PUBLICITÉ

Encore et toujours la prévention en santé visuelle

3 décembre 2020 - Par Dr François Piuze, Eye Am Soins oculaires

En ces temps difficiles, bien heureux sont les gens qui n’ont pas affaire au système de santé. De façon générale, c’est le cas de celles et ceux qui ont fait de la prévention une priorité. Si on prévient en amont, il y a fort à parier que les problèmes prendront moins d’envergure et qu’il sera plus facile de les résoudre. Agir plutôt que réagir. Aussi en va-t-il de la santé oculaire.

Avant toute chose, il convient d’établir un bilan complet auprès de votre optométriste afin de connaître l’état de vos yeux. Ce bilan peut inclure les photos et le scan de la rétine ainsi que la meibographie. Cette étape franchie, voyons ce que nous recommandons à nos clients pour qu’ils mettent toutes les chances de leur côté.

Se protéger du soleil

L’action néfaste des ultraviolets sur la santé oculaire est largement documentée. Les verres solaires sont donc hautement recommandés. Les maladies les plus fréquemment associées à l’exposition des yeux au soleil sont la cataracte et la dégénérescence maculaire. Le port de lunettes appropriées peut donc ralentir l’apparition et l’évolution de ces conditions.

Le 20-20-20

Non, ce n’est pas un engrais, mais bien une règle d’or pour prévenir les problèmes oculaires chez les personnes qui passent beaucoup de temps devant l’écran, ce qui est plus que jamais la norme avec la montée du télétravail. Toutes les 20 minutes, on regarde à 20 pieds pour réduire le stress visuel et on cligne 20 fois les paupières. Si c’est conseillé à tout âge, la suggestion est encore plus pertinente pour les enfants. Pour eux, le temps passé devant l’écran doit être compensé par une durée équivalente à l’extérieur ; en effet, le développement de la myopie est plus rare chez les jeunes qui sont davantage exposés à la lumière naturelle. L’œil étant soumis aux effets du vent et du soleil, le clignement sera aussi plus fréquent. Surtout qu’aller jouer dehors est bon pour la santé !

La lumière bleue

Beaucoup de grands consommateurs d’écran se plaignent de problèmes de sommeil. Les études démontrent en effet que la lumière bleue reçue par l’œil a pour effet de réduire la production de mélatonine, hormone nécessaire à l’endormissement. On propose donc d’intégrer, à faible coût, un filtre spécial aux verres destinés à l’ordinateur pour régler le problème. Cette solution peut aussi servir pour les lunettes ordinaires, sauf que plusieurs n’aiment pas voir la vie en jaune plutôt qu’en rose ! Cet inconvénient n’est toutefois pas ressenti devant l’écran. Cela dit, jusqu’à aujourd’hui, aucune étude n’a démontré hors de tout doute que la lumière bleue est dommageable pour les yeux.

Beaucoup de grands consommateurs d’écran se plaignent de problèmes de sommeil. Les études démontrent en effet que la lumière bleue reçue par l’œil a pour effet de réduire la production de mélatonine, hormone nécessaire à l’endormissement.

Les omégas 3

Chez les gens dont l’alimentation en est déficiente, on recommande une supplémentation en omégas 3 riches en EPA (acide eicosapentaénoïque), car son action anti-inflammatoire réduit les symptômes de sécheresse oculaire.

Et la base de tout…

Bien manger, boire suffisamment, faire de l’exercice et éviter de fumer constituent la base de la santé. Et ce qui est vrai pour l’ensemble du corps l’est aussi… pour les yeux, vu ?

Pour en savoir davantage : eye-am.ca

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 15 juin au 6 septembre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ