PUBLICITÉ

Un condo racé à souhait

10 avril 2014 - Par Brigitte Trudel

La propriétaire de ce vaste condo situé dans le secteur du Vieux-Port voulait qu’il soit aménagé à son image. Il fallait donc insuffler, à ses 3 000 pieds carrés de surface, vie, couleur et dynamisme, sans oublier une bonne dose d’authenticité. Défi relevé par la designer Nancy Ricard d’Un Fauteuil Pour Deux. En plus de réaliser le plan d’aménagement des pièces, elle en a assuré l’ameublement grâce aux trouvailles uniques qu’elle propose en boutique.

Zone boudoir

Un heureux mariage de tons violets et fuchsia, découpés sur des dégradés de gris et de noir, invite à passer au salon. Celui-ci se décline en deux sections délimitées par un foyer au gaz à trois faces. Dans la zone boudoir, les fauteuils bustiers de lin sont tous habillés de tissus inversés (assise, dossier et coussin). Les lampes, sur pied de biche en plâtre pour l’une, sur base de verre soufflé pour l’autre, rivalisent d’originalité. Dans les deux parties, les tentures aériennes (on retrouve les mêmes dans la salle à manger) alternent entre le voilage et la soie. Les carpettes s’accordent aux couleurs de la pièce. Plus moderne dans le boudoir, celle du salon, constituée de bouts de laine, évoque la chaleur des demeures d’antan dans une version toute contemporaine.

*Zoom sur : Le superbe canapé réalisé sur mesure. Le mélange de velours et de tissus en patchwork marie les styles antique et contemporain à la perfection.

 

 

L’invitant espace repas communique avec le salon. Dans la zone cuisine ultra-fonctionnelle, les armoires de merisier laqué s’affichent tout en brillance et en contraste avec le comptoir de granit et les luminaires de métal noirs. Des étagères ouvertes complètent le rangement pour un look très européen. Remarquez les carreaux de céramique qui bordent le haut du mur : l’allure raffinée de leur motif brocart s’amalgame habilement avec la touche antique amenée par les croisillons du vaisselier.

Zoom sur : La division au sol entre bois et céramique. Sa forme en demi-lune suit la même courbe que le comptoir de granit.

 

Dans la salle à manger, le mobilier de chêne noir et lin grège est surplombé par un magnifique luminaire en verre de Murano blanc laiteux. Le papier peint raisin donne de la profondeur et du caractère à l’ensemble.

 

Place à la lumière dans ce petit séjour situé à l’étage ! Devant la porte-fenêtre, la table d’écriture au style classique français est ceinte par deux belles tentures différentes, mais qui, toutes deux, font la part belle à la couleur chartreuse. L’originalité des motifs de la carpette deux tons se retrouve dans les lattes de bois qui ceinturent la table basse en chêne. Quant à la lampe de plancher, elle amène un côté éclaté au décor avec sa base qu’on dirait sertie d’ananas.

*Zoom sur : Les deux ottomanes. Elles permettent de maximiser les places assises sans encombrement.

 

Avec son style Queen Anne revisité à la sauce contemporaine, le lit à tête haute en cuir donne toute sa majesté à la chambre principale. En face, le meuble télé ajoute à la chaleur des lieux avec ses rustiques croisillons. Tandis que les motifs de la carpette et des coussins se répondent, les tons de grège au mur, le crème des tentures et le kaki du couvre-lit piqué enveloppent le tout d’un air de détente. Enfin, l’enclave formée d’un fauteuil pivotant en brocart et d’une table d’appoint au plateau de verre invite à la lecture.

Zoom sur : L’originalité des lampes de chevet au look hôtel : elles peuvent projeter un éclairage tant par leur base givrée que par leur abat-jour.

 

Comment ne pas admirer le papier peint luxuriant qui anime la salle de bains attenante à la chambre principale ? Ses motifs floraux accentuent bellement le relief du bain autoportant. Le fini brillant des lattes en céramique de verre kaki et grège, qui forment la douche, en rehausse l’éclat. Le meuble-lavabo et les armoires laquées deux tons wengé et grège, de même que le comptoir de granit, complètent harmonieusement l’ensemble.

*Zoom sur : Le superbe luminaire formé de bulles de verre. On dirait un immense coquillage en suspension.

 

Le papier peint mural de cette salle de bains du rez-de-chaussée, située près du hall d’entrée, évoque les contours d’un arbre floral japonais pour un doux clin d’œil oriental. Cette touche délicate trouve son accord dans le luminaire serti de coquillages nacrés et de perles foncées. Le grand évier de porcelaine posé sur quartz compte deux robinetteries. Le muret de grands carreaux aux accents de cuivre fait ressortir son caractère immaculé.

*Zoom sur : La céramique au sol. Son fini brut amène un beau contraste avec la féminité de l’ensemble

 

Sis au cœur du condo, l’escalier de bois meuble l’espace sans l’alourdir grâce à ses lignes courbes et à ses barreautins de fer forgé. À son pied, un petit meuble tout en rondeurs et un fauteuil de brocart fuchsia accueillent dignement le visiteur.

*Zoom sur : Le papier peint qui recouvre la base de l’escalier. Ses élégants pompons trouvent écho dans les motifs de la carpette grise.

 

À l’étage, petit banc aux motifs pied-de-poule et fauteuil agencé proposent une aire de repos supplémentaire.

 

Ce magnifique condo est présentement en vente :
Louise Bédard, courtier immobilier agréé
418 692-2908

 

 

 

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X