PUBLICITÉ

L’Aéroport international Jean-Lesage de Québec gagne encore en altitude !

2 juin 2011 - Par Gilles Levasseur

À peine quatre années et 52 % d’augmentation d’achalandage auront suffi pour que les installations aéroportuaires de Québec inaugurées en 2008 s’approchent déjà de leur capacité maximale. Devant une tendance qui poursuit son irrésistible élan, la seconde phase du vaste projet d’agrandissement entrepris en 2006, évaluée à 225 millions de dollars, prendra sous peu son envol pour faire face à la réalité de 2015.

 

Gérer la croissance, tel est l’heureux défi que relèvent les autorités d’Aéroport de Québec inc., la corporation sans but lucratif responsable de l’aérogare. Cette année, les résultats des quatre premiers mois éclipsent la hausse remarquable de 15 % enregistrée en 2010 et qui était sans égale en Amérique du Nord. Actuellement, l’aéroport dessert 1,2 million de passagers par an et les prévisions les plus prudentes laissent entrevoir que le cap de 1,5 million sera atteint dans 4 ans, 2 millions de voyageurs annuellement étant pressentis pour 2020. Rien n’indique que cette montée ralentira, car la moyenne canadienne du ratio passagers/population est presque cinq fois plus élevée qu’à Québec, ce qui laisse une large place à la croissance. De leur côté, des géants de l’avionnerie comme Boeing et Airbus s’entendent pour prédire une augmentation substantielle du trafic aérien dans les prochaines années.

 

Un aéroport de classe mondiale

L’autre tour de force réside dans la reconnaissance toute particulière que le Airport Council International a récemment accordée à l’Aéroport international Jean-Lesage en termes de satisfaction de la clientèle dans le cadre du sondage mondial Airport Service Quality (ASQ). En effet, les résultats désignent Québec comme l’aéroport le plus apprécié en Amérique du Nord dans sa catégorie ! « Cette première place, se réjouit le président et chef de la direction d’Aéroport de Québec inc., Gaëtan Gagné, témoigne de l’importance que nous accordons au service à la clientèle. Le passager avant tout, notre mantra d’entreprise, trouve ici tout son sens, surtout que ce prix nous a été décerné alors que nous devions servir quelque 150 000 voyageurs de plus ! Cette distinction rejaillit sur l’ensemble de nos employés et récompense de belle façon leur désir de bien soigner notre clientèle. »

 

La qualité du service et le confort de l'aménagement du Salon VIP ont valu une première place mondiale à l'Aéroport Jean-Lesage.

La qualité du service et le confort de l’aménagement du Salon VIP ont valu une première place mondiale à l’Aéroport Jean-Lesage.

Une analyse plus approfondie des résultats révèle que Québec termine au premier rang en Amérique du Nord, toutes catégories confondues, pour la qualité de son service à la clientèle et la propreté de son terminal. Mieux encore, les mérites du salon VIP géré par l’aéroport lui ont valu une première place… mondiale ! « Nous en sommes très fiers, poursuit M. Gagné, cela confirme le statut international de notre salon et nous encourage à nous impliquer encore davantage afin d’élever nos standards de qualité. »

Une phase 2 bien remplie

D’ici 2015-2016, 225 millions de dollars – le fédéral a déjà annoncé une contribution de 50 millions – seront notamment investis dans l’ajout de trois passerelles d’embarquement destinées aux arrivées internationales, dans la construction d’un stationnement étagé de plusieurs centaines de places et dans l’aménagement d’espaces supplémentaires au sol. À cet égard, la capacité limite est atteinte, ce qui a forcé, l’automne dernier, l’addition d’un stationnement temporaire le long de la route principale. La phase 2 comprend aussi l’édification d’un centre d’entretien pour la machinerie et la flotte de véhicules ainsi que d’une caserne d’incendie ; le prolongement de l’aire de trafic 3 ; l’agrandissement de l’aire de trafic 1 ; de même qu’une voie de circulation parallèle à la piste 06-24. Un centre de dégivrage des aéronefs figure aussi au menu des travaux, une opération délicate présentement effectuée à l’aide de camions équipés de nacelles. On envisage également d’ériger un hôtel sur le site de l’aérogare, un projet dont la pertinence est arrivée à maturité dans un contexte d’augmentation de l’affluence. Bref, le visage de l’aéroport changera radicalement au cours des prochaines années.

 

Dans le cadre d'un sondage mondial du Airport Service Quality (ASQ), l'Aéroport international Jean-Lesage a été reconnu comme l'aéroport le plus apprécié en Amérique du Nord. Quelques-uns des membres de l'équipe Expérience passager : Roger- Marie Michaud, coordonnateur, Karen Savard, préposée, Richard Girard, directeur développement et Expérience passager, et Caroline Tremblay, préposée.

Dans le cadre d’un sondage mondial du Airport Service Quality (ASQ), l’Aéroport international Jean-Lesage a été reconnu comme l’aéroport le plus apprécié en Amérique du Nord. Quelques-uns des membres de l’équipe Expérience passager : Roger- Marie Michaud, coordonnateur, Karen Savard, préposée, Richard Girard, directeur développement et Expérience passager, et Caroline Tremblay, préposée.

Un centre de prédédouanement

Au terme des travaux, alors qu’un million et demi de passagers devraient transiter par l’aéroport, il sera alors approprié, estime la direction, de déposer auprès du gouvernement américain une demande articulée visant l’établissement d’un centre de prédédouanement. Cet équipement facilite considérablement les déplacements et les interconnexions, les voyageurs étant dédouanés à leur départ de Québec vers une destination américaine ou un aéroport de correspondance vers l’étranger. Les compagnies aériennes y trouveraient également un avantage incontestable.

Des liaisons supplémentaires

À ce sujet, l’explosion de la demande à Québec attire de plus en plus de transporteurs d’importance. C’est ainsi que le 2 juin dernier, US Airways a fait chez nous une entrée remarquée avec trois vols quotidiens à destination de Philadelphie, assurés par des appareils de type Bombardier CRJ 200 d’une capacité de 50 places. Pour les voyageurs, l’avantage réside dans le fait que cet aéroport constitue la plus importante plaque tournante américaine du transporteur et de ses filiales, à partir de laquelle la compagnie dessert 108 destinations aux États-Unis, aux Caraïbes et en Europe. US Airways s’ajoute donc à Air Canada, Continental Airlines et United Airlines, tous membres de Star Alliance, pour offrir des vols quotidiens au départ de Québec. « Désormais, résume Gaëtan Gagné, la clientèle a accès quotidiennement à six plaques tournantes d’importance en Amérique, soit Montréal, Toronto, Newark, Detroit, Chicago et maintenant Philadelphie. Voilà qui ouvre plein de nouveaux horizons. »

Et que dire du transport cargo, une avenue presque inexploitée jusqu’à présent ? « Un formidable potentiel que nous développerons à coup sûr, conclut le président. De plus en plus, l’Aéroport international Jean-Lesage contribuera à l’essor économique régional. »

Information :
Service à la clientèle : 418 640-3300
Site Internet : aeroportdequebec.com

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ