PUBLICITÉ

Les fils tenseurs : des soins qui se raffinent pour de meilleurs résultats

25 février 2021 - Par Johanne Martin

Tout professionnel en médecine esthétique désire offrir à ses patients des résultats visibles et personnalisés, dans le respect de la nature structurale de leur visage. En 2021, de nombreuses options thérapeutiques sont proposées pour y parvenir. Coup d’œil sur le lifting non chirurgical par fils tenseurs et sur la stimulation collagénique.

Les avancées médicales permettent d’intégrer de nouvelles technologies et de les combiner aux approches qui ont déjà fait leurs preuves. L’utilisation des agents de comblement pour traiter la perte de collagène associée au vieillissement ou pour améliorer la structure du visage demeure à la base de la médecine esthétique. De même, les neuromodulateurs (Dysport, Botox) sont toujours populaires en prévention du vieillissement dans les cliniques.

« Mais grâce à des agents et des techniques complémentaires, nous avons ajouté plusieurs cordes à notre arc. Sans remplacer le facelift chirurgical classique, la technologie des fils tenseurs constitue un atout supplémentaire dans le rehaussement du visage. Nous sommes d’ailleurs heureux d’être les premiers à Québec à l’inclure à notre gamme de soins », révèle le Dr Frédéric Simard, propriétaire de la clinique de médecine esthétique qui porte son nom.

Les fils tenseurs

Dans les faits, le fil tenseur est employé pour contrer l’affaissement des pommettes et des joues afin de corriger le relâchement du bas du visage, ou les sillons persistants en vue d’obtenir des résultats d’aspect plus naturel sans « survolumisation ». De plus, insérés dans la peau sur des vecteurs stratégiques du visage, les fils tenseurs sont peu à peu « digérés » par l’organisme, provoquant ainsi une réaction inflammatoire qui stimule la production de nouveau collagène.

« Sans remplacer le facelift chirurgical classique, la technologie des fils tenseurs constitue un atout supplémentaire dans le rehaussement du visage. Nous sommes d’ailleurs heureux d’être les premiers à Québec à l’inclure à notre gamme de soins. » - Dr Frédéric Simard, propriétaire de la Clinique de médecine esthétique Dr Frédéric Simard.

Technologies énergétiques

Communément appelées laser ou radiofréquence, les technologies énergétiques ont aussi connu un essor important. Celles-ci rendent désormais possible, dans un même soin, un resserrement cutané plus intense de la globalité de la peau, de même qu’un resurfaçage permettant notamment le traitement des taches pigmentaires, de la couperose, des pores dilatés et des cicatrices d’acné. Pour le patient, cela se traduit par de meilleurs résultats, mais surtout par une économie de temps et d’argent.

« À la suite de ce soin de microperforation, nous utilisons le plasma (plasma riche en plaquettes ou fibrine) prélevé à partir de votre propre sang. Ce "sérum" naturel accélère le processus d’autoguérison de la peau. Toutes ces avancées nous donnent maintenant une multitude d’outils pour aborder chaque patient selon ses besoins spécifiques », conclut le Dr Simard.

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 15 juin au 6 septembre 2021
Du 12 juin au 11 septembre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ