteur. Résultat ? Latitude 46 impose de nouveaux standards environnementaux dans la couronne nord de Québec, « ce qui reflète, ajoute le promoteur, notre engagement à l’égard des plus hauts critères de qualité ». Les lacs Écho et Paisible, autour desquels certains lots seront aménagés, complètent ce décor de carte postale.

Une nouvelle façon de vivre

Enfin, quant aux deux constructeurs choisis – Les Constructions Première Classe et Construction McKinley –, ils ont été recommandés au promoteur en raison de leur crédibilité, a expliqué le directeur de Développement Domaine Écho, Jean-François Villeneuve. « Je savais qu’ils seraient à la hauteur des critères élevés de ce projet et qu’ils en partagent les objectifs, qui dépassent le strict plan résidentiel. » Pour sa part, Norbert Bäumker insiste sur le fait que Partners-To Group a pour objectif de transformer les occasions d’affaires en plus-value pour l’ensemble des partenaires et la communauté, « à laquelle nous retournons près du tiers de nos bénéfices, car nous souhaitons faire une différence dans la vie des gens, instaurer une nouvelle façon de vivre à Lac-Beauport, créer un nouvel écoquartier pour lequel les résidants développeront un sentiment d’appartenance. »

Les rues seront ouvertes au cours des prochaines semaines et les terrains livrés d’ici la fin de l’année, dans le cadre d’une première phase de 36 habitations. On prévoit que les premiers propriétaires pourront emménager dès l’été 2012.

Latitude 46 : Grands espaces et résidences

Les Constructions Première Classe

« Un projet impressionnant ! » - Stephen Taylor

Salles de conférence et de réunion avec vue © Marjorie Roy, Optique Photo

« Étant moi-même citoyen de Lac-Beauport, j’ai évidemment le souci de préserver mon propre environnement », résume avec justesse le président des Constructions Première Classe, Stephen Taylor, pour expliquer à quel point le projet Latitude 46 l’a convaincu de la plus-value qu’il apportera à la municipalité. D’abord, la renommée du promoteur et le sérieux de sa démarche, mais aussi sa philosophie de développement fondée sur une très grande écoresponsabilité. « Le cahier des charges est le plus étoffé que j’ai vu dans ma carrière ; tout est prévu et contrôlé du début à la fin, ajoute M. Taylor. Ce projet aura un aspect visuel incroyable une fois terminé ! Et le fait que nous ne soyons que deux constructeurs, trois tout au plus, nous permettra d’assurer à l’ensemble une belle homogénéité de style et de qualité de construction, de façon à préserver l’investissement de nos clients. Deux types de demeures, l’une montagnarde et l’autre de facture résolument contemporaine, une allure de plus en plus en demande, se partageront le territoire ; quant aux éléments architecturaux et aux matériaux de revêtement, ils seront en phase avec la nature environnante. Il s’agit vraiment d’un très beau défi pour nous, surtout sur d’aussi grands terrains “semi-desservis”, car rien de semblable n’a été réalisé jusqu’à maintenant. Même les rues suivront les courbes de la montagne… »

Stephen Taylor se dit très fier qu’on l’ait approché pour participer à ce prestigieux projet, dont les critères d’excellence vont de pair avec la réputation de son entreprise, fondée sur la qualité de ses résidences et de la banque de terrains proposés. « Je suis convaincu que Latitude 46 deviendra LE projet de référence à Lac-Beauport. »

Construction McKinley

« Le rêve de tout constructeur… » - Norman McKinley

Une fenestration abondante, des halls spacieux, des aires de repos agréables : voilà le milieu de vie et de travail qu’offre le Complexe Vision. © Marjorie Roy, Optique Photo

Tout comme M. Taylor, Norman McKinley, président de l’entreprise qui porte son nom, n’a pas tardé à monter à bord lorsqu’on lui a proposé d’être associé à Latitude 46. La réputation internationale du promoteur et la renommée des Constructions Première Classe, ainsi que la proximité d’un environnement naturel d’une telle qualité l’ont vite enthousiasmé. « Avec plusieurs projets réalisés sur des terrains montagneux, nous avons développé une expertise pour ce type de construction, raconte-t-il. En effet, nous disposons d’un service d’architecture qui modifie régulièrement les plans afin que, non seulement la facture visuelle s’harmonise le mieux possible au quartier, mais qu’elle mette aussi en valeur, notamment par une généreuse fenestration, la nature environnante. Par conséquent, au-delà du simple lieu d’habitation, nous bâtissons des maisons que nous considérons comme de véritables havres de paix où les gens peuvent savourer pleinement la joie de vivre dans un milieu inspirant le calme et la sérénité. À cet égard, Latitude 46 ne pouvait mieux faire écho à la philosophie qui a fait notre notoriété. »

L’homogénéité visuelle plaît aussi beaucoup à Norman McKinley. « Nous construisons de plus en plus de maisons de style contemporain, une tendance qui croît rapidement depuis deux ans ; or, nous devons souvent faire des compromis en les insérant dans des secteurs déjà bâtis. Dans le cadre de ce projet, toutes les maisons s’agenceront les unes aux autres et sur de très grands terrains dont la superficie permettra une multitude d’aménagements. Le rêve de tout constructeur ! Un beau cadeau à l’occasion du 10e anniversaire d’existence de mon entreprise… »

À propos de Latitude 46 :

  • La superficie des terrains (moyenne de 60 000 pieds carrés) assure aux résidants une intimité optimale. La préservation maximale du couvert forestier permettra également à la montagne de conserver tout son cachet.
  • Le projet prévoit l’installation d’un réseau d’égout avec station privée de traitement, qui canalisera les eaux usées des résidences. La construction des infrastructures nécessitera un investissement de plus de 30 millions de dollars. D’ailleurs, le promoteur, Partners-To Group, remettra à la municipalité les rues, les équipements ainsi qu’un parc linéaire qui traversera le site.

Information

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Jeudi 21 octobre 2021
Du 7 au 30 octobre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ