PUBLICITÉ

Le bon goût à l’œuvre

6 avril 2011 - Par - Magazine PRESTIGE -

Une prestigieuse soirée pour une noble cause

Les 320 convives présents lors de l’activité-bénéfice au profit de la Société de l’arthrite, région de l’Est-du-Québec, ont eu droit non seulement à un repas exquis signé Jean Soulard et accompagné de dix sublimes champagnes, mais également à un témoignage émouvant qui rappelle que la santé est le bien le plus précieux.

Cette septième activité-bénéfice, sous le thème Champagne et Château, a eu lieu le 26 février à la salle de bal du Fairmont Le Château Frontenac, et a permis d’amasser plus de 115 000 $ grâce à la générosité des partenaires et donateurs. La Société de l’arthrite pourra ainsi poursuivre sa mission, qui consiste à encourager la recherche, à soutenir les personnes atteintes d’arthrite et à sensibiliser la population aux différentes formes de cette maladie, qui atteint des personnes de tous âges, même des enfants.

La coprésidence d’honneur de la soirée était assurée par le Dr Yves Bolduc, ministre de la Santé et des Services sociaux, et député de Jean-Talon, ainsi que M. Gaëtan Gagné, président et chef de la direction de l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec.

Les experts en champagne

  • Rangée avant : M. Jean-Pierre Tremblay, Mme Johanne Delisle, MM. Pierre Cazalis, Gérald Leblanc, Claude Coulombe et Pierre Dusseault.
  • Rangée du centre : MM. Stéphane Larouche, Philippe Thériault, François Gosselin et Mme Francine Dion.
  • Rangée arrière : MM. Jean Bérubé, Martin Bedford, Jean-Pierre Lortie et Roger Thibault.
  • Absents sur la photo : Me Ghislain K.-Laflamme, ambassadeur du vin au Québec et juge international en matière de vins et spiritueux, qui a soigneusement sélectionné les champagnes de la soirée. Également : Mme Julie Montreuil et M. Jacques Fecteau.

La famille d’Alain Vachon

  • L’un des moments forts de la soirée a certes été le témoignage de M. Alain Vachon, qui souffre d’une forme très handicapante d’arthrite. Son courage en a inspiré plusieurs et rappelle, par le fait même, toute l’importance de poursuivre les recherches afin de vaincre cette terrible maladie. Il est ici accompagné de son épouse et de sa fille, qui représentent toutes deux sa raison de vivre et de poursuivre son combat.
PUBLICITÉ