PUBLICITÉ

Portrait de chef : Jacques Talbot du Cosmos Café

2 juin 2011 - Par Ginette Poulin

Pour le chef exécutif des restaurants Cosmos Café, exercer ce métier n’est pas qu’un simple travail, c’est une grande histoire d’amour avec la cuisine, un amour que lui a transmis très jeune sa mère, qui était pâtissière.

Jacques Talbot avait à peine 14 ans quand il a su que la cuisine serait l’objet de sa passion et son gagne-pain dans la vie. Dès sa sortie de l’école, le restaurant Le Graffiti l’a d’ailleurs recruté et le jeune chef a ensuite « bossé » pour d’autres établissements à Québec, entre autres pour Guido Le Gourmet et le Pavillon de l’Aviatic. C’est ce qui l’a préparé à devenir, en septembre 1994, chef et copropriétaire du premier Cosmos Café sur Grande Allée Est. Derrière les fourneaux du restaurant, il a su développer une panoplie de plats gourmands et généreux, qui ont gagné la faveur du public et permis d’ouvrir deux autres succursales en compagnie de ses associés de la première heure, Louis McNeil et Jean-Pierre Gagnon.

Dix-sept ans plus tard, Jacques Talbot est ainsi chef exécutif et copropriétaire des trois restaurants Cosmos Café, le deuxième ayant vu le jour au printemps 2001 à Sainte-Foy (il célèbre cette année ses dix ans d’existence) et le troisième ayant ouvert ses portes à Lévis à l’automne 2008, en compagnie d’un quatrième et d’un cinquième associé, MM. Frédéric Brien et Sébastien Gauthier.

Mais malgré un horaire du temps plus que chargé, le chef Talbot a encore de l’énergie à revendre. En effet, ce dernier est aussi en charge des cuisines du Centre de congrès et d’exposition de Lévis depuis le 1er février 2011. « Le secteur événementiel amène une tout autre dynamique que celle des restaurants, mais c’est une belle aventure et j’aime vraiment ça ! » souligne M. Talbot, qui travaille sur des soirées pouvant accueillir de 20 à 1 000 convives.

On dit souvent que derrière chaque grand homme se trouve une femme. Eh bien, selon lui, derrière chaque grand chef se trouve une équipe d’employés compétente et dévouée sans qui rien ne serait possible. Cette équipe représente d’ailleurs près de 190 personnes, en cuisine seulement, que le chef doit superviser chaque jour au sein de ses trois établissements. « Avec les années et tout le temps que j’ai consacré à ce métier, mes employés sont devenus ma deuxième famille », conclut le chef qui, à la fin de chaque journée, est avant tout heureux d’avoir été à l’écoute de ses clients et d’avoir travaillé fort pour faire évoluer notre cuisine à Québec.

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 25 novembre au 23 décembre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ