PUBLICITÉ

[CES FEMMES QUI OSENT] Valérie Rancourt-Grenier du Groupe LG Cloutier

5 mai 2022 - Par Johanne Martin

Sur la photo : Valérie Rancourt-Grenier, vice-présidente des ressources humaines et du marketing pour Le Groupe LG Cloutier. ©Marjorie Roy, Optique Photo

Bâtir en regardant droit devant

« La confiance, j’ai ça en moi ; je vais tout droit et j’aime identifier mon prochain défi. Je viens d’une famille qui a nagé dans l’entrepreneuriat et l’usinage. De mon côté, j’ai à cœur de continuer à faire avancer l’entreprise en matière de ressources humaines. »

Travailleuse sociale de formation, Valérie Rancourt-Grenier intègre Le Groupe LG Cloutier à l’âge de 22 ans. Régulièrement en visite dans la « shop de son père » durant sa jeunesse, elle connaît l’entreprise familiale. Celle-ci étant dépourvue d’échelle salariale, de stratégie de recrutement et de mesures d’équité, par exemple, elle y fait son entrée en proposant de mettre en place des outils afin d’assurer le mieux-être des employés. Elle réalise qu’ils ont certains besoins.

« Il n’y avait pas de département des ressources humaines, commente la représentante de la relève. J’ai dit à mon père que j’allais monter quelque chose et de me laisser faire ; il n’était pas convaincu au début. J’ai parlé au personnel pour comprendre ses besoins. J’ai aussi lu des livres et regardé des vidéos ; j’étais autodidacte dans mes nouvelles tâches. J’ai appris et mis en application ces compétences pour établir une structure et améliorer le quotidien. »

Occupant le poste de vice-présidente des ressources humaines et du marketing, Valérie se considère franche dans sa manière d’agir et humaine dans son approche. Pour la PME qui fait de la sous-traitance dans les domaines médical, du transport et de l’aéronautique, et qui compte des usines à Neuville ainsi qu’à L’Islet, une jeune femme à la haute direction de la compagnie dérange parfois. La gestionnaire a l’habitude d’entendre des propos sexistes.

©Marjorie Roy, Optique Photo

« La confiance, j’ai ça en moi ; je vais tout droit et j’aime identifier mon prochain défi. Je viens d’une famille qui a nagé dans l’entrepreneuriat et l’usinage. De mon côté, j’ai à cœur de continuer à faire avancer l’entreprise en matière de ressources humaines. »

Prendre sa place

« J’ai choisi de faire mon chemin », exprime celle qui rapporte être souvent « la fille de… » et qui doit composer avec des « tu ne connais pas ça, est-ce que je peux parler à ton père ou ton frère ? ». Valérie déplore d’ailleurs qu’il y ait encore trop peu de femmes entrepreneures, particulièrement dans le monde manufacturier. Membre d’EntreChefs PME, elle se forme aussi à l’École d’Entrepreneurship de Beauce et se qualifie de « relève en apprentissage ».

« J’ai beaucoup travaillé sur la marque employeur en demandant aux employés ce qu’est, pour eux, LG Cloutier. Je suis fière d’être associée à l’obtention du Sceau Concilivi, qui met en lumière la volonté de la compagnie d’en faire davantage à l’égard de la conciliation famille-travail. La certification constitue un élément d’attraction et de rétention du personnel. Nous nous sommes donné les moyens de bâtir une belle entreprise », note la jeune femme.

Actionnaire depuis 2019, Valérie Rancourt-Grenier souhaite amener Le Groupe LG Cloutier encore plus loin sur le plan des ressources humaines. « Le personnel est très conscient que l’employeur est là pour eux ; c’est une réalisation dont je tire énormément de satisfaction. En ce qui a trait à mon chapeau d’entrepreneure, je cherche toujours à me démarquer dans un milieu d’hommes ; le statu quo, ce n’est pas quelque chose que j’accepte », termine-t-elle.

Pour en savoir davantage sur Le Groupe LG Cloutier : lgcloutier.com

Autres articles dans cette édition

PUBLICITÉ

/ CETTE SEMAINE À QUÉBEC

Du 1er au 30 septembre 2022
Du 30 septembre au 1er octobre 2022
Du 24 juin au 10 octobre 2022
Consultez tous les événements
PUBLICITÉ