PUBLICITÉ

Essai routier de l’Acura TL

2 février 2012 - Par Frédéric Masse

Variations sur un même thème

La dernière refonte de la TL n’a pas donné à Acura les résultats attendus. Alors que la génération précédente avait frappé fort sur le plan des ventes, la TL, revampée de façon majeure en 2009, en a pris pour son rhume. On lui reprochait son design trop osé, sa transmission à cinq rapports et, dans certains cas, une consommation d’essence relativement élevée. Qu’on soit d’accord ou pas avec ces énoncés (ce qui n’était pas mon cas), les résultats de vente parlaient d’eux-mêmes, la TL plaisait moins. Pour corriger le tir, le constructeur japonais a retouché son modèle en 2012… Est-ce suffisant ?

L’Acura TL se veut performante, rassurante et spacieuse, en plus d’être offerte à un prix raisonnable.
L’Acura TL se veut performante, rassurante et spacieuse, en plus d’être offerte à un prix raisonnable.

Correction de tir

Le design de la dernière génération, surtout la partie avant, n’a jamais fait l’unanimité. Je ne me souviens plus du nombre de fois où j’ai recommandé la TL et que j’ai entendu : « Oui, mais elle n’est pas belle, Fred. » Quand on obtient ce type de réponse, on anticipe des temps plus difficiles pour les ventes. En 2012, Acura a revu ses plans en modifiant, notamment, le dessin de la calandre et des phares, et en apportant également de légères corrections à l’arrière. La voiture devient automatiquement moins excentrique. Est-ce que ce sera suffisant pour séduire ? Vous saurez me le dire, moi qui ne détestais pas son ancienne gueule.

L’autre critique adressée à Acura concernait sa boîte de vitesse, parce qu’elle ne comptait que cinq rapports. Entre vous et moi, elle exécutait un travail admirable. J’ai essayé des voitures avec des transmissions plus poussées qui n’arrivaient pourtant pas à sa cheville. Mais tout de même, voilà maintenant qu’elle en compte six. Le résultat est toutefois appréciable sur le plan de la consommation d’essence, alors que vous pourrez retrancher 1 ou 2 litres aux 100 km.

La TL propose un habitacle invitant et parfaitement bien fini.
La TL propose un habitacle invitant et parfaitement bien fini.

J’adore…

Sous le capot, vous trouverez toujours 2 moteurs que j’adore, soit le V6 de 3,5 litres, qui développe 280 chevaux dans les versions de base avec la traction avant. Toutefois, pour ceux et celles qui aiment conduire et prendre leur pied, optez pour la version la plus cossue, soit celle avec la traction intégrale SH-AWD et le moteur 3,7 litres de 305 chevaux. Vous pourrez, de plus, si vous choisissez l’option technologie, vous gâter avec la transmission manuelle à six rapports. Ma voiture d’essai était dotée de l’automatique, qui sera nécessairement plus populaire. J’ai adoré les reprises, le son du moteur et la douceur du fonctionnement en vitesse de croisière. Les accélérations, avec le 3,7 (et même avec le 3,5) se comparent avantageusement à ce qui se fait de mieux dans la catégorie.

En conduite, j’ai eu du plaisir à revendre avec la petite neige qui tombait. Le système de traction intégrale d’Acura est l’un des meilleurs pour permettre à la voiture de coller dans les courbes, même si notre demande est parfois exagérée. C’est diablement efficace… et amusant. Même sur chaussée sèche, on sent le système travailler, et il y a de quoi s’amuser. La direction est très bien balancée, avec légèreté à basse vitesse et fermeté dès qu’on sollicite un peu plus.

Autre point positif : la puissance des freins est au rendez-vous, même si vous dépassez vos propres limites… Sachez toutefois que la TL se veut une voiture qui privilégie la dynamique. La suspension, dont j’apprécie les qualités pour la tenue de route, était, pour moi, le bon mélange entre confort et sport. Certains la trouveront peut-être un peu ferme sur nos chemins défoncés. Pour moi, elle offre une conduite ferme et rassurante.

À l’intérieur, la TL propose encore un habitacle invitant et parfaitement bien fini. La visibilité et le confort sont bons à l’avant, mais la vision devient difficile à l’arrière, puisque les piliers sont encombrants. La caméra de recul se veut donc un plus. Les sièges de ma version d’essai étaient exquis, tout comme la qualité des cuirs. Bémol : il y a vraiment, mais vraiment beaucoup de boutons de commande dans la TL. On finit par s’y perdre un peu et ça prend un certain moment avant d’y trouver ses repères. De plus, je dois souligner que l’insonorisation était correcte… sans plus. J’aurais aussi aimé avoir davantage d’espace de rangement. Dernier détail : l’espace pour les passagers arrière est un peu limité si vous trimbalez des personnes de grande taille. Pour le reste, c’est du Acura, soit du parfaitement bien réalisé.

La TL mérite d’être achetée ou encore, louée. Elle devrait même figurer parmi vos premiers choix si vous aimez son style. Elle se veut performante, rassurante et spacieuse, en plus d’être offerte à un prix raisonnable, alors que vous n’aurez pas à débourser pour une liste d’options à la carte coûteuse, comme c’est le cas chez les concurrents européens. En fait, la TL SH-AWD me rappelle un peu la Cadillac CTS : une auto un peu plus grande, plus spacieuse et offrant un rapport qualité-prix supérieur à plusieurs concurrentes européennes. Ajoutez à cela la fiabilité, depuis longtemps éprouvée, et vous obtenez une recette gagnante. Reste à voir si le nouveau dessin plaira…

Fiche technique

  • Modèle d’essai : Acura SH-AWD Tech
  • Prix de base : 39 490 $
  • Prix de base du modèle essayé : 46 990 $ (SH-AWD Tech)
  • Moteur : V6 de 3,7 litres à 6 300 tr/min / 273 lb-pi à 5 000 tr/min
PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 28 novembre au 24 décembre 2020
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X