PUBLICITÉ

Une cure de jeunesse pour l’Hôtel Clarendon qui célèbre son 150e anniversaire

27 janvier 2020 - Par - Magazine PRESTIGE -

Sur la photo : Jean Rousseau, conseiller du district du Cap-aux-Diamants ; Régis Labeaume, maire de Québec ; Michel Côté et Marc-Olivier Côté, copropriétaires de l’Hôtel Clarendon ; Joëlle Boutin, députée de Jean-Talon ; et Samuel Poulin, député de Beauce-Sud, adjoint parlementaire du Premier Ministre volet jeunesse et adjoint parlementaire de la Ministre du Tourisme.

Le 21 janvier dernier, l’emblématique hôtel Clarendon a rouvert ses portes dans le Vieux-Québec après douze mois de travaux majeurs à la suite d’un incendie. L’établissement célèbre par ailleurs son 150e anniversaire cette année, ce qui en fait le plus ancien hôtel au Canada !

Il y a un an presque jour pour jour, un feu s’est déclaré au toit de l’Hôtel Clarendon. D’importants dommages, surtout causés par l’eau qui s’est répandue sur l’ensemble des étages, ont nécessité la fermeture complète de l’établissement pour effectuer une réfection des 144 chambres et une mise aux normes. Un montant de plus de 10 millions $ a été injecté pour réaliser ce projet d’envergure, livré juste à temps pour le 150e anniversaire de l’Hôtel Clarendon.

Ce que M. Michel Côté, copropriétaire de l’Hôtel Clarendon, a dit :
« On tourne enfin la page sur l’année 2019 qui a été exigeante et particulièrement forte en émotion pour notre famille et notre équipe. Rénover un bâtiment historique dans le Vieux-Québec avec un échéancier serré représente un immense défi à plusieurs niveaux, mais aujourd’hui, nous sommes extrêmement heureux de redonner ses lettres de noblesse à ce joyau du patrimoine québécois. En tant que famille propriétaire, nous sommes très fiers de perpétuer la tradition des familles d’hôteliers qui se sont succédé à l’Hôtel Clarendon depuis 1870. »

Renouvelé avec élégance

L’ensemble de l’hôtel a subi une véritable cure de jeunesse, mais conserve son cachet et l’ambiance chaleureuse et respectueuse d’un hôtel d’époque. Par souci de préserver l’héritage architectural, les splendides portes d’entrée en chêne et les éléments en métal ouvragé de style Art déco ont été restaurés. En revanche, le hall d’entrée, les corridors, le revêtement des murs, le recouvrement des planchers et les salles de bain ont été repensés et refaits. C’est dans des chambres complètement rénovées et dotées d’un nouveau mobilier que la clientèle d’affaires et touristique pourra confortablement séjourner.

La brasserie Les Mordus — un nouveau restaurant indépendant

Sous le toit de l’Hôtel Clarendon loge désormais la brasserie Les Mordus, propriété du réputé restaurateur Jacques Gauthier et de ses associées Martine Plante et Emmanuelle Villa. Le restaurant-destination propose un menu inventif spécialisé en poisson et fruits de mer. Matin, midi, soir, que ce soit pour partager un repas ou prendre un verre au bar, la clientèle de l’hôtel profitera d’une ambiance vivante et invitante. De plus, une carte de plats et boissons a été spécialement conçue pour le service aux chambres.

Par ailleurs, l’Hôtel Clarendon propose une salle de banquet divisible, trois salles de réunion, une nouvelle salle de conditionnement physique et un service de voiturier. Le Clarendon est relié, par un passage souterrain, au stationnement de l’hôtel de ville comprenant 600 places.

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X