PUBLICITÉ

« I WENT TO THE MARKET… mon p’tit panier sous mon bras. » – Gilles Vigneault

3 mai 2012 - Par Jean Chouzenoux, correspondant européen

La France est fascinante, convenons-en ! Parée de ses multiples attraits, elle se laisse prendre afin d’assouvir les fantasmes des millions de touristes qui la visitent chaque année. Pour les Fidèles, il y a Lourdes, pour les Infidèles, il y a Pigalle, mais pour moi, qui revendique le titre de Disciple d’Épicure et de Bacchus, le plus grand plaisir demeure la fréquentation des marchés locaux. Pas de jaloux, tous les sens sont sollicités : vue, odorat, ouïe, toucher et, bien sûr, le goût. Démonstration !

Au Québec, on compose son menu, on fait sa liste d’épicerie et on se rend au marché pour y faire ses emplettes. En France, on se rend au marché, on y découvre les produits de saison et on invente son menu au gré des arrivages du jour. Chez IGA ou Métro, on trouve de tout en toutes saisons, du produit local au légume le plus exotique qui soit. Au marché de la Place à Nice ou à Antibes, vous trouvez de belles tomates cœur de bœuf de mars à septembre ; les courgettes d’avril à juin ; les champignons à l’automne ; les noix de St-Jacques (pétoncles) de septembre à mars ; le fromage de chèvre au printemps et la tomme de montagne en automne.

Que dire des fruits ? En mars, j’ai goûté les premières fraises Gariguettes, alors que les abricots, les citrons de Menton, les cerises et les amendes colorent actuellement les étals des marchands. Et l’automne prochain, nous pourrons tâter les premiers melons de Cavaillon. Évidemment, fraîcheur garantie ! Tous ces produits sont récoltés la veille, bien rangés dans leurs cagettes et amenés au marché aux aurores, pour notre plus grand bonheur. De l’arbre ou de la terre…à votre bouche, en quelques heures ! Ensuite, toute la matinée, le chaland qui circule se fait interpeller par le poissonnier qui vous vante sa pêche miraculeuse, le fromager qui vous fait déguster son "p’tit lait cru" ou la fermière qui vient de faire rôtir ses plus beaux coquelets, et dont les arômes nous chatouillent les narines.

Étal de poissons au Marché Libération
Étal de poissons au Marché Libération

Ici, à Nice, c’est au Marché Libération, Place Charles de Gaulle (nommez-moi un village de France qui n’a pas sa rue ou son parc baptisé du Grand Charles ?), que nous avons nos habitudes et que certains producteurs à l’oreille affutée ont bien repéré les Québécois que nous sommes. Cette ballade au marché est la première étape que nous infligeons à tous nos amis québécois de passage…avec un arrêt obligatoire chez Pierrot le poissonnier (meilleur que celui d’Astérix !) pour y "harponner" la dorade ou le bar qui nous régalera le soir venu. Autre incontournable : le Marché aux fleurs des Cours Seleya… fleurs coupées ou en pot, myriade de couleurs et symphonie de parfums !

Marché aux fleurs de Nice
Marché aux fleurs de Nice

Enfin, pour les aubaines, il faut se rendre de l’autre côté de la frontière, à Ventimille, en Italie. De loin, le plus grand marché de la Côte. Chaque vendredi, tout ce petit village est assiégé, non seulement par ses habitants, mais carrément par des hordes de français venus en voiture, en train, et même en car de touristes, pour y faire le plein de tomates-cerises, d’huile d’olive, de pasta, de parmesan... Et quand arrive novembre, ça sent la truffe.

Le célèbre Marché de Ventimille, situé en Italie, à une heure de Nice.
Le célèbre Marché de Ventimille, situé en Italie, à une heure de Nice.
Légumes frais à Ventimille
Légumes frais à Ventimille

De plus, tel un marché aux puces de chez nous, vous y trouverez linge, accessoires de toutes sortes et objets de collection. Enfin, un détour à la « SAQ » locale s’impose pour une provision de Martini, de Soave ou de Limoncello !

Provision de Martini et de Barolo à la
Provision de Martini et de Barolo à la "SAQ" locale.

"And she said, what have you got dans ce beau p’tit panier là ?" - (toujours Vigneault)

Je garde le contact avec…

  • L’actualité de Québec, par l’entremise de mes applications iPad : le Journal de Québec et Le Soleil, le FM 93 et Radio-Canada, RDS et Canoë.
  • André Gaudreault de Chibougamau, rencontré à Nice alors qu’il complétait un tour de la France à vélo.
André Gaudreault en ma compagnie.
André Gaudreault en ma compagnie.

Si vous cherchez un appartement pour vos vacances à Nice, demandez le dépliant à [email protected]

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Jeudi 21 octobre 2021
Du 7 au 30 octobre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ