PUBLICITÉ

SUR LA PAGE COUVERTURE : Systèmes Techno-Pompes

1er novembre 2012 - Par Gilles Levasseur

Déjà 25 ans

Le 2 novembre dernier, Systèmes Techno-Pompes a atteint le quart de siècle d’existence. Il en a coulé de l’eau sous les ponts depuis que Roger Fortin a cru – contre vents et marées – en l’avenir de la thermopompe résidentielle. Après 25 années de succès, force est d’admettre que son flair l’a bien servi. L’entreprise de Québec compte maintenant une centaine d’employés et poursuit allègrement sa progression et sa diversification dans le domaine du confort au foyer et de l’efficacité énergétique.

En 1987, l’homme d’affaires originaire de Charlevoix prêchait presque dans le désert en vantant les mérites d’un tout nouveau produit qui récupérait, même de l’air hivernal, suffisamment de chaleur pour chauffer les maisons tout en les climatisant l’été venu. Plusieurs écueils se dressaient effectivement devant lui : le scepticisme de la clientèle devant la nouveauté du concept, le niveau sonore élevé des appareils et le peu de sérieux de plusieurs installateurs s’évanouissant vite dans le décor. Qu’à cela ne tienne, il a multiplié les efforts et tenu rapidement à avoir pignon sur rue pour montrer que l’entreprise visait le long terme. La première bâtisse a vite été remplacée par une deuxième, rue des Tournelles, avant que l’espace insuffisant force la construction, au tournant du nouveau millénaire, de l’immeuble actuel, situé sur la même artère.

Après tout ce temps à la barre de l'entreprise, Roger Fortin joue maintenant le chef d'orchestre, appuyé par son fils et son deuxième associé.
Après tout ce temps à la barre de l’entreprise, Roger Fortin joue maintenant le chef d’orchestre, appuyé par son fils et son deuxième associé.

Un contrôle parfait de la qualité

Aujourd’hui, Systèmes Techno-Pompes est au service de quelque 20 000 clients (résidentiels pour la très grande majorité), effectue en moyenne ces années-ci 1 500 installations de toutes sortes par an et possède une flotte de près d’une quarantaine de camions qui sillonnent la région. De plus, l’entreprise jouit d’une autonomie complète en ne comptant sur aucun sous-traitant dans des spécialités aussi variées que le chauffage, la ventilation, la climatisation, la réfrigération, la plomberie et l’électricité, qui sont toutes assurées par le personnel en place. « Nous exerçons ainsi un contrôle total de la qualité selon nos critères d’excellence, explique Roger Fortin ; nous détenons même notre licence d’entrepreneur général, de sorte que nous pourrions construire des maisons ! »

L'équipe de Systèmes Techno-Pompes
L’équipe de Systèmes Techno-Pompes

Si la thermopompe constitue toujours le fer de lance des activités (installation de modèles neufs ou remplacement), l’offre de la compagnie comprend également le secteur de la qualité de l’air et des échangeurs d’air, le service après-vente, la géothermie, le chauffage hydronique (planchers chauffants), le gaz naturel et les systèmes haut de gamme dans les maisons neuves, dont l’installation requiert l’expertise de techniciens en mécanique du bâtiment. Évidemment, le département de télémarketing, composé d’une quinzaine de téléphonistes, constitue le nerf de la guerre en démarchant les clients potentiels.

En avant la géothermie !

En janvier 2011, Systèmes Techno-Pompes a fait un pas décisif en matière de géothermie en se portant acquéreur de son concurrent, Chauffage géothermique Jean-Guy Samson, de Lévis, chef de file dans ce domaine de pointe. « Cette transaction a fait de nous le premier installateur de systèmes géothermiques au Québec, précise M. Fortin, et nous a ouvert un marché auquel nous ne touchions que partiellement. Aujourd’hui, nous effectuons une centaine d’installations par an comparativement à une vingtaine dans nos meilleures années. Il s’agit majoritairement de projets touchant des résidences dont la valeur dépasse le demi-million et qui comportent des combinaisons incluant souvent les planchers chauffants pour des maisons à l’architecture complexe. Ce qu’on doit retenir, c’est que notre expertise nous permet maintenant de réaliser des concepts comportant beaucoup de défis. Et en matière d’efficacité énergétique, rien ne vaut un système géothermique, qui garantit une économie de 60 % par rapport à un système traditionnel. Mieux encore, ce type d’installation chauffe également la piscine, le spa, les allées piétonnières et les entrées d’auto. » Le bureau des ventes de Systèmes géothermiques Jean-Guy Samson est demeuré accessible à Lévis, ce qui ouvre éventuellement la porte à un pied-à-terre de Techno-Pompes sur la rive sud.

L’entrée des puits de la géothermie
L’entrée des puits de la géothermie
La géothermie avec ses conduits de ventilation
La géothermie avec ses conduits de ventilation

Les changements climatiques complices de la technologie

Dans les années 1980, les thermopompes résidentielles avaient besoin d’un chauffage d’appoint aussitôt que le mercure plongeait sous la barre des - 10 oC. Et leurs nombreux décibels valaient à leurs propriétaires les regards désapprobateurs des voisins immédiats. Merci à la technologie, ces inconvénients sont chose du passé. Certains appareils sont maintenant à ce point silencieux qu’à quelques mètres de distance, il est difficile de savoir s’ils sont en marche.

Mise en marche du modèle haut de gamme TRANE
Mise en marche du modèle haut de gamme TRANE
Salle mécanique exploitant la géothermie dans une résidence cossue
Salle mécanique exploitant la géothermie dans une résidence cossue

Quant à la performance énergétique, elle permet aux unités de se passer des éléments de la fournaise jusqu’à environ - 20 oC, voire encore plus bas dans des conditions idéales. Il en résulte une économie accrue, surtout si la tendance des changements climatiques observés se maintient. En effet, les hivers plus doux et les étés plus chauds que jamais rendent cette solution de chauffage/climatisation encore plus attrayante, efficace et économique. « Avec nos hivers, les thermopompes n’ont besoin d’un système auxiliaire qu’à quelques reprises durant la saison froide, alors que nos derniers étés montrent que la climatisation sera de moins en moins un luxe, observe Roger Fortin. Mon intuition d’il y a 25 ans ne m’a donc jamais paru aussi juste… »

Le goût de continuer

Après tout ce temps à la barre de l’entreprise, avec la complicité de son fils Pierre, de son associé Rénold Asselin (entré en scène il y a plusieurs années) et des membres de son équipe, Roger Fortin peut davantage jouer le rôle de chef d’orchestre. « Mes gens sont en place, tout roule très bien. Il me reste à superviser mes directeurs des ventes et à m’occuper de l’administration. Je me sens libre et j’aime toujours autant ce domaine ! J’entrevois donc encore de belles années de stimulants défis à relever… »

Information

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Jeudi 21 octobre 2021
Du 7 au 30 octobre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ