PUBLICITÉ

Record de participation pour la 6e Soirée des Leaders Michel-Sarrazin

29 octobre 2021 - Par - Magazine PRESTIGE -

Sur la photo, tenant le chèque : Brigitte Laflamme, directrice générale de la Maison Michel-Sarrazin, et Nathalie Côté, directrice générale de la Fondation Michel-Sarrazin.
Sur les écrans, de gauche à droite : Éric Bujold, Banque Nationale Gestion privée 1859, Denis Ricard, iA Groupe financier, Chantal Buteau, CGI, et Nathalie Langevin, TVA et Journal de Québec.

Le 21 octobre dernier a eu lieu la 6e Soirée des Leaders Michel-Sarrazin, présenté par CGI en collaboration avec TVA et Le Journal de Québec. Cette édition virtuelle a réuni plus de 560 personnes, distancées mais unies afin de soutenir la cause. Il s’agit d’un record de participation pour la Soirée des Leaders.

Placée sous la présidence d’honneur de M. Éric Bujold, président de Banque Nationale Gestion privée 1859, et de M. Denis Ricard, président et chef de la direction de iA Groupe financier, la soirée a permis de recueillir l’incroyable somme de 366 817 $ net.

La soirée a été riche en émotions et a mis en lumière, par le biais de capsules vidéo, de témoignages et de chansons, tout le beau et le précieux qui se vivent au quotidien à Sarrazin.

Animée par Ève-Marie Lortie et mettant en vedette Ariane Moffatt, la soirée a offert des moments d’humour et des prestations musicales touchantes. Le moment fort de la soirée a été l’interprétation par Ariane Moffatt d’une chanson composée par trois jeunes femmes atteintes d’un cancer incurable qui ont participé à des activités de musicothérapie au Centre Bonenfant-Dionne.

« Mon cœur déborde de gratitude envers la fidélité des donateurs qui ont continué à vouloir adoucir des fins de vie malgré le tourbillon fou qui a soufflé. Cette solidarité m’émeut et nourrit la passion et la conviction qui nous animent, ma formidable équipe et moi. » - Nathalie Côté, directrice générale de la Fondation Michel-Sarrazin.

À propos de la Maison Michel-Sarrazin

La collecte de fonds est essentielle pour l’œuvre Michel-Sarrazin puisqu’elle permet d’assurer la gratuité des soins et des services qu’elle offre. Malgré les défis sanitaires, la Maison continue à accueillir des personnes malades du cancer pour leur offrir une fin de vie douce et entourée de chaleur humaine, tout en soutenant leurs proches. Le Centre Bonenfant-Dionne poursuit aussi ses activités d’accompagnement auprès de ses patients qui vivent beaucoup d’isolement en cette période de pandémie.

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 25 novembre au 23 décembre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ