PUBLICITÉ

Me Marcel Aubut

7 juillet 2011 - Par Pierre Champagne

Prêt pour la mise au jeu

Pas facile d’interviewer Me Marcel Aubut. Pas vraiment parce qu’il est difficile d’approche, mais parce qu’il est rarement là. « Là », c’est plutôt ici, à Québec.

Un homme occupé

Personnage-clé du milieu des affaires québécois et canadien et figure emblématique du monde du sport, Marcel Aubut est sûrement le Québécois le plus connu du monde. À la suite de ma demande d’entrevue auprès de son adjointe au cabinet d’avocats Heenan Blaikie, on m’a fait savoir qu’il accepterait de me répondre, mais par téléphone, puisqu’il séjournait alors en Europe pour quelques semaines. Sauf que la communication n’a jamais pu être établie. Heureusement, la technologie du XXIe siècle est venue à mon secours et je lui ai envoyé mes trois questions par courriel. Puisque nous nous connaissons depuis au moins 40 ans, le tutoiement était de mise. Les voici :

  • 1. Crois-tu vraiment que la Ville de Québec est en mesure de décrocher une participation à des Jeux olympiques d’hiver ?
  • 2. Crois-tu au retour des Nordiques et de la Ligue nationale de hockey à Québec dans un avenir prochain ?
  • 3. Si jamais les Nordiques sont de retour, Marcel Aubut sera-t-il l’un des principaux actionnaires ou simplement spectateur dans une loge ?

Les réponses, encore une fois, me sont parvenues par l’entremise de son agente aux communications, Mme Louise Ferland, et elles étaient les suivantes :

  • 1. Oui, la Ville de Québec est en mesure de décrocher les Jeux olympiques, parce que tout se négocie.
  • 2. Oui au retour des Nordiques, d’ici deux à trois ans.
  • 3. Marcel Aubut sera entre les deux.

Et le courriel de Mme Ferland se concluait ainsi : « N’hésitez pas si vous avez d’autres questions. » Alors je n’ai pas hésité une seconde et j’ai demandé : « Qu’entends-tu par “entre les deux” ? » La réponse : « Quelque part entre principal actionnaire et simple spectateur. C’est tout ce que je peux dire. » Autrement dit, la marge est large et il y a de la place pour jouer au hockey… olympique, pour utiliser une figure de circonstance.

Un homme impliqué

Pour ce qui est du reste, il serait sans doute bon de mentionner que Me Marcel Aubut a été président et chef de la direction des Productions Trans-Amérique ltée ainsi que président et fondateur du Parc technologique du Québec métropolitain. Mais on se souvient surtout de lui en tant que propriétaire des Nordiques pendant 19 ans, en plus d’avoir été gouverneur de la Ligue nationale de hockey pendant 16 ans.

Par ailleurs, la liste des innombrables entreprises et conseils d’administration au sein desquels Marcel Aubut a été actif au fil des années illustre bien sa polyvalence et, surtout, sa vaste expérience du monde des affaires. Mentionnons, entre autres, Énergie atomique du Canada, Æterna Zentaris, Triton Electronik, Hydro-Québec (comité exécutif), Courrier Purolator, La Laurentienne générale, Groupe Investors, Transforce, National Hockey League Pension Society, Entreprises Premier CDN… De plus, il a présidé à l’établissement de nombreux projets industriels dans la grande région de Québec.

Un homme engagé

Outre ses nombreuses activités dans le monde des affaires, Marcel Aubut est pleinement engagé dans sa communauté et participe à une foule d’activités philanthropiques. En 1995, il a créé la Fondation Nordiques, un organisme qu’il préside toujours et qui a distribué plus de quatre millions de dollars sous forme de bourses, aidant ainsi des centaines d’athlètes à réaliser leurs meilleures performances lors de compétitions internationales. De plus, il s’est associé, au fil des années, à plusieurs causes sociales, dont la Société canadienne du cancer, la Société canadienne de la sclérose en plaques, la Fondation des maladies du cœur, la Fondation Jean Lapointe, la Croix-Rouge et la Maison Dauphine.

Avocat émérite du Barreau du Québec, il est officier de l’Ordre du Canada depuis 1993 et officier de l’Ordre national du Québec depuis 2006. En 2009, il a été intronisé au Panthéon des sports du Québec et du Canada. Enfin, en plus d’être le président du Comité olympique canadien, il a également été nommé au sein d’une commission-clé du Comité international olympique en mars 2011. Non, vraiment, l’homme n’a pas fait que vendre les Nordiques ; il participera même à leur retour… et il n’a surtout pas fini de nous étonner !

24 QUESTIONS EN RAFALE À Me MARCEL AUBUT

  • 1. Le plus beau sport du monde ?
  • Le hockey.
  • 2. L’athlète le plus impressionnant que vous avez rencontré ?
  • Michael Jordan.
  • 3. L’homme le plus impressionnant que vous avez rencontré ?
  • Nelson Mandela.
  • 4. La femme la plus impressionnante que vous avez rencontrée, outre votre mère et votre épouse ?
  • Louise Arbour.
  • 5. Les trois meilleurs restaurants du monde selon vous ?
  • Le Cirque à New York, le Savoy Grill à Londres et le Mix à Las Vegas.
  • 6. Le dernier livre que vous avez lu ?
  • Patriot Hearts : Inside the Olympics that Changed the Country, de John Furlong.
  • 7. Votre parfum pour homme préféré ?
  • Eau d’Orange Verte, de Hermès.
  • 8. Le geste que vous ne referiez pas face à la même situation ?
  • Quitter l’avion lors d’une escale en y laissant mes valises, mon veston et mon porte-monnaie, et ne pas entendre l’annonce de départ de l’avion.
  • 9. Votre surnom lorsque vous étiez petit ?
  • March.
  • 10. Le plus beau souvenir de votre enfance ?
    • Chez mon oncle, à Saint-Pierre-de-Lamy, et ses moulins à scie.
    • 11. Ce que vous regardez d’abord chez une femme ?
    • Son aspect classique.
  • 12. Si vous n’aviez qu’un seul vœu à faire, ce serait lequel ?
    • Mourir à 90 ans en santé.
    • 13. La meilleure décision que vous avez prise dans votre vie ?
    • Accepter la direction des Nordiques à 29 ans.
    • 14. Outre Québec, la ville où vous aimeriez vivre un bout de temps ?
    • Paris.
  • 15. La médaille que vous aimeriez recevoir un jour ?
    • La Légion d’honneur.
  • 16. Ce que vous aimez lire en avion ?
    • Des magazines et des journaux internationaux.
    • 17. Le genre de film que vous écoutez ?
    • Des films avec beaucoup d’actions.
    • 18. La ou les matières que vous aimiez le plus au secondaire ?
    • L’histoire et la géographie.
    • 19. Le professeur qui vous a le plus impressionné durant vos études ?
    • Louis Pratte, à la Faculté de droit.
    • 20. Votre plat préféré au restaurant ?
    • Le Steak New-York Cut.
    • 21. Et votre plat préféré à la maison ?
    • Le saumon.
    • 22. Si vous pouviez éradiquer une maladie de la terre, ce serait laquelle ?
    • Le cancer.
  • 23. Le cadeau de moins de 100 $ que vous aimeriez recevoir ?
    • Toutes sortes de gadgets.
    • 24. Votre juron le plus fréquent ?
    • Tabarnak !
PUBLICITÉ