PUBLICITÉ

Bien choisir son financement automobile

24 février 2012 - Par Daniel Lafrance

Saviez-vous que la voiture est la deuxième dépense en importance d’un ménage après le logement ou la maison ? Lorsque vient le moment de financer une voiture, il est donc essentiel d’y mettre le temps nécessaire. Il existe une multitude d’offres, et toutes ne sont pas intéressantes et adaptées aux besoins de chacun. Voici donc quelques points à surveiller, qui vous aideront à choisir la bonne solution de financement auto.

1- La mise de fonds

Plus la mise de fonds sera élevée, plus le montant du crédit à souscrire sera faible et, par conséquent, plus bas sera le coût du financement. Une bonne mise de fonds est un atout.

2- La durée du crédit

’La durée du crédit est la période durant laquelle vous devrez rembourser le prêt consenti par la banque. Si un allongement de la durée du crédit permet de diminuer le montant des mensualités, il contribue, en revanche, à augmenter le coût global du crédit. Il est donc préférable de privilégier un remboursement étalé sur une période plus courte.

3- La mensualité de remboursement

La mensualité de remboursement, c’est la somme que vous devrez rembourser chaque mois pendant toute la durée du prêt. Il est important que l’ensemble de vos remboursements de crédit, de loyer ou d’hypothèque ne dépasse pas 33 % de vos revenus ; seuil au-delà duquel le risque de rencontrer des difficultés de remboursement devient important.

4- Les assurances du crédit

Les assurances du crédit permettent de s’assurer que vous pourrez continuer de rembourser votre crédit, même si certains imprévus de la vie surviennent (accident, vol, décès...). Il est important d’inclure certaines de ces clauses dans votre financement.

5- Prêt auto ou prêt bancaire ?

Le prêt auto est lié au contrat de vente et offre, en général, un meilleur taux d’intérêt qu’un prêt bancaire. Il est donc recommandé de privilégier celui-ci.

6- Les frais de dossier

Les frais de dossier sont facturés lors de la souscription du crédit. Détail important : il s’agit d’un élément qu’il est souvent facile de négocier. N’hésitez pas à demander une réduction, et même une suppression de ces frais lors du traitement de votre demande.

7- Le taux d’intérêt

Le taux d’intérêt est trop souvent négligé. Sachez que vous pouvez négocier le taux d’intérêt en faisant jouer la concurrence entre les différentes institutions financières. Vous obtiendrez ainsi des conditions plus intéressantes et épargnerez substantiellement dans certains cas.

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X