Recherche

UN PROJET SIGNÉ JACQUES DEMERS, DESIGNER – Lumière… et communication

1 septembre 2011 | Jacques Demers, designer, Jacques Demers Designer

UN PROJET SIGNÉ JACQUES DEMERS, DESIGNER – Lumière… et communication
Très actifs et aimant recevoir, les propriétaires de cette superbe demeure familiale avaient envie de s’offrir un décor allégé, qui saurait faire la part belle à la communication entre les pièces et à la lumière. Le résultat respire à plein la fluidité et l’élégance.


BIENVENUE !




L’entrée est définie par la chaleur enveloppante des boiseries en érable massif du Québec. Au plancher, on mise sur les oppositions avec des tuiles de dimension 24X24 de couleur charcoal sous la partie du plafond où se trouve une passerelle, et dans les tons de brun sous le puits de lumière.

  • Astuce : La large fenêtre accentue le caractère accueillant de la pièce.




FESTIVITÉS À L’HONNEUR




Réfléchi en deux zones, le séjour comprend un espace lounge avec foyer horizontal recouvert de tuiles de porcelaine. La partie plus avant accueille les rassemblements festifs. Les tables basses favorisent l’épuration avec leurs plateaux de verre, tandis que les couleurs de l’ameublement et de la carpette ajoutent une pointe d’audace. Ici comme dans plusieurs pièces de la demeure, l’érable revient au sol en lattes teintes de cinq pouces.

  • Astuce : Un mur (en appui au piano) a été ajouté pour dissimuler la salle d’eau.




BEAUCOUP PLUS GRANDE QU’IL N’Y PARAÎT…




Un petit espace, mais dont le travail sur des lignes verticales influence de manière surprenante les dimensions apparentes. Le rangement en ébène de Macassar, traité aussi à l’horizontal, apporte une dose d’exotisme.

  • Astuce : Le miroir pleine hauteur, désaxé par rapport à l’évier, contribue à l’effet de grandeur, en brisant les dimensions conventionnelles.




LÉGÈRETÉ ET CONVIVIALITÉ




En prolongement du séjour, la cuisine se fait invitante, avec son bar de laque et de marbre cippolino entouré de tabourets en cuir. Au fond, la salle à manger. À droite, un coin dînette ensoleillé. À gauche, l’escalier qui mène à l’étage.

  • Astuce : Plusieurs encastrés au plafond permettent un éclairage précis, mais discret, de l’évier et des électroménagers derrière le bar.





La salle à manger conserve la légèreté d’ensemble grâce au buffet en laque, à la table à manger (marbre cippolino et acier inoxydable) et aux chaises en tissu gris neutre. Le mur fuchsia rappelle les teintes rencontrées au séjour, et les stores en bois se marient au plancher.

  • Astuce : Le luminaire suspendu crée un lien original avec les sources d’éclairage disposées sur le buffet.




UNE JONCTION PARFAITE !




La jonction entre le rez-de-chaussée et l’étage se devait d’être fluide et de laisser circuler la lumière. Pari remporté, avec ces rampes de verre avec structures en bois et en acier inoxydable.

  • Astuce : L’escalier sans contremarches favorise aussi le jeu de la transparence.




REPOS ET RELAXATION




Un décor libre de tout souci, pour un repos absolu ! Le lit, dont la base et la tête sont recouvertes de lin couleur anthracite, dégage sobriété et confort. Les lampes et la literie en fibre naturelle (mako) se fondent sur le papier peint noir et blanc. Un voilage décoratif aux fenêtres et deux banquettes stylisées en cuir noir complètent avec distinction l’habillement de la pièce.

  • Astuce : L’ouverture vitrée dans le mur à gauche permet la communication visuelle avec la salle de bains, tout en limitant les dérangements sonores.





Ici, tout est en place pour un univers apaisant : douche aux larges parois de verre, bain autoportant avec robinetterie surélevée et vanité en ronces de noyer avec pour seule garniture l’évier vasque.

  • Astuce : Contiguës à la douche, deux portes de ronces de noyer dissimulent un coin maquillage. Devant, le tabouret ton sur ton s’intègre au plancher.



Gérer le consentement