PUBLICITÉ

Le Domaine Longwood entre dans sa dernière phase de développement

3 octobre 2013 - Par - Magazine PRESTIGE -

Le coup d’envoi a été donné, le 2 octobre dernier, à la dernière phase de développement du Domaine Longwood. Encensé par les urbanistes, les responsables patrimoniaux et les archéologues de partout au Québec, ce projet, situé à Lévis sur un lopin d’histoire savamment conservé par les promoteurs Louis Lessard et Dominique Turcotte, sera constitué de prestigieux condos et de maisons de ville offrant une vue imprenable sur le fleuve et la Rive-Nord.

La première phase de construction s’amorcera dès cet automne pour une livraison au cours de l’été 2014. À terme, cinq luxueux immeubles de 12 condos chacun et 21 maisons de ville compléteront le distingué Domaine Longwood.

Un brin d’histoire...

Notons que le Domaine Longwood compte parmi les premières terres à avoir été occupées à l’époque de la Nouvelle-France. Il a d’abord été la propriété d’Eustache Lambert, premier Lambert d’Amérique, arrivé dans la région en 1651. Plus tard, les terres du domaine ont servi de port d’attache à des centaines de navires anglais qui venaient s’y approvisionner en bois provenant de l’ouest. Les lieux étaient alors connus sous le nom typiquement britannique de New Liverpool.

Les fouilles archéologiques commanditées en partie par M. Lessard et M. Turcotte, en partenariat avec le MCCQ et la Ville de Lévis, ont permis de démontrer une forte occupation amérindienne remontant à plus de 9000 ans, un phénomène particulier au Québec.

Une parcelle de terrain a été donnée à la Ville de Lévis, qui devrait en faire un parc historique prochainement. Les propriétaires du domaine auront accès à ce lieu unique où les vestiges des ancêtres amérindiens, français et britanniques seront mis en valeur

SITE WEB

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X