Recherche

Cap sur les îles Vierges britanniques

18 juin 2024 | Ariane Arpin-Delorme

Cap sur les îles Vierges britanniques

Située à 2,5 km au large de Tortola, l'île Scrub est le point de départ parfait afin de vous poser avant de partir à l’aventure à la voile.

Considéré non seulement comme l’un des plus beaux ensembles d’îles et de cayes au monde, mais aussi comme un excellent point de départ pour enfin « mettre les voiles », l’archipel des îles Vierges britanniques est assurément à expérimenter avant de mourir !

Chacune des soixante îles nichées dans les eaux profondes des Caraïbes séduit par sa personnalité propre. De plus, grâce à la préservation de sanctuaires intemporels par le BVI National Parks Trust, la majorité des îles Vierges britanniques sont inhabitées et désignées en tant que parc national. On vous emmène avec nous à bord d’un superbe catamaran sillonnant ces merveilles !

POUR LA PETITE OU LA GRANDE HISTOIRE

Bien que le peuple indigène Arawak ait habité ces terres pendant de nombreux siècles avant que les tribus caraïbes n'y débarquent, les îles Vierges doivent leur nom actuel au premier explorateur européen, Christophe Colomb, qui y jeta l’ancre (initialement : Santa Úrsula y las Once Mil Vírgenes).

Grâce à l’histoire millénaire, cette partie du monde regorge d’histoires de piraterie et est à l'aube du commerce mondial. Chaque mille marin raconte un récit, chaque crique recèle un secret et chaque coucher de soleil promet une nouvelle aventure. On peut encore y observer les traces des premiers colons qui perdurent dans le stoïque Fort Charlotte, les ruines de l’église Saint-Michel, les mines, les musées, les lieux de sépulture et les plantations autour des îles.

D’un bout à l’autre du territoire, vous trouverez une myriade d’occasions de « plonger » dans le passé.

Le catamaran Laurel Lee

ÎLE SCRUB : LUXE & RANDONNÉE

Afin de me poser quelques nuits à mon arrivée dans l’archipel et de reprendre des forces avant d’entreprendre cette semaine à la voile, j’ai opté pour l’île Scrub, tout à la fois accessible, mais suffisamment isolée pour me donner l’occasion de décrocher.

L’île Scrub n'est pas votre endroit moyen, mais plutôt une retraite sur une île volcanique privée et immaculée de 230 acres. Située à seulement 2,5 km au large de Tortola, celle-ci représente le point de départ parfait afin de vous poser avant de partir à l’aventure à la voile. Des plages divines isolées, une eau cristalline, une flore endémique, notamment la fleur d'ixora et une variété de cactus ainsi que des occasions de randonnée accessibles afin d’accéder à des panoramas à couper le souffle.

Bienvenue au Scrub Island Resort, Spa & Marina, où le luxe rencontre la beauté naturelle d'un sanctuaire insulaire. Embarquez pour un voyage d'aventure et d'opulence sans précédent. Vous pourrez vous détendre sur des plages de sable blanc, vous prélasser au soleil au bord des deux piscines à débordement, déguster un cocktail à même le bar dans la piscine ou vous faire dorloter dans un spa de classe mondiale.

Je suis partie en expédition en kayak de mer sur les eaux calmes entre Scrub et Great Camanoe. Vous pourriez aussi vous évader vers la plage isolée Honeymoon, accessible uniquement par voie nautique. Les eaux cristallines des Caraïbes qui entourent l'île regorgent de récifs coralliens, ce qui en fait un paradis pour les amateurs de plongée sous-marine. Grâce à Dive BVI, vous pourriez aussi partir vous frayer un chemin à travers des épaves historiques ou même suivre divers cours. Découvrez la magie qui se cache en dessous : canyons, crevass

Située juste en dessous des piscines, la plage de Donovan demeure votre propre terrain de jeu sablonneux abritant les activités nautiques de Scrub : kayak, planche à pagaie, plongée en apnée et trampoline aquatique. Tandis que celle du Nord constitue un joyau caché de l’autre côté de l’île, un paradis isolé de 1000 pieds. Profitez du soleil sur une chaise longue, offrant une vue imprenable sur les eaux cristallines des Caraïbes. Avec sa propre piscine, vous ne voudrez peut-être plus jamais la quitter.es et grottes, observez de près une tortue ou une raie aigle à points blancs.

PRENDRE LE LARGE À TRAVRS LES ÎLES VIERGES BRITANNIQUES

Depuis plus de vingt-cinq ans, je navigue à la voile à travers le monde. Je me suis aussi donné la chance d’expérimenter de longs séjours en tant qu’équipage, tel un périple de six mois en Asie. Apprivoiser une destination à partir de la mer permet sans contredit de ressentir ce sentiment grisant de partir à la recherche de petites baies cachées, où les eaux azurées rencontrent des criques isolées et de sable ivoire. Ou bien de se retrouver seule ou à deux sur le bateau, pensant que le monde nous appartient pour un moment ! C’est si satisfaisant d'aller là où le vent le dicte, puis de prendre un amarrage ou de déposer l'hameçon dans un mouillage isolé pour passer des heures à faire de la plongée en apnée, à nager, à bronzer, à lire ou à marcher sur la plage.

Alors, lorsque l’occasion s’est présentée d’embarquer sur un luxueux catamaran dans les îles Vierges britanniques avec The Moorings, je ne pouvais que répondre à l’appel de la mer. Ces îles offrent en fait des conditions de navigation fantastiques à longueur d’année (ou presque), telle une danse élégante avec le vent. Laurel Lee, une beauté de catamaran de cinquante-huit pieds, comporte six cabines spacieuses, même deux avec un balcon. Après plus de dix ans à naviguer, ce voyage avec nous à bord sera cependant son dernier en tant que location et il cherchera un nouveau propriétaire privé pour continuer à en prendre soin. Je profite de la location avec équipage : un skipper (capitaine), un aide capitaine ainsi qu’une chef. Je dois dire que j’ai rarement aussi bien mangé ! C’était copieux, varié, goûteux, tout cuisiné à la main (même le pain)… tout ça à partir d’une minuscule cuisine de bateau ! Chapeau à la chef !

ÎLE TORTOLA : PIED À TERRE & HISTOIRE

En tant que la plus grande de l'archipel, l'île capitale de Tortola est le point de départ le plus probable pour votre aventure à voile dans les îles Vierges britanniques. Le paysage est caractérisé par des montagnes luxuriantes, des ports cachés et de vastes plaines. Ici, les ruines antiques des colonies historiques coexistent avec les complexes hôteliers de luxe en bord de mer et les quartiers ouvriers plus modernes.

Au nord, la baie de Trellis accueille le voyageur dans une ambiance typiquement locale avec le marché artisanal d'Aragorn's Studio. Les soirées de pleine lune sont un moment fort avec des boules de feu sur l'eau. Puis, à la baie de Cane Garden, les amateurs de rhum voudront peut-être arriver plus tôt pour un déjeuner sur la plage suivi d’une visite à la distillerie de rhum Callwood. Sans oublier de profiter d’activités comme le surf dans la baie et la tyrolienne, qui ne sont pas piquées des vers.

Deux étendues de sable magnifiquement isolées attireront votre attention : Sandy Spit et Sand Cay, de minuscules îlots où l'on peut jeter l'ancre et nager pour y accéder. La nuit, de la musique reggae live accompagne le coucher du soleil. À côté, le Paradise Grill abrite l'emblématique séance photo avec deux balançoires dans le sable derrière une pancarte déclarant « I Love BVI ». Enfin, un éventail de plages magnifiquement isolées comme Smuggler's Cove et Long Bay.

De l’aéroport, j’ai pris un transfert directement vers la marina principale The Moorings à Road Town afin de pouvoir embarquer la première et prendre le temps de discuter et de connaître l’équipage des plus sympathiques. Un petit cocktail de bienvenue m’attendait : le Painkiller, la boisson nationale. Un mélange de rhum brun de qualité, de crème de noix de coco, de jus d'ananas et d'orange (les proportions sont gardées secrètes), le tout agrémenté de muscade râpée. En fin de journée, nous avons largué les amarres vers l’île Norman pour y passer la nuit, à l’ancre.


ÎLE NORMAN : GROTTES & TRÉSORS

Vallonnée, pittoresque et populaire pour ses sites de plongée en apnée de qualité supérieure, telles que les grottes de Treasure Point, l’île Norman est incontournable. À proximité de l’île Pelican et du petit archipel The Indians se trouve un autre site majeur de plongée.

Lampe de poche sous-marine en main, je suis partie observer les grottes et la vie marine foisonnante dans les eaux peu profondes. Il est facile de nager à l’intérieur des creux inondés de l’île. Juste au-dessus de la surface, les parois intérieures des fameuses grottes scintillent de violet et d’orange rouille. J’aurais aimé prendre davantage le temps de découvrir l’île Norman, mais nous devions reprendre la mer pour nous diriger vers Anegada, isolée plus à l’est. Surprise quand j’ai aperçu mes premiers dauphins du voyage, glissant sur les vagues créées par les lames du catamaran. Ils semblaient même faire la course avec le bateau.

ÎLE ANEGADA : BOUT DU MONDE & FLAMANTS ROSES

Peu peuplée et rurale, Anegada mesure 18 kilomètres de long, et est basse et plate, ce qui ne ressemble à aucune des autres îles de l’archipel. Les alizés doux balaient doucement ses rives sablonneuses, balançant les palmiers et bruissant les branches des pins. Située sur la rive nord, la baie de Loblolly est connue pour ses spectaculaires plongées en apnée et sous-marines dans des eaux cristallines. Les plages de Bones Bight et Cow Wreck sont également charmantes.

J’ai trouvé le courage de me lever tôt afin d’observer le lever du soleil, suivant un ciel étoilé la veille. Avec mon café du matin à la main, c’était un pur moment de délice. Puis, nous sommes partis tôt en croisière panoramique vers Anegada. J’essaie de participer et de pratiquer autant que je peux afin de prendre de plus en plus d’expérience de voile. Je suis vraiment dans mon élément ! Après plusieurs heures de navigation à voile, arrivée à Anegada, j’ai enfilé mes chaussures de marche afin d’aller me dégourdir les jambes au centre de l'île, où se trouve une série d'étangs salés regorgeant d'oiseaux. J’ai eu la chance unique d’observer une volée de flamants roses des Caraïbes, qui vit sur les étangs à l'extrémité ouest. Souper au homard frais dans un petit restaurant local de l’île avant de repasser une deuxième nuit près de l’île d’Anegada, en mouillage à la bouée.


ÎLE VIRGIN GORDA : BAINS MYTHIQUES & PORTS EMBLÉMATIQUES

Aventurez-vous vers l'île Virgin Gorda, qui abrite notamment les bains (The Baths), ces mégalithes de granit à l’allure d'un autre monde. Bien que cet attrait soit de renommée mondiale, les bains sont toujours aussi vierges. Le restaurant Top of the Baths offre de délicieuses vues panoramiques. Puis, en passant par la large baie de Savannah, contournez le promontoire et entrez dans Gorda Sound. Peu profond, abrité et entouré de récifs, le lieu est idyllique pour y pratiquer des sports de vent. Ne manquez pas de faire un saut aux ports emblématiques, où l’ambiance règne : les vendredis festifs au Bitter End Yacht Club; les soirées sur la piste de danse au Leverick Bay Resort & Marina ainsi que le Oil Nut Bay, tous trois situés dans le North Sound de l’île Virgin Gorda.

Après avoir traversé le célèbre tunnel dans les bains, menant à des rochers géants, des bassins et des grottes, je me suis baignée dans la baie Devil. Pour continuer à découvrir l’île à travers la myriade de sentiers pédestres, bordés de végétation, de sanctuaires naturels pour atteindre une vue vraiment impressionnante depuis Gorda Point. De retour au bateau, j’en ai profité, comme chaque fois que j’en ai la possibilité, pour embarquer sur une planche à pagaie afin de « voir les eaux » et d’observer la vie marine de façon fantastique.

ÎLE JOST VAN DYKE : AMBIANCE DÉCONTRACTÉE & MUSIQUE

Juste au nord-ouest de Tortola, les hauteurs de Great Harbour, sur Jost Van Dyke, s'élèvent majestueusement sur une mer turquoise. Avec une population d’un peu plus de 200 habitants, le caractère de l’île est nettement rural.

Un peu plus à l'ouest, toujours sur Jost Van Dyke, se trouve la fabuleuse baie White, qui abrite le légendaire bar Soggy Dollar, l’un des bars de plage les plus emblématiques au monde. Le nom vient des débuts de l’établissement dans les années 1970. Sans quai sur la plage ni route, les plaisanciers jetaient l'ancre dans la baie et nageaient, payant leurs boissons avec des billets trempés dans leurs poches. À l'époque, le Soggy Dollar était un endroit décontracté avec une cabane en bois bleu pâle, où vous pouviez vous détendre ou jouer à un jeu animé de lancer d'anneaux (un incontournable du bar de plage). Aujourd’hui, le Soggy Dollar est, disons, un peu plus fréquenté. La plupart des voyageurs y viennent pour y goûter la boisson signature de Soggy et des îles Vierges britanniques, le Painkiller. En fait, le bar prétend avoir inventé cette délicieuse concoction. Le bar Soggy Dollar détient même sa propre station de radio, qui propose un bon spectacle de Roots Reggae le dimanche matin.


ÎLE COOPER : FAUNE MARINE & COUCHER DE SOLEIL

Cooper est une magnifique île avec sa baie protégée de Manchioneel. Les eaux calmes et pures privilégient les sports nautiques comme la planche à pagaie. Ou bien en plongée à bouteille au HMS Rhone, une épave coulée au large de l'extrémité ouest de l’île Salt. À terre, le club Cooper Island Beach, un petit complexe avec restaurant, bar à rhum, boutique et un joli coin salon extérieur, est l'attrait principal. C’est l'endroit rêvé pour admirer le coucher de soleil. Après une dégustation à l’impressionnant bar possédant plus de 350 rhums du monde entier (l'un des plus grands choix des Caraïbes), je suis allée me baigner. Puis, étant donné que la lumière sur les eaux turquoise était splendide et rendait la visibilité pour la plongée excellente, j’en ai profité une fois de plus pour plonger en apnée. J’ai longé la plage jusqu’à Cistern Point afin d’y observer une foule de raies. Curieuses, les tortues de mer viennent aussi voir ce qui se passe en surface entre deux bouchées d’algues. En fin de journée, d’énormes bancs de poissons se rassemblent pour se nourrir du corail multicolore.

rêver

Gérer le consentement