PUBLICITÉ

Les charmes d’hiver de la Côte d’Azur

9 décembre 2022 - Par Jean Chouzenoux, correspondant européen

Sur la photo : la plage Mala au Cap-d’Ail

Prisée des touristes du monde entier pour son faste et son climat exceptionnel, la Côte d’Azur sait se parer de nouveaux atours pour charmer les visiteurs hivernaux. Il faut dire que, de Marseille à la Ligurie en Italie, les destinations de rêve sont légion.

Ainsi, sur le littoral empruntant la basse corniche, vous aurez le choix entre plusieurs destinations mythiques : Saint-Tropez, Cannes, Nice, Monaco et, si vous poursuivez sur la Riviera italienne, Sanremo. Outre les villes touristiques du bord de mer, les amateurs de sports de glisse ne seront pas en reste grâce à la douzaine de stations alpines situées à quelques kilomètres des plages méditerranéennes. Un jour à la plage, le lendemain au ski. Elle est pas belle, la vie ?

La station d’hiver de Valberg dans les Alpes-Maritimes

Le spectacle de la nature

Dès que l’on débarque sur la French Riviera, la lumière éblouissante est saisissante, particulièrement en hiver. À cette luminosité sans pareille se déploie un festival de couleurs flamboyantes avec une palette de bleus qui passe du turquoise de la mer à l’indigo de la voûte céleste, le blanc des sommets enneigés contrastant avec le vert intense des palmiers et des pins parasols, le jaune des mimosas de janvier auquel succèdent les teintes violacées des glycines et des violettes du printemps.

Or, arbres et fleurs sont magnifiés dans deux écrins exceptionnels que sont le Jardin exotique de Èze et la Villa Ephrussi de Rothschild entourée de huit jardins thématiques, située à Saint-Jean-Cap-Ferrat. Quant à la ville de Grasse, capitale mondiale du parfum, elle s’enorgueillît de ses immenses jardins de roses et autres essences à parfum. Vous serez enchantés de visiter le Musée du Parfum serti au cœur de l’usine Fragonard. Enfin, l’apothéose de ces manifestations florales est atteinte en février lors du Carnaval de Nice, avec ses défilés et batailles de fleurs sur la Promenade des Anglais, alors que du côté de Menton, dernier village avant la frontière italienne, ce sont les agrumes qui volent la vedette lors de la Fête du citron.

Jardin de roses de la ville de Grasse, capitale mondiale de la parfumerie.

Par ailleurs, si on a chanté mille fois les louanges de la Méditerranée dans laquelle la baignade est possible douze mois par année sur la Côte d’Azur (la température de l’eau varie entre 12 et 15 degrés Celsius en hiver), sachez qu’elle dialogue avec les falaises spectaculaires qui la bordent. Encore de la couleur, car de la blancheur du calcaire aux abords de Marseille et des calanques de Cassis, ces murailles de pierre passent au rouge orangé au massif de l’Estérel, près de Cannes. C’est éblouissant !

Les fêtes de fin d’année sur la Riviera

Les Québécois qui choisissent de célébrer les fêtes de fin d’année dans le sud de la France font le sacrifice d’un Noël blanc. Misère ! En revanche, la variété d’activités festives et culturelles comblera efficacement ce vide et effacera toute nostalgie de nordicité.

La parade des fleurs du Carnaval de Nice sur la Promenade des Anglais, où se profil le Palace du Negresco.

Cela débute solennellement le 1er décembre par le décompte officiel et un démarrage simultané de toutes les illuminations des rues, monuments, places et habitations. Le ton est donné, c’est féérique et la magie de Noël s’installe. Il vous faut ensuite visiter villes et villages qui, en respect des traditions ou poussés à l’innovation, rivalisent d’imagination pour animer et divertir riverains et touristes.

Premier acteur de ces spectacles d’animation de Noël, le bourg médiéval de Leuceram, dans l’arrière-pays niçois, baptisé pour l’occasion le village aux 500 crèches. Chaque lieu public et nombre de demeures ornent leur devanture de jolies crèches provençales, constituant un pieux circuit à travers les ruelles et escaliers du village.

Le traditionnel village de Noël de la Place Massena à Nice.
L’une des 500 crèches du village de Leucéram dans l’arrière-pays provençal.

Par ailleurs, pléthore de villages et de marchés de Noël animent les grandes places des principales cités azuréennes et provençales. Une myriade de kiosques et chalets où des créateurs proposent leurs spécialités gastronomiques ou de quoi compléter vos achats de Noël en artisanat, vêtements, bijoux, épicerie fine, décoration. Des clowns, des jeux pour enfants, ici une grande roue, là une patinoire complètent cette offre récréative pour ravir les plus jeunes.

Les mélomanes ne sont pas en reste tant chaque église ou salle de spectacle offre son concert de Noël. En l’église de Cannes, à l’opéra de Nice, à l’Orchestre symphonique de Monaco avec le chœur des petits chanteurs ou au Casino de Sanremo sur la Riviera italienne au son du big band, vous serez émus ou amenés à vous tortiller.

Sur la célèbre Croisette à Cannes, vous pourrez vous attabler au Fouquet’s de l’hôtel Majestic.

À la table des chefs étoilés

Les disciples d’Épicure pourront faire bombance en se régalant autour de l’une des grandes tables de la Côte d’Azur. La liste est longue, mais retenons le Fouquet’s de l’hôtel Majestic, à Cannes. Dans un esprit brasserie gastronomique, le menu est élaboré en collaboration avec le chef aux 12 étoiles Michelin, Pierre Gagnaire.

Dans un cadre enchanteur à Saint-Tropez et sous un ciel bleu turquoise, c’est à la Vague d’Or de l’hôtel du Cheval Blanc que la revue Gault et Millau recommande une halte gourmande. La part belle revient aux produits de la mer, et voici ce que l’on en dit : Une telle soirée laisse tant de brillants souvenirs qu’on ne les distingue plus.

En remontant la côte vers l’est, un arrêt au Cap d’Antibes s’impose au légendaire Eden-Roc, résidence estivale des stars internationales. Ici, on peut se sustenter grâce aux bons soins d’Éric Fréchon, chef triplement étoilé, autour d’une fine cuisine méditerranéenne et provençale.

À Nice, dans un décor somptueux datant du XVIIIe siècle, le Chanteclerc, du célèbre palace Negresco, vous offre un spectacle culinaire inoubliable autant dans l’assiette que lors du service à table, particulièrement lors du flambage de certains plats.

Allez, trois autres suggestions pour la route ! À Menton, l’expérience gastronomique ultime prend tout son sens au Mirazur autour de Mauro Colagreco, élu meilleur chef au monde par ses pairs en 2019 et 2020. Son menu est élaboré au rythme des saisons et des produits variés qu’il cultive dans le jardin attenant au restaurant.

Dans le cadre plus clinquant de la Principauté de Monaco, vous pourrez toucher les étoiles à plus d’un établissement, mais la palme revient à Alain Ducasse et ses acolytes du Louis XV de l’hôtel de Paris. Se côtoient le homard bleu breton, le pigeon fermier et 350 000 bouteilles de grands crus que recèle la prestigieuse cave de 1 500 mètres carrés. Il vous faudra délier les cordons de la bourse, le menu du 31 décembre coûte 420€ par personne.

Le Casino de Monte-Carlo, l’endroit rêvé pour célébrer le nouvel an 2023. À droite sur la photo, l’hôtel de Paris qui abrite le célèbre restaurant étoilé, le Louis XV, dirigé par Alain Ducasse.
Alain Ducasse, chef triplement étoilé du Louis XV à Monaco, et sa brigade.

Pour terminer sur une note plus modeste et un coup cœur italien, je vous recommande de réserver une table au Flipper, à Sanremo. Ici, point d’étoiles, mais que des notes les plus hautes et des commentaires élogieux sur tous les sites Internet reconnus. Une cuisine italienne exquise et généreuse mettant à l’honneur les pâtes sous toutes ses formes, les fruits de mer, les poissons et les légumes frais. Des gens attentionnés vous accueillent élégamment, le service est courtois, la carte des vins est richement élaborée, les grandes tables aux nappes blanches et les hauts plafonds contribuent à l’ambiance chaleureuse. Pour régler l’addition, nul besoin de s’arracher un bras.

Enfin, si l’envie vous prend de pousser le glamour à son maximum, quoi de plus enivrant que de terminer l’année dans le faste du Casino de Monaco ? Nœud papillon, robe longue, champagne, caviar, orchestre, paillettes et, de la terrasse arrière, aux douze coups de minuit, assister au flamboyant spectacle de feux d’artifices tirés depuis la mer !

Le Casino de Monte-Carlo en période hivernale.
L’une des somptueuses salles du Casino de Monaco qui se transforme en salle de bal pour le réveillon de fin d’année.

Cet hiver, une liaison aérienne directe entre Montréal et Marseille est offerte aux Québécois qui rêvent d’un Noël ou d’un réveillon de la Saint-Sylvestre sur la Croisette, la Promenade des Anglais ou au Casino de Monaco.

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 3 au 4 février 2023
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ