PUBLICITÉ

La grande classe entre la ville et la nature

1er novembre 2013 - Par Brigitte Trudel

Cette superbe maison de ville réalisée par André Rousseau Construction est située dans le Boisé Parc Falaise à Sillery. Son concept architectural contemporain mise à la fois sur l’originalité et l’élégance qui sauront traverser le temps. Elle vibre en parfaite harmonie avec le paysage ambiant : la nature qui la borde, le fleuve et la Promenade Samuel-De Champlain à ses pieds.

Les pièces du rez-de-chaussée ont été conçues à aire ouverte afin de maximiser la luminosité. Même but atteint avec les deux larges fenêtres qui se font face, de la salle à manger au salon. Tandis que le recouvrement de sol en merisier offre une finition très épurée, les tringles des rideaux ont été disposées dans le haut des murs pour donner un effet aérien à l’ensemble.

*Zoom sur : Le manteau de cheminée du foyer au gaz. Le croiriez-vous ? Il est recouvert d’une tapisserie de plumes !

 


 

Armoires et comptoirs, conçus en exclusivité et sur mesure, présentent une quincaillerie de la plus haute qualité. Les armoires jouent d’opposition, tant dans la forme (horizontale et verticale) que dans les matériaux (highgloss blanc et merisier teint). L’îlot affiche la même tendance contrastée avec le noir (granit) et le blanc (quartz).

*Zoom sur : Les deux suspensions au dessus de comptoir, lesquelles offrent un look unique sans pour autant masquer la vue, tout comme les tabourets de cuir blanc avec dossiers bas.

 

Pour rehausser l’importance de la petite salle d’eau du rez-de-chaussée, on lui a donné beaucoup d’allure. Vive son aspect théâtral, quasi dramatique, grâce à sa toilette et son comptoir noirs, ce dernier ayant un fini satiné highgloss. Le luminaire en forme de gros coquillage fait écho aux motifs du papier peint. Quant aux tablettes avec un fond de mosaïque en pâte de verre, elles se marient au meuble-lavabo.

*Zoom sur : Le miroir décollé du mur. Avec l’ajout de lumières DEL à l’arrière, on dirait qu’il flotte dans l’espace.

 

Mise en valeur par un bleu très riche, la chambre principale dégage une belle intensité. Le lit de cuir et ses tables de nuit attenantes, ainsi que le miroir original, ajoutent à son raffinement. Pour accentuer l’effet de hauteur, comme dans le salon, les rideaux ont été suspendus au plafond. À la droite du lit se cache un immense walk-in.

*Zoom sur : L’absence de plinthes au bas des murs. Elles ont été remplacées par une baguette d’acier inoxydable très épurée, dont le fini s’harmonise à la couleur des murs. En plus d’éviter l’accumulation de poussière, cette option est très durable et offre une allure des plus chics.

 

Communicante avec la chambre principale, la salle de bains se divise en deux parties. La première accueille le bain autoportant jouxté d’une grande fenêtre. Le meuble-lavabo en stratifié highgloss blanc et ébène très foncé joue de contrastes : lignes horizontales et verticales, niches et armoires fermées confèrent beaucoup de mouvement à ce meuble jamais trop massif. La seconde partie de la pièce, qui communique aussi avec le palier à l’étage, comporte les sanitaires et la vaste douche acrylique et céramique.

*Zoom sur : La porte coulissante de la douche, qui permet une utilisation optimale de l’espace.

 

Moulé en une seule pièce déposée directement sur la charpente, l’escalier de merisier a fière allure, peu importe le point de vue. De côté, il sort de l’ordinaire avec son mur noir sur lequel tranche le découpage en laque blanc des marches. De face, sa rampe de verre et sa main courante en bois lui confèrent un aspect résolument aérien.

*Zoom sur : Le magnifique luminaire suspendu. Les ondes qu’il projette sur les murs et au plafond sont telles qu’elles ont l’apparence d’un papier peint.

 

D’allure moderne, avec son toit plat et ses lignes épurées horizontales et verticales, cette demeure dégage beaucoup de classe avec le savant mélange de matériaux nobles qui la recouvrent. Brique, cèdre de l’Ouest et enduit d’Adex (ancien stucco) se répondent ici pour un équilibre parfait. S’ajoute une exploitation idéale de la fenestration. À noter également l’emplacement judicieux du garage. Son élégante porte, que des luminaires éclairent de bas en haut, se découpe à rez-de-jardin, ce qui permet de tirer le maximum des dimensions du terrain.

*Zoom sur : Les excédents de toit au-dessus de chaque partie recouverte de bois. Ils assurent à ce dernier une protection supplémentaire. Quant au parapet au-dessus de la porte d’entrée, il protège des intempéries.

 

LES ARTISANS :
Conception et construction : André Rousseau Construction
Fenêtres : Élite Portes et Fenêtres
Porte de garage : Les Portes du Québec
Meubles et accessoires : Boutique Un Fauteuil pour deux

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X