PUBLICITÉ

Passe-temps 3000 - Histoire de jouets

4 avril 2013 - Par Gilles Levasseur

S’il fallait, comme dans le célèbre film, que tous les jouets prennent vie dans la boutique Passe-Temps 3000, présente depuis 41 ans au centre commercial Fleur de lys, il y aurait là une bien joyeuse animation ! Il faut voir les yeux brillants du propriétaire, Marc Nadeau, qui s’y investit pleinement depuis qu’il a commencé à y travailler après l’école dès l’âge de 11 ans, pour comprendre toute la passion qui l’anime et qu’il transmet à quiconque s’aventure dans ce temple du hobby.

Marc Nadeau est né presque en même
temps que le commerce qu’il a acheté
en l’an 2000 à l’âge de 27 ans — avec
l’aide de ses parents — de son fondateur
Gilles Turcotte. « Depuis 23 ans, je suis
ici à longueur de semaine, et je n’ai pas
manqué une seule journée ! Je ne viens
pas travailler, mais m’amuser, lance-t-il,sourire à l’appui. Faut croire que c’est
contagieux, car mes deux employés
partenaires sont avec moi depuis que je
suis propriétaire. Nous offrons un service
très personnalisé, presque familial,
comme si nous recevions des amis à la
maison. L’important, c’est que nos clients
tripent autant que nous et qu’ils trouvent
ce qu’ils cherchent. Si tout le monde
est heureux, je suis heureux aussi !
Par exemple, nous avons beaucoup
d’étudiants que nous fournissons en
matériel pour leurs travaux en techno.
Nous les supervisons du début à la fin de
la réalisation de leur projet ; on ne laisse
jamais tomber personne. »

L’ENFANT EN NOUS QUI S’ÉMERVEILLE…

Déambuler dans les allées fait à coup
sûr écarquiller les yeux des jeunes et des
moins jeunes, de 4 à 99 ans, réveillant
sur-le-champ des souvenirs et des rêves
anesthésiés par le temps… On y va pour
une visite ?

On y trouve des véhicules téléguidés en
majorité, mais aussi des autos, des avions,
des hélicoptères, des bateaux et des chars
d’assaut qui tirent pour vrai, des appareils
qui gagnent encore en popularité grâce aux moteurs électriques discrets et
écologiques dont ils sont munis. Là-bas,
les trains électriques et pistes de course
s’offrent à vous, et la minutie des détails
captive l’oeil. Puis, les jeux LEGO de toutes
tailles et parmi les plus récents, les jeux
de société, (et exclusivement les mieux
cotés par la revue Protégez-Vous) , des
montagnes de casse-tête, les fusées
à parachute toujours très prisées, les
ensembles de baguettes de balsa pour
maquettes de bois (les amateurs de ponts
de Québec à assembler seront servis !),
un inventaire complet de modèles de
véhicules à coller ainsi que de camions,
voitures et avions de collection pour
tous les goûts et intérêts. Tenez, par là se
trouvent les bons vieux GI Joe et figurines
de superhéros et Star Wars de ce monde,
sans oublier les outils miniatures et le
matériel pour maquettistes et bricoleurs.
Et enfin, à leur place habituelle, en levant
les yeux, de multicolores cerfs-volants
et quelques beaux modèles d’avions
téléguidés survolent l’endroit…

UNE BOUTIQUE UNIQUE EN SON GENRE

Au total, quelque 305 000 « numéros
d’articles » différents sont réunis sous
un même toit. « Avec l’inventaire très
complet que nous proposons, notre
service de réparation de tout ce qui peut
être remis en état de fonctionnement,
le soutien technique de notre équipe, la
propreté des articles et des lieux ainsi que
le rangement impeccable, je peux dire que
notre boutique est unique au pays et l’une
des rares en son genre en Amérique du
Nord, assure M. Nadeau. Et ce sera encore
plus vrai avec l’ouverture, ce printemps, de
notre nouveau magasin, dont la surface
doublera en superficie en débordant
dans le local voisin. Le choix sera accru et
la circulation, bien plus facile dans des
allées plus aérées sans compter un décor
modernisé. »

RIEN DE TROP BEAU !

Pour célébrer dignement l’ouverture
officielle, Marc Nadeau réserve aux
amateurs d’engins téléguidés une
incroyable pièce de collection : rien de
moins qu’une immense maquette du
supercopter ayant servi au tournage
de la télésérie américaine Airwolf,
dans les années 1980, et qui sera
majestueusement suspendue au plafond.
« Du jamais vu, s’enflamme M. Nadeau ;
l’appareil téléguidé mesure 17 pieds de
long et pourra dépasser les 300 km/h.
C’est une pièce unique au monde,
fabriquée à partir d’une maquette que j’ai
achetée et dont j’ai confié la motorisation
à une firme allemande. Le projet s’est
échelonné sur un an et demi et a coûté
environ 40 000 $. Mais pour émerveiller
encore plus ma clientèle et m’avoir permis
la concrétisation d’un beau rêve, ça aura
valu le coût ! »

Photos : France Bouchard

Information

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Jeudi 21 octobre 2021
Du 7 au 30 octobre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ