PUBLICITÉ

Les 50 ans de l’Association des Français d’Afrique du Nord

10 juin 2013 - Par Jean Chouzenoux, correspondant européen

En juin 1962, lorsque l’Algérie, jusqu’alors un département français, déclare son indépendance, parmi ceux qui ont survécu à cette guerre, ils sont des milliers à quitter leur terre natale. Ces Pieds-Noirs (ainsi nommés, car ils portent des chaussures en cuir vernis contrairement aux algériens qui, eux, portent des sandales), le cœur brisé et laissant tout derrière eux, prennent le large et rentrent, pour la plupart, en Métropole.

Cependant, une poignée d’entre eux préfèrent se refaire une vie au loin et choisissent le Québec ! Méditerranéens jusqu’au plus profond de leur être, le besoin de se réunir autour d’un verre d’anisette et d’un plat de couscous faisant partie de leur ADN, ils ont fini par se retrouver, ici, dans la seule Capitale francophone d’Amérique du Nord. Conséquemment, en 1963, Guy Cauffopé, Guy Deltell et Paul Chouzenoux sont parmi les pionniers de la nouvelle Association des Français d’Afrique du Nord, (AFAN). Ils aident leurs compatriotes nouvellement débarqués à l’Anse aux Foulons, à trouver logement et travail. Mais le sens de la fête reprend rapidement le pas et c’est au son des chansons nostalgiques d’Enrico Macias qu’ils reprennent « l’accent du pays », autour d’un Méchoui et d’un concours de pétanque. Doux souvenirs de mon enfance !

La tradition a perduré, et le 26 mai dernier, l’AFAN a célébré son 50e anniversaire de fondation. Évidemment, le temps a fait son œuvre, certains ont disparu, emportant dans leur cœur un coin de ciel bleu, du pays jamais oublié ! Mais les autres, ceux-là, ils ont bel et bien célébré… sans oublier l’accueil fantastique que leur ont fait les québécois, il y a de cela 50 ans !

Collaboration spéciale : Jean Chouzenoux

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 3 au 4 février 2023
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ