PUBLICITÉ

Cyclo-Défi IUCPQ : rouler pour le plaisir et pour la cause

1er juin 2018 - Par Johanne Martin

Sur la photo : La Chang Team au Cyclo-Défi IUCPQ l’an dernier (équipe de Jean Morin).

Plus de 400 cyclistes de tous les niveaux rouleront pour le plaisir et pour la cause le dimanche 9 septembre à l’occasion du 9e Cyclo-Défi IUCPQ, présenté par La Capitale assurance et services financiers. Sous la présidence d’honneur de M. Jean St-Gelais, président du conseil et chef de la direction de La Capitale groupe financier, médecins et patients de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec – Université Laval (Institut) feront notamment équipe afin de contribuer à l’achat d’équipements spécialisés, de même qu’au financement de la recherche et de l’enseignement.

« Une cause qui me tient à CŒUR »

Il y a quelques années, Jean Morin frôlait la mort. Joueur de hockey et cycliste à ses heures, il connaît, en 2014, des épisodes de « vision embrouillée ». Travailleur acharné, il attribue ses symptômes à la fatigue. En septembre, alors qu’il est aux prises avec un nouvel événement, sa conjointe le convainc de se rendre à l’hôpital. Membre de la même équipe de hockey, un ami cardiologue lui fait passer une batterie de tests, pour finalement découvrir qu’il est atteint d’une malformation de la valve aortique qui lui aurait tôt ou tard été fatale. Jean est rapidement opéré, il reprend ses activités professionnelles au bout de deux semaines et saute sur la patinoire trois mois seulement après l’intervention.

JPEG - 860.4 ko
Jean Morin entouré de ses cardiologues, les Drs Guy Proulx et Mario Sénéchal.

« Je suis conscient que j’ai eu une chance extraordinaire, une deuxième chance qui m’a fait réaliser que la vie ne tient qu’à un fil ! témoigne-t-il. Je m’implique maintenant pour récolter le plus de sous possible dans le but de sauver le plus de gens possible. Le Cyclo-Défi, c’est ma façon de dire merci, de redonner au suivant. J’y prendrai part avec la Chang Team pour la deuxième année dans le niveau avancé et deux amis cardiologues rouleront dans l’équipe – ils n’ont pas le choix ! L’Institut est un joyau composé de passionnés. »

RESPIRER la santé

Pneumologue à l’Institut, le Dr François Maltais a participé à presque tous les Cyclo-Défi depuis le lancement de l’initiative, en 2010. Le partenariat qui se crée entre les patients et l’équipe soignante représente à ses yeux une source de motivation supplémentaire et rejoint la mission qu’il s’est donnée de faire la promotion de l’activité physique. Le médecin rappelle que le fait de bouger régulièrement constitue une excellente manière de prévenir les maladies chroniques, en plus d’apporter des bienfaits psychologiques. Toutes ces minutes d’activité physique, dit-il, s’additionnent et contribuent à l’amélioration de la forme physique, de la confiance en soi et de la qualité de vie. Il en veut pour preuve le cas de M. René Munger.

JPEG - 1.2 Mo
Les Drs Marc Fortin, Pierre Leblanc et François Maltais, pneumologues, Josée Picard, infirmière, René Munger, patient à l’Institut, Dr Didier Saey, physiothérapeute, Dre Isabelle Labonté, interniste, et Martin Bédard, La Capitale.

« Souffrant d’emphysème, une maladie respiratoire chronique, M. Munger s’est retrouvé, en 2010-2011, dans un véritable creux de vague. Très hypothéqué sur le plan de la santé, il a été parmi les premiers à bénéficier, en 2013, d’un nouveau traitement endoscopique de l’emphysème, traitement auquel il a très bien réagi. À partir de ce moment, il s’est adonné à la pratique régulière de l’activité physique, se procurant même un vélo auquel il est devenu très attaché et qui l’a amené à se dépasser. Aujourd’hui, au début de la soixantaine, il faut presque l’inviter à ralentir un peu, puisqu’il se donne à fond dans son sport », raconte le Dr Maltais.

Célébrer la persévérance et la victoire contre l’OBÉSITÉ

Une nouvelle équipe, celle du Défi-Bariatrie, prendra cette année le départ du Cyclo-Défi. Formée d’infirmières, de médecins et de nutritionnistes, elle vise notamment à célébrer la persévérance et la victoire contre l’obésité. Si un Québécois sur cinq souffre de cette condition, c’est à l’Institut que se pratique le plus grand volume de chirurgies bariatriques dans la province, soit 740 en moyenne sur une base annuelle. Pour le Dr Stéfane Lebel, il s’agira d’une première participation à l’événement cycliste, une façon originale à son avis de soutenir la mission de l’établissement et la formation qui y est offerte. Le chirurgien confie qu’il compte bien, dorénavant, inscrire le Cyclo-Défi à son agenda tous les ans.

JPEG - 1.2 Mo
Joël Arseneault entouré de sa nutritionniste, Stéphanie Michon, et de son chirurgien, le Dr Stéfane Lebel.

« Voilà une activité familiale agréable, accessible à tout le monde, peu importe son niveau de forme physique. Pour ma part, j’ai opté pour le 50 km afin de pouvoir faire la randonnée en compagnie de ma conjointe et des gens que je connais. Dans notre équipe, un patient devenu un cycliste hors pair fera quant à lui le 100 km, commente le Dr Lebel. Rappelons que le traitement de l’obésité est multidisciplinaire, que l’approche est globale et à long terme. La réussite de la démarche reste un grand défi dont le patient est le moteur. »

Pour participer au Cyclo-Défi ou pour faire un don : cyclodefi-iucpq.com


L’IUCPQ-UL : un siècle de passion et d’innovation

Aujourd’hui, nous rendons hommage aux pionniers qui ont œuvré à la création de cette institution ainsi qu’à toutes les personnes qui s’y sont dévouées depuis 100 ans, non seulement pour assurer des soins et des services de santé généraux et surspécialisés de très grande qualité aux populations locale, régionale et suprarégionale, mais également pour offrir un enseignement de pointe et développer un centre de recherche qui lui a valu une reconnaissance internationale dans ses domaines d’expertise.

JPEG - 1.3 Mo
L’hôpital Laval en 1918
JPEG - 2.6 Mo
Cent ans plus tard…

Saviez-vous que l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec-Université Laval, c’est :
/ le centre hospitalier ayant le plus important volume clinique en cardiologie ultraspécialisée au Québec et au Canada ?
/ une référence mondiale dans la lutte contre les grandes maladies sociétales ?
/ un leader mondial en médecine cardiorespiratoire, désigné « centre de référence en cancer du poumon » ?
/ la plus grande équipe de chirurgie bariatrique au Canada ?
/ un centre de recherche reconnu à l’échelle internationale ?
/ une institution chef de file en innovation qui se compare avantageusement aux plus grands établissements nord-américains de soins ultraspécialisés ?
/ plus de 2 000 000 personnes bénéficiant de ses services dans le centre et l’est du Québec ; jusqu’au nord du Nouveau-Brunswick ?
/ un centre d’enseignement d’excellence qui accueille plus de 2 000 étudiants annuellement ?

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ
X