PUBLICITÉ

SPÉCIAL ÉCOLES PRIVÉES - Séminaire Saint-François

1er septembre 2011 - Par Johanne Martin

Un esprit sain dans un corps sain

Un esprit sain dans un corps sain : telle est la devise du Séminaire Saint-François (SSF). Plus qu’une simple école, il constitue un milieu de vie moderne, à l’image des jeunes qui le fréquentent et de la polyvalence du personnel qui y travaille. Le Séminaire est d’ailleurs reconnu depuis toujours pour l’excellence de ses programmes et la vigueur de son esprit d’innovation. L’automne 2011 n’y fera pas exception avec le lancement officiel de deux nouveaux programmes et l’ajout de deux équipes de hockey. Et si le sport est à l’honneur, il y en a aussi pour tous les goûts entre les murs du plus grand des établissements d’enseignement secondaire privés de la région de Québec.

Ce n’est pas l’effet du hasard si le SSF, qui a vu le jour au début des années 50, compte aujourd’hui quelque 1 300 élèves, garçons et filles, répartis de la première à la cinquième année du secondaire. Ce n’est pas non plus sans raison s’il affiche, bon an, mal an, un taux de réussite qui avoisine les 98 % aux examens du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) et si une proportion équivalente de parents ayant un enfant au Séminaire recommandent favorablement l’établissement à leur entourage.

Les administrateurs du Séminaire Saint-François : Luc Savoie, directeur des sports, père Jean-Marc Boulé, directeur général, et Denis Lessard, directeur des études.
Les administrateurs du Séminaire Saint-François : Luc Savoie, directeur des sports, père Jean-Marc Boulé, directeur général, et Denis Lessard, directeur des études.

« La réputation du SSF s’appuie sur un encadrement pédagogique, disciplinaire et sportif rigoureux, lance d’entrée de jeu le père Jean-Marc Boulé, à la barre de l’établissement d’enseignement depuis 1972. Multiplicité et originalité des options offertes, qualité et polyvalence du corps professoral mises au service de l’apprentissage des élèves et vie parascolaire unique font de l’école un milieu dynamique, un monde que les jeunes adoptent et dans lequel ils se réalisent à tous les égards. »

Les adjoints : Josée Létourneau, directrice adjointe aux services aux élèves, Simon Robitaille, directeur adjoint des services pédagogiques, et Martin Gagnon, directeur adjoint aux services aux élèves.
Les adjoints : Josée Létourneau, directrice adjointe aux services aux élèves, Simon Robitaille, directeur adjoint des services pédagogiques, et Martin Gagnon, directeur adjoint aux services aux élèves.

Qui n’a jamais entendu parler du succès de l’une ou l’autre des équipes portant le nom de Blizzard ? Associé aux sports — près des deux tiers des élèves inscrits au SSF sont engagés dans un programme Sport-études reconnu par le MELS (hockey, tennis, natation), dans un programme à concentration sport (basketball, cheerleading, football, golf, hockey, karaté, natation, soccer, tennis), ou encore, dans l’une des trente formations qui évoluent en sport interscolaire —, l’établissement se distingue aussi par le calibre de ses entraîneurs, certains étant certifiés niveau 3 du Programme national de certification des entraîneurs.

Nouveaux programmes

Pour la rentrée scolaire 2011, les amateurs de basketball pourront profiter du nouveau programme Sport-études basketball pour juvénile et cadet AAA, garçons et filles. Nouveau également : l’Association hockey Québec centre — Bantam AA — s’associe au SSF pour l’aspect scolaire. Le Séminaire Saint-François possède ainsi une équipe du Blizzard midget AAA, deux équipes de midgets espoirs et deux équipes du Bantam AA. Toujours soucieux d’améliorer sa structure de développement hockey, le Séminaire mettra sur pieds, dès la prochaine saison, une équipe juvénile AAA provinciale uniquement scolaire.

Un nouveau programme en sport-étude basketball pour juvénile et cadet AAA, garçons et filles sera offert dès l’automne au Séminaire Saint-François.
Un nouveau programme en sport-étude basketball pour juvénile et cadet AAA, garçons et filles sera offert dès l’automne au Séminaire Saint-François.

Pour les esprits créatifs, le nouveau programme Mixart saura satisfaire les jeunes qui carburent aux arts plastiques, à la musique et au multimédia. Le SSF s’est doté d’une nouvelle classe-laboratoire d’ordinateurs Mac, de caméras numériques et de logiciels performants pour créer des montages visuels et sonores ultra professionnels.

Le nouveau profil mixart  s’adresse au jeunes qui carburent aux arts plastiques, à la musique et au multimédia.
Le nouveau profil mixart s’adresse au jeunes qui carburent aux arts plastiques, à la musique et au multimédia.

Sports… et plus

« Certes, chez nous, il y a une tradition de sports, et plusieurs choisissent le SSF pour cette raison. Mais il ne faut pas oublier que nous pouvons également répondre à beaucoup d’autres types d’intérêts, mentionne Simon Robitaille, directeur adjoint des services pédagogiques au Séminaire. Au total, si on exclut les sports, une douzaine d’options sont proposées à l’élève de la troisième, quatrième et cinquième année du secondaire, parmi lesquelles figure le cours Essentiel de l’informatique, une nouveauté de cette année qui permet l’obtention des crédits d’un cours au cégep pour la personne qui désire étudier dans ce domaine. »

Le Séminaire Saint-François dispose d’installation moderne parmi lesquelles on compte six laboratoires de sciences à la fine pointe de la technologie.
Le Séminaire Saint-François dispose d’installation moderne parmi lesquelles on compte six laboratoires de sciences à la fine pointe de la technologie.

Cependant, quelle que soit l’option retenue, l’encadrement dont bénéficient les jeunes sera toujours à la hauteur de la réputation que s’est forgée l’école au fil du temps. Qu’il s’agisse d’aide à l’intégration pour les nouveaux élèves, de récupération, de suivi particulier, de code d’éthique à respecter ou des services professionnels offerts en orthopédagogie, en psychologie et en orientation, tous les moyens sont pris pour favoriser la réussite de ceux et celles qui fréquentent le SSF.

« Ici, chaque matin, du lundi au jeudi, tous les élèves se présentent à une séance d’étude obligatoire de 20 minutes, suivie d’une période de lecture d’une durée équivalente, ajoute le directeur général. Il faut dire, aussi, que le fait de tenir les jeunes occupés facilite grandement leur encadrement, car dans notre établissement, les activités parascolaires sont nombreuses et variées. Ne serait-ce que le midi, les élèves de la première à la quatrième année du secondaire dînent sur place et doivent s’inscrire à une activité. De toute façon, l’environnement de l’école se prête bien à cela puisqu’il n’y a aucune source de distraction aux alentours. »

Organisée par les élèves et le personnel, la vie au SSF s’articule d’ailleurs autour des activités parascolaires, mais aussi d’une aide qui est apportée aux plus jeunes de l’école par les plus vieux, dans la recherche d’un équilibre qui permet d’assimiler les contenus scolaires, de nourrir les intérêts de chacun et de développer le sens de l’engagement social. « Et chez nous, personne ne se cantonne dans sa classe ou dans son bureau, reprend le père Boulé. Les portes sont ouvertes et les membres de la direction assurent leur quart de surveillance dans les corridors. Il est important de savoir ce qui se passe dans l’école et primordial de connaître les élèves, car nous faisons partie de leur monde. » Le tout, évidemment, dans des installations modernes parmi lesquelles on compte six laboratoires de sciences à la fine pointe de la technologie de même que de nombreuses classes munies d’équipement multimédia.

« Pour la pratique des sports, le SSF possède trois gymnases, dont un qui est double et un autre, de construction récente, ayant une capacité d’accueil de 500 personnes dans les gradins. Nous sommes également très fiers de notre stade extérieur éclairé de 900 places,
à surface synthétique, qui sert pour le football et le soccer. Et pour le reste, des ententes avec d’autres établissements d’enseignement et diverses entreprises de la région font en sorte que nous sommes en mesure d’offrir, en tout et pour tout, ce qu’il y a de meilleur à nos élèves », conclut Simon Robitaille.

PHOTOS GABRIEL RANCOURT

Information

  • 4900, rue Saint-Félix, Saint-Augustin-de-Desmaures
  • Tél. : 418 872-0611
  • Site Internet : www.ss-f.com
PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Jeudi 21 octobre 2021
Du 7 au 30 octobre 2021
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ