PUBLICITÉ

7e karaoké-bénéfice Le Petit Blanchon en Folie - Huit candidats dévoués et un exploit renouvelé

4 juin 2018 - Par Marie-Josée Turcotte

Sur la photo : La mascotte de la Fondation ; Marc-Antoine Munoz, restaurant La Scala ; le maître de cérémonie de la soirée Archy ; la soprano et coach musicale Sabrina Ferland ; Valérie Dion, associée chez Mallette ; le juge Jean-François Clément ; l’agricultrice et propriétaire des Sucreries DL, Natacha Lagarde ; la porte-parole de la Fondation, Claire Pimparé ; Jean-Paul Lachapelle, directeur général de la Caisse Desjardins des Rivières de Québec, commanditaire présentateur de la soirée ; le chef Mario Martel (gagnant du duel 2018) ; la ministre Véronyque Tremblay (gagnante de l’édition 2018) ; Josey Arsenault, animatrice au FM93 et auteure ; Julie Couture, journaliste à TVA, le chanteur Jean Ravel ; Guy Boutin, président-fondateur de la Fondation Le Petit Blanchon ; et Marie-Josée Turcotte, organisatrice du karaoké et membre du conseil d’administration de la Fondation. © Samuel Tessier, Optique Photo


Les spectateurs présents au karaoké-bénéfice de la Fondation Le Petit Blanchon, qui a eu lieu le jeudi 31 mai dernier à LaScène Lebourgneuf, se souviendront longtemps de cette soirée qualifiée de « magique » et « émouvante ». Grâce à la générosité des donateurs, des partenaires et du présentateur de la soirée, la Caisse Desjardins Des Rivières de Québec, les organisateurs sont parvenus à récolter 50 625 $ au profit des enfants les plus vulnérables, victimes d’abus, de négligence et d’abandon.

Fidèle à la tradition qui a débuté il y a sept ans, huit courageux candidats sont montés sur scène pour interpréter une chanson de leur choix. Depuis maintenant trois ans, les « artistes d’un soir » sont accompagnés d’un groupe musical et, depuis deux ans, ils sont supervisés par la soprano Sabrina Ferland qui agit comme coach musicale avec sa formation Bellita. Le karaoké s’est donc transformé en véritable expérience de scène.

JPEG - 234.3 ko
Le maître de cérémonie de la soirée pour une 7e année d’affilée, le toujours excellent Donald « Archy » Beaudry. © Samuel Tessier, Optique Photo

La soirée, animée par le toujours excellent Donald « Archy » Beaudry, et qui s’est déroulée en présence de la porte-parole de la Fondation, la généreuse Claire Pimparé, a été ponctuée de plusieurs performances de grande qualité.

JPEG - 360 ko
La porte-parole de la Fondation Le Petit Blanchon, Claire Pimparé, en compagnie du président fondateur de la Fondation, Guy Boutin. © Samuel Tessier, Optique Photo
JPEG - 324.7 ko
Jean-Paul Lachapelle, directeur général de la Caisse Desjardins des Rivières de Québec, commanditaire présentateur de la soirée. © Samuel Tessier, Optique Photo
JPEG - 337.9 ko
Trois intervenantes du CIUSSS de la Capitale Nationale en compagnie de l’animateur Archy : Véronique Langevin, responsable de l’accès en centre de réadaptation, Karyne Giguère, chef de service au Phare du Blanchon, et Valérie Pelletier, chef de service à la Maison Le Petit Blanchon. Leurs témoignages a montré l’importance des dons pour prendre soin des enfants vulnérables. © Samuel Tessier, Optique Photo

Cinq courageux candidats

Brisant la glace, l’agricultrice et propriétaire des sucreries DL à Lac-Etchemin, Natacha Lagarde, est « sortie de son bois » pour venir interpréter un succès d’Andréanne A. Mallette, Ici et ailleurs.

JPEG - 280.8 ko
L’agricultrice et propriétaire des sucreries DL à Lac-Etchemin, Natacha Lagarde. © Samuel Tessier, Optique Photo

Valérie Dion, associée chez Mallette, a ensuite offert un medley surprenant, passant de Ginette Reno aux Cowboys Fringants.

JPEG - 274.5 ko
Valérie Dion, associée chez Mallette. © Samuel Tessier, Optique Photo

Le juge administratif au Tribunal Administratif du Travail, Me Jean-François Clément, a interprété avec brio La Quête de Jacques Brel.

JPEG - 247.6 ko
Le juge administratif au Tribunal Administratif du Travail, Me Jean-François Clément. © Samuel Tessier, Optique Photo

Le restaurateur Marc-Antoine Munoz, propriétaire du restaurant La Scala, a offert une version très relevée de l’indémodable succès de Billy Joel, Piano Man.

JPEG - 321.2 ko
Marc-Antoine Munoz, propriétaire du restaurant La Scala. © Samuel Tessier, Optique Photo

Mais c’est finalement la ministre déléguée aux Transports et députée de la circonscription de Chauveau, Véronyque Tremblay, qui a soulevé la foule et remporté la compétition amicale en chantant Ce soir on danse à Nazilan de Nanette Workman.

JPEG - 248.9 ko
La gagnante de l’édition 2018, la ministre déléguée aux Transports et députée de la circonscription de Chauveau, Véronyque Tremblay. © Samuel Tessier, Optique Photo

Une première en 2018 : un duel à trois

Pour la première fois en sept ans, un « duel à trois » mémorable s’est déroulé entre des gagnants des années précédentes. L’animatrice à FM93 et auteure Josey Arsenault a lancé le « duel » avec le grand classique d’Edith Piaf, Non, Je ne regrette rien.

JPEG - 281.7 ko
L’animatrice à FM93 et auteure, Josey Arsenault. © Samuel Tessier, Optique Photo

Le réputé chef Mario Martel, gagnant de l’édition 2018, est ensuite venu interpréter Don’t stop Believin’ de Journey,

JPEG - 194.4 ko
Le chef Mario Martel, gagnant du duel à trois 2018. © Samuel Tessier, Optique Photo
JPEG - 275.9 ko
Mario Martel a eu la chance d’interpréter une chanson de Styx en compagnie de Jean Ravel, un interprète qu’il admire depuis longtemps. © Samuel Tessier, Optique Photo

Enfin, la journaliste à TVA Julie Couture a enfilé son chapeau de spectacle pour venir interpréter le grand succès des 4 Non Blonde, What’s Up.

JPEG - 216.1 ko
Julie Couture, journaliste à TVA. © Samuel Tessier, Optique Photo

Une chanson pour la Fondation Le Petit Blanchon

Julie Couture a par ailleurs eu droit à une surprise phénoménale alors que sa sœur, Isabelle Couture, qui vit en Outaouais, était présente à la soirée pour venir présenter sa composition originale offerte à la Fondation Le Petit Blanchon, Vers de nouveaux horizons. Ce sont deux jeunes interprètes de Québec, Mia (8 ans) et Gabrielle (13 ans), qui ont eu l’honneur d’interpréter cette chanson pour la première fois en public et devant une audience conquise et émue.

JPEG - 254 ko
Gabrielle (13 ans) et Mia (8 ans) ont eu l’honneur d’interpréter une chanson originale offerte à la Fondation Le Petit Blanchon. Écrite et composée par Isabelle Couture (la soeur de Julie), la chanson Vers de nouveaux horizons a ému l’audience. © Samuel Tessier, Optique Photo
JPEG - 337.7 ko
L’auteure-compositeure Isabelle Couture en compagnie des deux jeunes interprètes de sa chanson originale. © Samuel Tessier, Optique Photo

Une note parfaite

Enfin, la soirée s’est terminée sur une note parfaite, alors que la soprano Sabrina Ferland a offert en cadeau la chanson thème de la comédie musicale Le Fantôme de l’opéra. L’un des juges de la soirée, le chanteur Jean Ravel (Rock Story), est venu la rejoindre sur scène. Ce dernier accompagnait deux autres juges qui étaient de retour cette année pour commenter de manière amicale les performances, Joanne Boivin, animateur à M FM, et Nathalie Clark, commentatrice météo à TVA Québec.

JPEG - 238.7 ko
La soprano (et coach musicale) Sabrina Ferland et Jean Ravel. © Samuel Tessier, Optique Photo

À propos de la Fondation Le Petit Blanchon

Fondée en 2011, la Fondation Le Petit Blanchon a pour objectif d’améliorer la vie d’enfants vulnérables qui, malgré leur jeune âge, ont un lourd passé de violence, de négligence ou d’abandon. Pour leur venir en aide, la Fondation a créé La Maison Le Petit Blanchon en 2012. Cette maison accueille des enfants âgés entre 3 et 8 ans. En 2015, Le Phare du Blanchon, une maison située en milieu rural, a ouvert ses portes et s’adresse pour sa part à des jeunes de 8 à 13 ans. Au sein de ces deux maisons, des équipes spécialisées d’intervenants du Centre jeunesse de Québec proposent une démarche thérapeutique afin de préparer ces enfants à réapprendre à vivre en famille et à faire confiance aux adultes. 100 % des dons recueillis lors du karaoké-bénéfice serviront à aider ces enfants. Le président-fondateur de la Fondation Le Petit Blanchon est l’homme d’affaires Guy Boutin.

À propos du karaoké-bénéfice Le Petit Blanchon en Folie

Initié en 2012 par Marie-Josée Turcotte, éditrice du magazine Prestige et membre du conseil d’administration de la Fondation Le Petit Blanchon, cette soirée ludique est l’une des deux activités phares de la Fondation, avec la soirée La Blanche et la Noire qui aura exceptionnellement lieu cette année le 12 octobre prochain.

Pour en savoir davantage ou pour faire un don : www.fondationlepetitblanchon.com

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 16 au 19 août 2018
Lundi 20 août 2018
Du 2 au 23 août 2018
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X