PUBLICITÉ

Les Entreprises J. Chabot : La face cachée de l’immobilier

6 mai 2021 - Par Gilles Levasseur

Sur la photo : Tony Lessard, président, en compagnie de ses deux associés, Michel Paquet et Jocelyn Chabot. © Simon Clark

Une grande majorité de bâtiments possèdent dans leur anatomie architecturale trois parties qui échappent aux regards, mais qui n’en jouent pas moins un rôle crucial : la toiture, les fondations et le stationnement souterrain. Leur étanchéité est essentielle à la durabilité de la structure et doit être confiée à des spécialistes. À cet égard, la compagnie Les entreprises J. Chabot s’affiche comme une référence après 30 ans d’existence et un savoir-faire familial remontant à 1954.

© Simon Clark

« En 2017, l’Association de la construction du Québec nous a rendu hommage pour notre contribution à l’intégration et au maintien en emploi des femmes sur les chantiers du Québec. En effet, notre succès passe par le bien-être des membres de notre équipe. » - Tony Lessard, président.

Qu’il s’agisse du recouvrement d’une toiture neuve, de l’entretien, de la réparation et du déneigement d’un toit plat, de l’aménagement d’un toit vert ou de la mise en place d’une membrane d’étanchéité dans les fondations et un stationnement, Les Entreprises J. Chabot propose son expertise dans plusieurs régions du Québec. Qualité et durabilité des matériaux, rapidité d’exécution et conseils judicieux ont permis à la firme d’établir une relation de confiance avec sa clientèle. Pour maintenir des standards de qualité supérieure, l’équipe renouvelle constamment ses certifications pour la pose de produits provenant de fournisseurs reconnus. De plus, les travailleurs sont accrédités par la Commission de la construction du Québec et reçoivent de la formation continue.

Toiture en membrane PVC d’une superficie de 150 000 pieds carrés du Costco Lévis.

Un savoir transmis depuis plus de 60 ans

En 1954, Jules Chabot, de Saint-Jacques-de-Leeds, en Chaudière-Appalaches, lance son entreprise de recouvrement, Toitures Jules Chabot. Plus tard, son fils Jocelyn se joint à lui. En 1992, celui-ci souhaite ouvrir une succursale à Québec, mais voyant que ce n’est pas possible, fonde Les entreprises J. Chabot. Pour l’assister, il engage Michel Paquet et Tony Lessard. Heureux coup de pouce, les sociétés immobilières des familles Roussin ont grandement contribué au succès de la compagnie à ses débuts. Au fil des ans, M. Chabot a permis à messieurs Paquet et Lessard d’acquérir des actions. En 2010, désireux de ralentir, il cède la présidence à Tony Lessard, qui devient co-actionnaire majoritaire. Toujours très actif dans l’organisation, Jocelyn Chabot témoigne de sa fierté de voir tout le chemin parcouru depuis la fondation il y a 30 ans.

Toiture de PVC d’une superficie de 240 000 pieds carrés pour le IKEA de Québec.

Les secrets de l’imperméabilisation

En matière d’imperméabilisation, les membranes élastomères conviennent très bien à tous les toits plats des commerces, des immeubles institutionnels et des industries. Trois types de membranes monocouches sont utilisés : PVC, TPO et EPDM. Leur durabilité varie de 30 à 50 ans. L’installation est sans flamme, car les joints sont fusionnés à l’air chaud, ce qui élimine les risques d’incendie. L’entreprise possède en outre une mini Macaden, machine automatisée servant à la soudure de membranes élastomères pour les grandes surfaces, permettant une exécution plus rapide des travaux et des joints uniformes.

Toiture en membrane élastomère couvrant une superficie de 180 000 pieds carrés pour le Centre de glaces de Québec.

Des réalisations qui parlent d’elles-mêmes

Parlons-en des grandes superficies ! La dernière en lice dans le carnet de commandes concerne la réfection, à compter de mai 2021, de la toiture de l’ancien entrepôt Provigo, rue Armand-Viau, propriété du Groupe Laberge. « Plus d’un demi-million de pieds carrés, ça couvre un quartier résidentiel moyen de 55 maisons, image Tony Lessard. C’est le plus important contrat de l’histoire de notre entreprise ! » D’autres réalisations majeures sont à signaler : l’anneau de glace, le magasin IKEA, le Costco de Lévis, le pavillon d’accueil de l’Assemblée nationale, Quartier R, l’Hôtel Wendake, les Home Dépôt et Réno-Dépôt dans Lebourgneuf, le toit vert du siège social La Capitale et de nombreux autres. Ailleurs au Québec, on note une participation à la réfection de l’hôpital de Sept-Îles, puis en 2021, à l’édification d’un complexe sportif à Sainte-Adèle.

Toiture inversée avec toit jardin pour MARGO, une résidence du Groupe Maurice à Lévis.

Le défi de la main-d’œuvre

Si la pandémie n’a pas ralenti ses activités, l’entreprise fait néanmoins face au défi de la main-d’œuvre, enjeu majeur des prochaines années. « Notre croissance est régulière, mais il nous est difficile de trouver du personnel, avoue M. Lessard. Le travail ne manque pourtant pas, et nous offrons même la formation. Cela dit, sur une cinquantaine d’employés, nous avons un noyau fidèle depuis longtemps. Nous mettons à leur disposition ce qu’il y a de mieux comme équipement, et nous avons instauré récemment un programme de participation aux profits de l’entreprise. D’ailleurs, en 2017, l’Association de la construction du Québec nous a rendu hommage pour notre contribution à l’intégration et au maintien en emploi des femmes sur les chantiers du Québec. En effet, notre succès passe par le bien-être des membres de notre équipe. »

Information

14882, boul. de la Colline, Québec
418 843-9206 ǀ [email protected] ǀ entjchabot.com

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 21 septembre au 12 octobre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ