PUBLICITÉ

Vous êtes sur la bonne voie avec Tecnic

14 février 2013 - Par Johanne Martin

L’apprentissage de la conduite automobile est un monde en constante évolution. Dans cet esprit, l’école de conduite Tecnic progresse aussi pour s’adapter aux nouvelles tendances. Seule entreprise du genre de la grande région de Québec à posséder un simulateur de conduite, elle en fournit, encore une fois, une preuve éloquente.

Copropriétaires de la division de
Québec-Métro des écoles de conduite
Tecnic, Sébastien Riou-Ouellet et
Stéphan Santerre ne craignent pas
d’entreprendre de nouveaux virages.
Depuis peu, dans le cadre d’un projet
pilote, ils mettent à la disposition de leurs
clients le seul simulateur de conduite
accrédité par la Société de l’assurance
automobile du Québec (SAAQ) dans la
région. « L’appareil offre de nombreux
avantages, commence M. Santerre. Il
permet entre autres la reproduction
de mises en situation ciblées en toute
sécurité, comme le stationnement
et la conduite dans des conditions
climatiques difficiles. » Muni d’une
transmission interchangeable manuelle
ou automatique, le simulateur peut
remplacer, sans frais supplémentaires,
jusqu’à 6 des 15 sorties prévues au
programme du cours de conduite
automobile. Selon certains experts, une
heure de simulateur de conduite – à
bord duquel il y a aussi possibilité pour
le parent-accompagnateur d’assister à la
séance – équivaut par ailleurs à 2,4 heures
de pratique sur la route.

« Il convient ici de souligner que l’appareil
constitue un outil d’apprentissage et
qu’il n’a rien d’un jeu vidéo. Il s’ajoute au
matériel pédagogique que nous avons
acquis et qui comprend également un
tableau blanc interactif (TBI). À cet égard,
dans les cours théoriques, le TBI sera utilisé
conjointement avec le simulateur pour
faire des démonstrations », poursuit le
copropriétaire des 13 écoles Tecnic sur le
territoire, Sébastien Riou-Ouellet.
Étant accrédités par l’Agence d’efficacité
énergétique, les deux dirigeants
travaillent d’autre part au développement
de cours d’écoconduite sur simulateur
destinés aux entreprises. « D’ici la fin
du printemps ou le début de l’été, nous
devrions être en mesure de lancer ce
nouveau produit qui pourrait permettre
aux compagnies de réaliser des économies
non négligeables sur leurs coûts en
essence et en assurances », annoncent-ils.

Qualité et flexibilité

Les nouvelles technologies exploitées
par le réseau d’écoles de conduite Tecnic
présent tant sur la rive nord – qui compte
depuis novembre une nouvelle école à
Donnacona – que sur la rive sud se déploient
dans des salles de cours où des rénovations
importantes ont récemment été effectuées.

« Nos espaces ont été réaménagés sur
la base de notre image jeune reliée à
la sécurité routière, justifie Stéphan
Santerre. Et en ce qui concerne la partie
pratique des cours de conduite, nous
sommes fiers de rappeler que nous
employons des véhicules de qualité,
récents, et qui sont tous munis d’un
système de climatisation. Chez Tecnic,
la qualité se perçoit aussi chez les
moniteurs-instructeurs, qui n’enseignent
pas seulement à conduire, mais à bien se
conduire sur la route. »

L’entreprise se fait en outre un devoir
de répondre aux besoins des clients en
proposant le paiement préautorisé par
versements égaux sans intérêt,
le service d’inscription en ligne au
tecnic.ca/quebec, la possibilité de
poursuivre son cours théorique dans
l’ensemble de ses établissements, la
location de véhicules pour les examens
de conduite et un service de réception
des appels en réseau pour assurer une
réponse immédiate dès huit heures le
matin, du lundi au vendredi.

Si les établissements de la division
de Québec-Métro sont reconnus pour
l’excellence de leurs cours de conduite
automobile, la popularité de l’école de moto
Tecnic, avec plus de 3 000 cours donnés
annuellement auxquels vient se greffer son
plan de perfectionnement, ne se dément
pas non plus. « Sur la rive nord comme
sur la rive sud, la formation sur motos,
cyclomoteurs et trois-roues est accessible
toute l’année pour la portion théorique,
et d’avril à octobre, sept jours sur sept,
pour le volet pratique. Ici, également, nous
nous distinguons par nos plages horaires
flexibles – qui s’étalent du matin au soir
et même les fins de semaine –, preuve
supplémentaire du souci que nous avons
d’en offrir toujours plus à notre précieuse
clientèle », conclut M. Riou-Ouellet.

PHOTOS : LOUIS ARTHUR

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Mercredi 23 octobre 2019
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X