PUBLICITÉ

Thomson Tremblay

29 septembre 2011 - Par Johanne Martin

Quand tout commence par l’écoute

« Le service que j’offre, c’est celui que j’aimerais moi-même recevoir. Lorsqu’ils me rencontrent, les candidats comme les employeurs doivent sentir qu’ils ont toute mon attention. » À la tête du bureau de Québec de l’agence de recrutement et de placement de personnel Thomson Tremblay, Lyne Hébert a sa façon bien à elle de travailler. Une approche empreinte de passion, d’humanité, d’écoute… et qui n’a surtout rien d’impersonnelle.

« Tout comme le client, le candidat doit se sentir en confiance chez Thomson Tremblay », souligne Lyne Hébert, directrice du bureau de Québec.
« Tout comme le client, le candidat doit se sentir en confiance chez Thomson Tremblay », souligne Lyne Hébert, directrice du bureau de Québec.

« L’aspect humain, c’est ce qui prime, lance d’emblée la directrice de la succursale ouverte l’an dernier, sur le boulevard Charest. Écouter la personne, c’est ce qui trace la voie à toute la démarche. Il importe par ailleurs de garder à l’esprit que, dans la vie, il y a une place pour tout le monde ! »

Pour la firme, qui s’est implantée dans la capitale à la faveur d’un contexte économique propice, l’avenir s’annonce déjà fort prometteur. Non seulement en raison de l’essor que connaît Québec, mais aussi parce que chez Thomson Tremblay, tout est mis en œuvre pour assurer la meilleure alliance possible entre l’employeur et l’employé. « Il faut dire que le bureau de Québec profite de l’expertise, des ressources et de la renommée du siège social de l’entreprise situé à Montréal », tient à mentionner le président de l’agence, Joe Bertucci, qui souligne que, dans la métropole, la firme a pris racine, à l’époque, dans un terreau semblable à celui que présente la capitale actuellement. « Au début des années 70, Montréal était en pleine ébullition, reprend l’homme d’affaires. Il y avait de l’effervescence dans tous les domaines — rappelons-nous, par exemple, la venue des Jeux olympiques —, une effervescence qui s’est traduite par une abondance de projets et par des embauches massives. Pour Thomson Tremblay, des liens se sont créés avec des employeurs, qui sont par la suite devenus des clients. Ces clients bénéficient aujourd’hui des services d’employés qui leur sont fidèles, souvent depuis longtemps. »

Qu’il s’agisse de personnel cadre, professionnel, technique ou administratif, d’une affectation temporaire ou permanente, d’un mandat dans le secteur public ou privé, l’agence répond à tous les types de besoins. Des besoins auxquels elle satisfait non pas par la quantité de candidats référés, mais par la qualité, soit par une sélection suivant le profil recherché.

Chez Thomson Tremblay , tout est mis en œuvre pour assurer la meilleure alliance possible entre l’employeur et l’employé.
Chez Thomson Tremblay , tout est mis en œuvre pour assurer la meilleure alliance possible entre l’employeur et l’employé.

« Dans la réalisation de cet exercice, la personnalité du conseiller compte pour beaucoup, laisse entendre Lyne Hébert. À l’égard du travail qui est le nôtre, il faut aimer les gens, savoir s’adapter : c’est une question de respect ; nous ne sommes pas là pour changer les personnes. Jusqu’à maintenant, les jumelages que nous avons faits ont toujours été gagnants. Pour nous, les résultats sont importants ; il en va de notre engagement envers nos clients. »

Concernant l’embauche de main-d’œuvre sur une base temporaire, Thomson Tremblay peut également agir à titre d’employeur et payer le candidat choisi sur une base hebdomadaire en gérant tous les coûts reliés au salaire, aux dépenses connexes et aux documents juridiques. Une solution avantageuse qui réduit les frais liés au recours à du personnel pour une courte période.

Découvrir son potentiel

« En ce qui a trait au candidat, mon approche consiste à amener la personne à découvrir son potentiel, son talent et à lui faire prendre conscience de son pouvoir, indique la directrice. Parfois, c’est aussi d’ouvrir ses horizons. Je demande toujours aux gens ce qu’ils veulent ressentir au travail ; cette question clé constitue souvent un excellent point de départ. »

Tout comme le client, le candidat doit se sentir en confiance chez Thomson Tremblay. L’entreprise se fait ainsi un devoir de préparer chaque chercheur d’emploi à son entrevue d’embauche. « L’ensemble du processus s’effectue évidemment dans le plus grand respect, insiste la responsable du bureau de Québec. La même notion de respect nous anime d’ailleurs tant dans la relation que nous entretenons avec le candidat que dans celle qui nous unit au client. Au chapitre de la confidentialité, c’est la même chose. »

Top-3

Si l’entreprise souhaite faire sa place dans la capitale — elle ne vise rien de moins que de se retrouver parmi les trois meilleures agences de recrutement et de placement d’ici cinq ans —, son vœu est également de continuer à encourager l’engagement de ses dirigeants dans la communauté.

« En même temps que nous voulons faire tout ce qu’il faut afin d’être mieux connus, d’agrandir l’équipe et que ça devienne, pour les clients comme pour les candidats, un réflexe de frapper à la porte de Thomson Tremblay, l’agence appuie, par exemple, mon implication à titre de présidente du conseil d’administration de la Fondation du Collège Jésus-Marie », illustre en terminant Mme Hébert.

  • Information
  • 225, boul. Charest Est, bureau 100, Québec
  • Tél. : 418 691-2222
  • Autres succursales : Montréal (siège social) et Laval
  • Site Internet : www.thomson-tremblay.com
PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Jeudi 21 octobre 2021
Du 7 au 30 octobre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ