PUBLICITÉ

FEMMES DE DÉFIS – Nathalie Matte : Le sens des affaires au service de la générosité

29 octobre 2020 - Par Gilles Levasseur

Sur la photo : Nathalie Matte, directrice provinciale et développement philanthropique chez Leucan. © Sophie Grenier

« Mon parcours est atypique, car je ne me destinais pas au départ à œuvrer au sein d’une organisation caritative », avoue Nathalie Matte, directrice provinciale et développement philanthropique de Leucan. Il n’empêche que le fait d’avoir grandi dans une famille où la générosité et le partage faisaient partie des valeurs essentielles, ainsi que son expérience diversifiée dans le monde des affaires et des services financiers se complètent à merveille pour aider les familles d’enfants atteints de cancer. Avec du recul, force est d’admettre que la vie a eu de la suite dans les idées…

Nathalie a gravi rapidement les échelons dans une entreprise privée de services financiers. Elle a occupé plusieurs postes de direction. Puis, après avoir fait le tour du jardin, elle a vu remonter à la surface son désir profond de faire une différence dans la vie des autres.

À son arrivée à Leucan au tournant des années 2000, elle contribue, par son dynamisme, son esprit visionnaire et sa créativité, à augmenter de façon considérable la visibilité et la notoriété de l’organisme ainsi qu’à établir des relations fructueuses et durables avec de nombreux partenaires. Sous sa gouverne, elle multiplie plusieurs fois les revenus avec son sens inné pour le développement des affaires, une qualité très recherchée. Sa persévérance et sa résilience, combinées à une énergie débordante et une bonne humeur contagieuse, décrivent parfaitement Nathalie Matte. Au dire de ses collègues, tout ce qu’elle touche connaît du succès malgré l’incertitude, l’ambiguïté, les obstacles et les enjeux majeurs qui peuvent se trouver sur sa route. Elle est une gestionnaire chevronnée ayant un esprit stratégique développé. Habile communicatrice, c’est une femme de cœur et un leader de proximité.

« J’ai été l’une des premières à être engagée au développement philanthropique, raconte Mme Matte. J’ai mis à profit mon expérience des affaires pour professionnaliser en quelque sorte la culture philanthropique, tout en gardant à l’esprit que nous sommes au service des gens, du mieux-être des familles. Bref, conjuguer empathie et sens des affaires. Chaque jour, mon rôle m’amène à exprimer les deux facettes de qui je suis, dans un bel équilibre : ma nature rassembleuse et avide de défis d’une part, et ma générosité d’autre part. Dans notre domaine, la polyvalence, le respect, l’authenticité, l’excellence, la transparence et le sens du devoir occupent aussi une place primordiale, sans oublier le travail d’équipe, qui est essentiel à la réussite. Comme le dit le proverbe africain : Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. »

Les défis sont évidemment nombreux pour les leaders en cette période de crise. « Pour réussir, je dirais qu’il faut diriger avec la tête et le cœur. Savoir bien s’entourer, encourager le changement, savoir écouter, avoir des convictions, communiquer avec transparence, permettre l’échange et la transmission du savoir, reconnaître les bonnes initiatives et personnifier les valeurs de l’entreprise. » Reste à voir ce que réservent les prochaines années. « Il y a encore tout plein d’incertitude. Nous devrons user de beaucoup de créativité et d’agilité. »

« Chose certaine, donner, peu importe comment, procure souvent un sentiment de fierté. Je suis donc convaincue que la philanthropie, malgré les défis, continuera à connaître du succès, puisque pour reprendre une phrase que j’aime particulièrement de Winston Churchill : "On vit de ce que l’on obtient, on construit sa vie sur ce que l’on donne". »

Pour en savoir davantage sur Leucan ou pour faire un don : leucan.qc.ca

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 28 novembre au 24 décembre 2020
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X