PUBLICITÉ

Surmonter naturellement les défis de la ménopause

3 mars 2022 - Par Yvan Bourgault, diplômé en pharmacie et homéopathe, Naterro

La ménopause est une phase dans la vie des femmes âgées de 40 à 55 ans où l’ovulation et la fertilité prennent fin. Il s’agit donc d’un passage obligé. L’Organisation mondiale de la santé définit la ménopause comme étant 12 mois consécutifs sans menstruations et l’absence d’œufs viables dans les ovaires. Plusieurs symptômes inconfortables sont associés à la ménopause et aux changements hormonaux qui y sont liés. Les plus fréquents sont les bouffées de chaleur, la transpiration, l’insomnie et les maux de tête. L’intensité de ces symptômes diffère d’une femme à une autre.

Les solutions naturelles de rechange au traitement hormonal substitutif

En raison de ses risques maintenant mieux connus, beaucoup de médecins en Amérique du Nord ont cessé de conseiller le traitement hormonal substitutif (THS) à leurs patientes. Voici des solutions de rechange pour apaiser les symptômes ménopausiques :
/réduire le stress
/faire régulièrement de l’exercice
/éviter de fumer
/s’assurer de vivre dans un milieu sain et positif

L’usage de compléments naturels conçus pour apaiser l’inconfort de la ménopause joue également un rôle chez les femmes ménopausiques cherchant un soulagement.

Yvan Bourgault est diplômé en pharmacie et homéopathe, ainsi que copropriétaire de Naterro.

Apport de l’homéopathie

Les traitements les plus souvent prescrits par les médecins interrogés lors d’une étude observationnelle chez 99 praticiens dans huit pays sont : Lachesis mutus, Belladonna, Sepia officinalis, Sulfur et Sanguinaria canadensis.

Lifenol® – Extrait de houblon prouvé en clinique

Cette matière a été étudiée lors d’essais cliniques sur des femmes pour en évaluer la sécurité et l’efficacité contre les symptômes de la ménopause. Les résultats de ces essais cliniques après six semaines sont prometteurs pour la réduction des bouffées de chaleur et des symptômes associés comme la transpiration, l’insomnie et la nervosité.

La cimicaire à grappes et la sauge, d’autres herbes pour apaiser les effets de la ménopause

La cimicaire à grappes est un autre phytoestrogène qui a été étudié et qui est utile pour réduire l’incidence des bouffées de chaleur. Dans une étude, 40 mg de cimicaire à grappes étaient aussi efficaces que des estrogènes conjugués sans avoir d’effet sur l’épaisseur de l’endomètre de l’utérus comme le fait la thérapie à l’estrogène. La sauge est également connue comme étant utile pour réduire efficacement les bouffées de chaleur et la transpiration pendant la nuit.


Certains produits naturels ne sont pas recommandés avec la prise de médicaments prescrits. Consultez des experts qui connaissent les deux approches pour plus de sureté.

Pour en savoir davantage : naterro.com


Références

1. Nelson HD (2008) Menopause. Lancet 371(9614) : 760–70. doi : 10.1016/s0140-6736(08)60346-3
2. “Natural solution for hot flashes”. Naturex.
3. Murray, Michael, N.D. “The Encyclopedia of Natural Medicine.” Third Edition. Atria. p. 784-785.
4. p. 786.
5. Torkos, Sherry, BSc Phm. “The Canadian Encyclopedia of Natural Medicine.” Second Edition. 2013. HaperCollins Publishers. pp 348-349.
6. Erkkola, R. et al., A randomized, double-blind, placebo-controlled, cross-over pilot study on the use of a standardized hop extract to alleviate menopausal discomforts. Phytomedicine (2010), doi:10.1016/j.phymed.2010.01.007
7. Heyerick, A. et al. A first prospective, randomized, double-blind, placebo-controlled study on the use of a standardized hop extract to alleviate menopausal discomforts. Maturitas 54 (2006) 164-175.
8. Rad, M., et al. Pharmokinetics and systemic endocrine effects of the phytoestrogen 8-prenylnaringenin after single oral doses to postmenopausal women. Br. J. Clin. Pharmacol. 62:288-296.
9. Bolca, Selin et al. Disposition of hop prenylfavonoids in human breast tissue. Mol. Nutr. Food Res. 2010. 54, 1-11.
10. “Effects of Lifenol® on the endometrium and vaginal cytology of menopausal women.” Unpublished.
11. “Renew your sense of womanhood with Lifenol.” 2012.
12. Brunelli, E. “8-prenylnaringenin inhitibs epidermal growth factor-induced MCF-7 breast cancer cell proliferation by targeting phosphatidylinositol-3-OH kinase activity. 2009. J Steroid Biochem. Mol. Biol. 113:163-170.
13. Pepper, MS. “8-prenylnaringenin, a novel phytoestrogen, inhibits angiogenesis in vitro and in vivo.” J Cell Physiol, 2004 Apr ; 199 (1) : 98-107.
14. Effenberger, K.E. et al. Regulation of osteoblastic phenotype and gene expression by hop-derived phytoestrogens. J. Steroid Biochem. Mol. Biol. 96:387-399.
15. Sehmisch, S. Comparison of the phytohormones genistein, resveratrol and 8-prenylnaringenin as agents for preventing osteoporosis. Planta Med. 2008. 74:794-801.
16. Fromentin, Emillie. “Lifenol® is not a traditional hops extract for insomnia.” Internal paper.
17. Murray, Michael, N.D. “The Encyclopedia of Natural Medicine.” Third Edition. Atria. p. 790.
18. Health Canada. “Monograph : Sage”. Natural Health Products Directorate. http://webprod.hc-sc.gc.ca/nhpid-bdipsn/atReq.do?atid=sage.or&lang=eng
19. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18194760

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 6 au 22 mai 2022
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ