PUBLICITÉ

La mode printemps-été 2013 - Un carnaval de couleurs et d’imprimés

28 février 2013 - Par Sylvie Corriveau

La mode printemps-été 2013 sera festive ! Les couleurs pastel et les teintes vives flashy en mettent plein la vue et se révèlent dans un éventail varié d’imprimés.

Pour la belle saison, la mode prend
des allures de véritable carnaval de
Rio où les couleurs et les imprimés
s’entrechoquent dans des styles
inspirés des années 1960 et 1970
revus au goût d’aujourd’hui par des
matières plus modernes et bien
caractéristiques du 21e siècle.

Impression animalier dénaturé Tunique en voile à motif zébré
Impression animalier dénaturé Tunique en voile à motif zébré

Cette saison, la palette de
couleurs prisées dans les nouvelles
tendances en offre vraiment pour
tous les goûts. Les teintes pastel
s’affirment. Le rose, le bleu et le
jaune sont intenses. Rien à voir avec
les coloris poudreux des années
passées. Plus flashy, le turquoise,
le bleu cobalt, l’orangé, le jaune
néon, le vert gazon et le rouge
s’imposent en monochrome sur
les vêtements, s’associent dans
d’audacieux imprimés ou encore,
gagnent en popularité sur une foule
d’accessoires pour le plus grand plaisir des
femmes qui veulent oser la couleur avec
plus de modération.

ÇA VA BRILLER CET ÉTÉ !

Influencées par les collections de Saint
Laurent, Fendi ou Ralph Lauren, les
paillettes dorées, argentées ou colorées
s’invitent sur les vêtements de la mode
estivale en garnitures ou en petites pièces
comme sur des camisoles et des pulls. La
mode scintille aussi par l’utilisation de
matières irisées ou moirées qui ajoutent
du chic et de l’élégance aux tenues de
styles plus décontractés aussi bien que
plus habillés.

Couleurs flashy Combinaison inusitée de rose et d’orangé
Couleurs flashy Combinaison inusitée de rose et d’orangé

LE BLANC DÉSASEPTISÉ

Le blanc, que l’on a apprivoisé en hiver,
est aussi une couleur « chouchou » des
créateurs cet été. Désaseptisé par des
styles, des matières, des textures et des
reflets iridescents qui ne font aucune
référence aux uniformes médicaux, le
blanc devient un incontournable. Souvent
féminisé au maximum par des volants,
des tissus ajourés de guipure, de dentelle
ou de résille, le blanc se porte aussi bien
en total look qu’associé au noir ou à
d’autres couleurs plus pimpantes.

Pois et rayures Les impressions graphiques, pois et rayures, s’associent. Collection Laurel
Pois et rayures Les impressions graphiques, pois et rayures, s’associent. Collection Laurel

NOIR ET BLANC

Dans cette abondance de couleurs
variées, le noir et blanc – ce duo classique
intemporel – tire bien son épingle du jeu
et s’avère un choix plus sécurisant pour
les femmes qui n’affectionnent pas les
teintes multicolores. Bien que ce tandem
de couleurs ne soit pas très nouveau,
il a le privilège de s’adapter facilement
et en toute élégance à tous les styles :
vêtements sport, décontractés, BCBG et
chic. Pour une version plus novatrice, le
noir et le blanc sont proposés dans de
spectaculaires imprimés qui, quant à eux,
ne passeront certainement pas inaperçus.

Noir et blanc en duo Robe bicolore de style années 1960
Noir et blanc en duo Robe bicolore de style années 1960

IMPRESSIONS EXOTIQUES ET GRAPHIQUES

Les imprimés sont une véritable invitation à
voyager à travers le monde : fleurs tropicales, batiks
africains, motifs asiatiques et indiens, impressions
animalières. À ce carnet d’imprimés exotiques
s’ajoutent également les motifs graphiques en
version classique comme les damiers et les carreaux
vichy, ou encore plus technos comme les pois façon
pixel ou les rayures d’inspiration code à barres.
Pour un look plus novateur, ces impressions exotiques
et graphiques expriment leur modernité en s’associant
souvent les uns aux autres sur un même tissu et cela,
dans une mosaïque de couleurs. Les imprimés zébrés
et d’allure léopard ou de type camouflage sont aussi
parfois dénaturés par des coloris pastel ou vifs qui leur
donnent un style plus urbain.

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 7 au 30 octobre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ