PUBLICITÉ

DEUX ENTREPRENEURS SUR LA ROUTE 66 - De Chicago à Kansas City

30 octobre 2019 - Par Karine Albert et Martin D’Anjou, Les Événements Festidrag

Sur la photo : Martin D’Anjou et Karine Albert au point de départ de la route 66 à Chicago.

Depuis le 14 octobre dernier, Martin D’Anjou et Karine Albert, des Événements Festidrag Inc., ont pris la route à bord de leur motorisé afin de traverser les États-Unis sur la mythique route 66. Objectif : traverser les États-Unis d’est en ouest, jusqu’à Las Vegas, puis revenir à l’est pour assister au Daytona 500.

JPEG - 416.4 ko
JPEG - 340.8 ko

Trois destinations dans cette première semaine

Le couple a d’abord pris la route de Chicago où se trouve le point de départ de la route 66. C’est donc devant le Art Institute of Chicago, au coin de South Michigan Avenue et d’East Adams Street, que le périple a débuté le 15 octobre.

Martin et Karine ont profité d’une soirée d’automne pour marcher dans les rues du centre-ville de Chicago, passant devant la réputée Buckingham Fountain et traversant le Grant Park, nommé ainsi en l’honneur du 18e président des États-Unis. Créé en 1844, ce n’est qu’en 1995 que le parc s’est taillé une place dans le Registre national des lieux historiques.

JPEG - 288.2 ko

Le lendemain, ils ont fait quelques heures de route pour déguster une spécialité locale au Launching Pad de Wilmington, un Chicago Dog, et pour visiter le musée officiel de la Route 66 à Pontiac, en Illinois, le Route 66 Association Hall of Fame & Museum.

Coup de cœur à Saint-Louis

JPEG - 530.7 ko
JPEG - 472.4 ko
En compagnie d’Henry, un passionné de… la Volkswagen Rabbit !

Le périple s’est poursuivi avec une journée bien remplie dans la ville du blues. Le premier arrêt s’est fait au Henry’s Ra66it Ranch, au beau milieu de nul part ! Ils ont fait la connaissance d’Henry, un passionné de… la Volkswagen Rabbit (l’ancienne Golf). La thématique de son ranch ne s’est cependant pas arrêtée aux voitures. « Il trippait sur les Volkswagen Rabbit et sur les rabbits avec du poil », précise Karine. Il a acheté quelques lapins qui ont fini par faire la renommée de l’endroit ! Un drôle de mélange, mais un domaine bien sympathique et une rencontre inoubliable.

JPEG - 518.4 ko
Arrêt incontournable au Henry’s Ra66it Ranch
JPEG - 300.2 ko
JPEG - 417 ko

Après cette péripétie, Martin a repris le volant de son motorisé en direction de Saint-Louis. Ils avaient alors rendez-vous avec le propriétaire de Fast Lane Classic Cars. Ils ont alors découvert les 600 véhicules présents sur place, l’impressionnante collection d’articles antiques et ont eu un coup de cœur pour l’endroit et son fondateur passionné. Martin décrit cet endroit comme « le Salon Auto Sport de Québec mélangé avec l’encan de l’Exposition Internationale d’Autos de Lévis ». Cette entreprise, qui a débuté avec un seul véhicule, se spécialise aujourd’hui dans l’achat, la vente et la restauration de véhicules exceptionnels, avec une activité à 60 % sur le Web.

JPEG - 551.1 ko
Fast Lane Classic Cars
JPEG - 559.1 ko

En soirée, les amoureux se sont permis une petite balade sous les étoiles au centre-ville de Saint-Louis. Ils se sont photographiés, tout sourire, devant la Gateway Arch, cette arche emblématique de 192 mètres de hauteur. Construite en 1963, l’arche d’acier inoxydable de St-Louis est la plus grande du monde. Elle est consacrée à la conquête de l’Ouest, tout comme le mémorial dont elle fait partie. Ils ont également pu admirer l’architecture de la Federal Reserve Bank de St-Louis.

JPEG - 382.7 ko
JPEG - 83.5 ko
Devant la Gateway Arch, cette arche emblématique de 192 mètres de hauteur, à Saint-Louis.

Week-end de course à Kansas City

JPEG - 464.6 ko

Trois jours à Kansas City attendaient ensuite les promoteurs du Salon Auto Sport de Québec pour la course d’Alex Labbé en NASCAR Xfinity. Après avoir lancé Festidrag Développement en mai dernier, Martin D’Anjou y a été d’exploits pour ses pilotes tout au long de la saison. Collectant les partenariats et les collaborateurs, il a permis à ses athlètes d’atteindre des podiums et de courser dans des séries non prévues.

JPEG - 174.9 ko

C’est le cas d’Alex Labbé, qui a ajouté deux courses à sa saison partielle en NASCAR Xfinity grâce à de précieux partenaires québécois : Rousseau Métal, Globocam, Silverwax, Hôtel le Concorde, Centre du VR Victoriaville et Festidrag.TV.

Qualifié 17e à bord de la voiture 90 de DGM Racing, préparée par Mario Gosselin et son équipe, Labbé a su effectuer deux dépassements stratégiques. Il a franchi la ligne d’arrivée en 15e position avec un goût de victoire. « C’est très valorisant de rouler dans cette série et de pouvoir se mesurer aux meilleures équipes du plateau, a déclaré le Québécois de 26 ans. On a encore réussi à devancer des pilotes qui, en principe, devraient être plus rapides que nous. Cette 15e place, c’est comme une victoire pour notre petite organisation. »

JPEG - 509.1 ko
Alex Labbé, en NASCAR Xfinity à Kansas City.
JPEG - 499.5 ko

Alors que le prochain rendez-vous d’Alex Labbé avec la NASCAR Xfinity est à Homestead-Miami le 16 novembre prochain, Martin et Karine ont pris la route vers Las Vegas. Ils traverseront six états afin d’assister, ultimement, aux finales d’accélération de la Nationale Hot Rod Association (NHRA) et au SEMA Show.

D’ici là, ils visiteront la Conoco Tower Station, le VW Slug Bug Ranch et le Cadillac Ranch. Une fois ces activités terminées, ils laisseront leur motorisé à Las Vegas et prendront l’avion pour rejoindre Alex à Homestead-Miami. Martin et Karine y ont donné rendez-vous à plus de 200 partenaires, amateurs et collaborateurs québécois afin d’encourager le "p’tit gars de Victo" ! Serez-vous de la partie ? Il y a encore des billets à vendre ! Et de nombreuses surprises vous y attendent !

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 15 au 23 novembre 2019
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X