PUBLICITÉ

Avoir du pif !

1er mars 2016 - Par Philippe Lapeyrie, sommelier et chroniqueur

Ce vin a des arômes de clou de girofle, de café moulu, de torsade de réglisse noire, de « char » neuf, de lavande, de chair de pamplemousse, de cardamome... Hein ? « Vous faites comment pour sentir tout ça ? » Vous êtes nombreux à me demander comment on fait pour développer son olfactif, et ainsi, mieux détecter les mille et un parfums que les vins nous proposent. Voici donc, pour vous, quelques petits trucs pour « entraîner » votre organe nasal !

La règle de base est simple : il faut prendre le temps de sentir le plus d'ingrédients, d'aliments, d'épices, de fleurs et compagnie possible. De cette façon, vous emmagasinerez des mémoires olfactives. Ces mêmes arômes pourront par la suite se retrouver dans votre verre quand vous humerez votre vin.

Mettez le nez dans tout ce qui peut libérer des senteurs et des odeurs. Sentez à pleines narines un sachet de thé humecté, du gazon fraîchement coupé, des feuilles de laurier, du poivre long, le cuir de votre divan tout neuf, de la terre humide, une livre de steak haché cru... Il m’est déjà arrivé d'arrêter en bordure de la route pour humer un gros bouquet de muguet ou de lilas. Disons que ma blonde n'a pas trouvé ça trop viril… mais c'est exactement ce qu'il faut faire : mettre votre nez...partout ! Dites-vous que la dégustation, c'est comme l'entraînement au gym : il faut entraîner ce muscle qu'est votre nez. Plus vous vous exercerez, plus vous dégusterez, et meilleur sera votre pif.

Pendant le marathon de dégustation effectué pour la rédaction de mon guide annuel, mon « gros museau » est aiguisé à son maximum, alors que durant cette période, plus de 1 800 produits transitent dans mon verre Riedel !

Il faut aussi savoir que, pour pleinement profiter des différents effluves et émanations que vous offre un vin, il faut le servir à la bonne température. Par exemple, un vin blanc servi à la température du frigo (4 oC) sera pratiquement muet sur le plan olfactif. Visez entre 9 et 11 oC pour vos vins blancs et entre 15 et 17 oC pour vos vins rouges.

De bons verres sont aussi fortement recommandés pour profiter des vertus olfactives d'un produit alcoolisé. Un verre Expert Tasting de Spiegelau ou un Riedel de la série Ouverture vous offrira chaussure… à votre nez !

Verres à vin Riedel


 

 

 

 

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Jeudi 27 avril 2017
Du 15 au 30 avril 2017

/ AGENDA

Consultez tous les événements
PUBLICITÉ
X