Recherche

TOUR DU PROPRIO – Entre grâce et modernité

6 septembre 2012 | Brigitte Trudel

TOUR DU PROPRIO – Entre grâce et modernité
Un couple, trois enfants (ados et préado), trois toutous… et une splendide demeure. Dessinée par les propriétaires, en collaboration avec leur architecte, l’habitation respire l’espace et la lumière, sa fonctionnalité ne cédant jamais la place à l’élégance et au raffinement. Faisant la belle part au chrome, au verre et aux plans linéaires, elle mise sur la modernité tout en pariant sur la durée grâce à la chaleur des matériaux nobles.



Avec son découpage linéaire dans des tons de charcoal et de noir, cette demeure est recouverte de pierre et de brique, pour un style contemporain et moderne, auxquelles s’ajoute le bois torréfié pour un effet chaleureux et accueillant.


*Astuce : Conçu par les Artisans du Paysage, l’aménagement paysager respecte en tout point la linéarité des lieux tout en offrant un maximum d’intimité.




La cour arrière célèbre l’art de vivre dans cette continuité (piscine, terrassement et ameublement aux lignes sobres). Le coin repas, le salon et le spa accueillent d’agréables moments en famille et entre amis, au son entraînant d’une musique d’ambiance présente dans toute la maison ou au son apaisant des cascades de la piscine. Au sol de la terrasse se trouve la même céramique que dans la maison. Choisie pour résister aux compagnons à quatre pattes, elle favorise le prolongement de l’aire de vie.






Un environnement ultra-chic et tout en hauteur nous accueille, créé par l’ouverture entre les étages et le raffinement d’un miroir surdimensionné. À sa droite, une porte donne accès à une ingénieuse zone fermée qui renferme tout le rangement de la demeure. Deux immenses walk-in s’y superposent. Découpé au cœur de la maison, ce bloc lui sert aussi de soutien. L’escalier en merisier fini noyer avec verre et chrome joue de légèreté. Une réplique de sa main courante sert de finition au mur de pierre blanc autoportant dont les reliefs sont rappelés par l’élégant papier peint déniché chez Atelier Avant-garde. Trois rectangles en chrome assurent un éclairage en projection, tandis que trois luminaires « boules disco » viennent adoucir la linéarité.


*Astuce : Les proprios ont opté pour les accessoires pour les touches de fantaisie. Ici, une immense toile colorée ajoute du punch à l’ensemble.





Dans ce salon épuré, rehaussé par des accessoires fuchsias et un sectionnel de cuir laqué blanc, la lumière irradie, favorisée par la présence de multiples fenêtres doubles, dont quatre sont disposées en coin. Le plancher en noyer est muni d’un système de chauffage radiant fourni et installé par Techno-Pompes, comme toutes les surfaces de sol, y compris le garage. Des carreaux de céramique de 24 pouces sur 24 pouces forment le mur majestueux qui unit les deux étages. Dans un souci du détail, l’écran et le foyer sont de même dimension, laquelle correspond également à la largeur de deux carreaux. Côté accessoires, une boule en verre rappelle les luminaires de l’entrée, alors que la peluche de la carpette se marie aux textures du tableau qui affiche les mêmes tons sobres.


*Astuce : Au plancher, longeant le mur de pierre et celui qui accueille le foyer, deux lignes DEL assurent un éclairage ambiant aussi original que réussi.





Les proprios adorent recevoir, d’où les espaces salon-cuisine-salle à manger communiquant, pour un maximum de convivialité. Devant la porte-fenêtre triple, l’îlot laqué gris charcoal au comptoir de quartz accommode facilement cinq personnes sur des tabourets cuir et chrome. Un cellier d’appoint et une touche du chef ajoutent à son élégance. Derrière la plaque chauffante, le dosseret est fait d’une large plaque de verre laquée et les armoires en bois de rose aux veinures très vivantes encastrent les électroménagers. Dans la salle à manger, le luminaire aux lignes sobres, la desserte et les rideaux revêtent des couleurs foncées qui contrastent avec le mobilier du salon.


*Astuce : On a utilisé les mêmes bois que pour les armoires pour fabriquer sur mesure la table.



La famille voulait garder le contact, heure des devoirs comprise. Et voilà le bureau aménagé en mezzanine. Trois postes de travail formidablement éclairés naturellement et par un luminaire halogène aux lignes courbes. Dans le coin lecture, la bibliothèque de bois noire est flanquée de deux fauteuils le Corbusier. Leur style Art déco se retrouve dans la lampe tout en chrome, choisie aussi pour ses rondeurs.


*Astuce : La carpette de peluche crème répond en opposition à celle du salon. Toutes deux proviennent d’Atelier Avant-garde.
.




Meuble-lavabo en bois de noyer, comptoir de granit noir, la salle de bain de la chambre principale étonne par l’agréable sensation d’espace qu’elle dégage; une impression accentuée par deux larges portes de verre, celle de gauche donnant accès au cabinet, et celle de droite, à la douche. Le miroir légèrement décollé et le robinet en suspension complètent cet ensemble aérien. Deux murs de céramique se font face, l’un derrière le meuble-lavabo et l’autre derrière le bain autoportant. Un imprimé a été ajouté à ce dernier, histoire de mettre en valeur le foyer serti d’éclats de verre, dont la face opposée donne sur la chambre à coucher.




Au sous-sol, sa propre salle de bain a tout pour plaire à la jeune fille du couple. De jolies mosaïques en pâte de verre se marient aux teintes de blanc et de rose et un luminaire aux accents de cristal surplombe la petite coiffeuse.




La buanderie se veut résolument fonctionnelle avec sa large cuve et son généreux espace comptoir. Les armoires en mélamine assurent le rangement et sont rehaussées par les murs aux carreaux de céramique rouges. Derrière la porte coulissante en verre givré, on trouve une salle d’eau avec un plafond tendu qui, grâce à son effet miroir, apporte une touche punchée au décor.


*Astuce : Idée brillante des proprios, la pièce donne sur la partie spa de la terrasse, pour un maximum de commodité.


PHOTOS : LOUIS ARTHUR




Gérer le consentement