PUBLICITÉ

Les gens d’affaires de la région de Québec et de Lévis demeurent optimistes et confiants pour 2013

23 janvier 2013 - Par - Magazine PRESTIGE -

Publié le 11 janvier dernier, le sondage annuel Conjoncture 2013 : Indice de confiance des gens d’affaires de la région métropolitaine de Québec effectué par Léger et commandé par Québec International, la Chambre de commerce et d’industrie de Québec et la Chambre de commerce de Lévis, indiquent que la confiance des gens d’affaires de la grande région de Québec se maintient pour 2013.

Des 253 dirigeants d’entreprise interrogés, 86 % se sont dits optimistes quant à la performance économique de la région. Les répondants entrevoient d’ailleurs des perspectives économiques plus favorables à Québec qu’au Québec, au Canada, aux États-Unis, en Asie et en Europe. Soulignons que les dirigeants se montrent moins inquiets à l’égard des économies américaine et européenne que lors des années précédentes.

Augmentation des ventes anticipée

Pour 2013, 87 % des chefs d’entreprise prévoient une augmentation de leurs ventes comparativement à l’année dernière. Il s’agit d’une augmentation de 3 points de pourcentage par rapport à 2012. D’ailleurs, 68 % des répondants affirment que leur carnet de commandes est autant, sinon mieux rempli qu’à pareille date l’an dernier, alors que 19 % mentionnent qu’il est moins bien garni.

Croissance des investissements

De plus, 69 % des dirigeants ont l’intention d’investir dans leur entreprise en 2013, une augmentation de 5 points de pourcentage par rapport à leur prévision de l’an dernier. Les dépenses projetées appuieront le développement du capital humain. En effet, 50 % ont l’intention d’investir dans le recrutement de personnel, 47 % dans la formation et 47 % pour l’informatique et une mise à niveau technologique. Notons également des investissements projetés pour la recherche et développement (38 %) ainsi que pour l’achat d’équipements de fabrication et spécialisés (22 %).

Intentions d’embauche à la hausse

D’après les résultats présentés, les répondants envisagent l’embauche de nouveaux employés dans une proportion de 76 % cette année. Cependant, 62 % estiment que le recrutement d’une main-d’oeuvre qualifiée représente le défi le plus important auquel ils feront face en termes de main-d’oeuvre. De plus, la rétention du personnel en place (24 %), du bilinguisme (21 %) et de la formation du personnel (17 %) seront des enjeux à considérer.

Des efforts de diversification des marchés accrus

Parmi les répondants, 33 % affirment avoir mené des activités hors Québec en 2012. Les marchés privilégiés ont été le Canada (69 %), les États-Unis (57 %) et l’Europe (46 %). Le sondage révèle également que 40 % des entreprises ont l’intention de diversifier leurs marchés extérieurs en 2013, une augmentation de 7 points de pourcentage par rapport à 2012. Si le Canada, les États-Unis et l’Europe demeurent des cibles importantes, notons que l’Asie et l’Amérique latine sont également des destinations privilégiées pour les entreprises.

« La confiance exprimée par les gens d’affaires se maintient à un niveau enviable d’année en année et demeure un élément distinctif de notre région. Cet aplomb signifie que la région de Québec continuera de bien se porter économiquement, soutenue par une augmentation des ventes et l’embauche de nouveaux employés », a affirmé Carl Viel, président-directeur général de Québec International.

Enjeux et défis

Selon les dirigeants d’entreprise sondés, les principaux enjeux auxquels la région de Québec sera confrontée en 2013 sont la disponibilité de la main-d’oeuvre (50 %), la gestion des finances publiques (49 %) et le réseau routier (39 %). Leurs principales inquiétudes en pensant aux 12 prochains mois sont leur carnet de commandes (27 %), la situation économique mondiale (27 %), la gestion des finances publiques et la dette (24 %) et le recrutement de la main-d’oeuvre (23 %).

« Cette attitude de confiance et d’optimisme exprimée par la communauté d’affaires quant à l’avenir est la clé du dynamisme économique qui anime la région de Québec depuis les dernières années. Et pour que cet élan se poursuive, il faut continuer d’appuyer nos entrepreneurs, créateurs de richesse et d’emplois, dans leur développement », a souligné le président et chef de la direction de la Chambre de commerce et d’industrie de Québec, Alain Kirouac.

« Cette étude est une photo de l’état d’esprit des entrepreneurs à propos des enjeux qui les concernent. Sa récurrence annuelle nous permet en plus de constater les tendances. Les résultats présentés aujourd’hui viennent confirmer ce que nous entendons de leur part depuis quelques années, à savoir qu’ils sont préoccupés par rapport à la disponibilité de la main-d’oeuvre. De plus, la gestion des finances publiques demeure un enjeu bien présent » a ajouté Jean-Philippe Grondin, président de la Chambre de commerce de Lévis.

TÉLÉCHARGEZ LA PRÉSENTATION COMPLÈTE

Source : Gabriel Lemieux, Québec International,
Catherine St-Pierre, Chambre de commerce et d’industrie de Québec, et Jérôme Gaudreault, Chambre de commerce de Lévis.

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 24 novembre au 23 décembre 2022
Du 8 septembre au 29 décembre 2022
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ