PUBLICITÉ

Profession : Designer automobile

16 février 2012 - Par Benoit Charette

Il y a loin de Sherbrooke à Ingolstadt, en Allemagne. Mais Dany Garand a non seulement su s’adapter, mais aussi, se faire apprécier de ses pairs. C’est ce qui fait en sorte qu’il occupe aujourd’hui un poste qui concilie à merveille l’art et son amour de l’automobile ; un premier amour qui a débuté avec la Lotus Esprit – sa voiture de rêve ! – et dont il possède aujourd’hui une version 1976 bien à lui !

Dany Garand
Dany Garand

De Bombardier à Honda en passant par Lotus

Le parcours professionnel de Dany Garand commence près de chez lui, à Valcourt, alors qu’il est au service du design technique chez Bombardier. Mais très vite, Dany veut voir du pays et un ami lui parle d’un poste chez Lotus, en Angleterre. Il quitte donc le Québec dans les années 80 et, durant son séjour chez Lotus, Dany parfait sa formation au Royal College of Arts. Ce haut lieu de savoir automobile le mène ensuite chez Honda, en Europe, où il entreprend véritablement son métier de designer automobile.

Dany Garand en compagnie de Stefan Sielaff, responsable du design chez Audi.
Dany Garand en compagnie de Stefan Sielaff, responsable du design chez Audi.

Or, les produits Honda ne sont pas à la hauteur de ses ambitions et il revient temporairement au Québec, chez Bombardier, avant de recevoir un appel d’un ami l’informant d’un emploi chez Audi, en Allemagne. Enfin, il rencontre un défi de taille à relever ! « Chez Honda, la voiture est un outil, ce qui représente un travail un peu terne pour un styliste. Chez Audi, la voiture est plus proche de l’art », admet Dany Garand, qui est responsable du design des voitures comme l’Audi A8, la Q7, l’A1 (vendue en Europe), et qui travaille actuellement sur la prochaine A3. « Le défi est doublement intéressant, car il faut à la fois innover et respecter la tradition dans le style », précise ce natif de Sherbrooke.

Comme tout bon représentant d’entreprise, Dany est peu bavard lorsqu’il est question des produits de la gamme à venir. L’homme travaille dans le secret le plus complet, mais il a tout de même consenti à nous révéler qu’Audi nous prépare de belles surprises et que son travail de designer extérieur est de plus en plus apprécié et valorisé. « Nous travaillons toujours dans des conditions très contraignantes, mais cela rend le défi encore plus intéressant », conclut-il.

.

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X