PUBLICITÉ

Variations autour du legging

7 avril 2011 - Par Sylvie Corriveau

De retour l’hiver dernier, le legging s’impose dans la garde-robe estivale. Long jusqu’à la cheville, mi-mollet ou sous le genou, le legging se décline dans différentes longueurs et dans un joyeux choix de coloris.

Napa Grill du Bonne Entente

Fabriqué dans des fibres plus minces qui s’apparentent parfois à celles utilisées pour tisser les collants, le legging accompagne une tunique ou se glisse sous une robe ou une jupe. Pour le night life, les faux cuirs stretch sont toujours d’actualité, de même que les matières luisantes imitation vinyle. Le legging se fait également plus sexy avec des effets d’ajourés sur les côtés et des bordures de dentelle.

Le legging, si confortable soit-il, ne convient hélas pas à toutes les silhouettes. Si l’on veut le porter comme pantalon avec un corsage court, il vaut mieux être très mince et avoir une taille de mannequin. Sinon, enfilez-le sous une tunique pour camoufler les rondeurs. Il existe aussi sur le marché des leggings dont les fibres, dit-on, auraient des propriétés amincissantes. Sous l’action d’un textile micromassant et de fibres additionnées de produits cosmétiques anticellulite, ce legging amincissant pourrait diminuer les capitons et affiner la silhouette.

Ces leggings sont offerts dans le cadre d’émissions de téléachat et sur des sites Internet. Comme rien n’est miraculeux en matière de régime minceur, opter pour une alimentation équilibrée et faire de l’exercice vous permettront sans aucun doute d’obtenir de bons résultats.

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 15 au 16 août 2020
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X